Peste porcine au Luxembourg

20 mars 2019 17:02; Act: 21.03.2019 09:26 Print

Une clôture sera installée à la frontière belge

LUXEMBOURG - Suite à la découverte en Belgique d’un sanglier infesté par la peste porcine, près de la frontière, des mesures de prévention vont être mises en place au Grand-Duché.

storybild

Romain Schneider, ministre de l’Agriculture, et Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, ont présenté les mesures contre la peste porcine. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Fin février, la peste porcine africaine (PPA) avait été détectée sur la carcasse d’un sanglier à Differt, près de Messancy en Belgique, à quelques encablures du Luxembourg. Le signe que la PPA se rapproche du Grand-Duché. Par conséquent, le gouvernement luxembourgeois a décidé de mettre en place «la semaine prochaine » une clôture d’environ 8 km à la frontière belgo-luxembourgeoise. «Cette clôture, qui s’étendra de Grass à Clemency, va être placée en face de la clôture belge», précise Romain Schneider, le ministre de l’Agriculture

Mais la mise en place d’une clôture, souligne le ministre, même si elle est un «bon élément de protection», ne permet pas de s’assurer à 100% que la PPA ne touchera pas le Luxembourg. «Quand la clôture sera installée, reprend Romain Schneider, nous allons prendre un règlement sanitaire pour établir une zone tampon entre les deux clôtures, afin d’éliminer les sangliers qui sont encore dans cette zone».

Pas de risque pour l’homme

En outre, le ministère de l’Agriculture va achever jeudi un point d’information auprès des producteurs de porcs pour les informer de la situation et des mesures à prendre en cas de peste porcine au Luxembourg. À date d’aujourd’hui, 130 cadavres de sangliers ont été contrôlés au Grand-Duché et tous les tests se sont avérés négatifs.

Pour rappel, le virus de la PPA affecte les sangliers et les porcs domestiques, mais ne présente aucun risque pour l’homme, même en cas de consommation de viande ou de produits de viande contaminés.

La réaction de Romain Schneider, ministre de l'Agriculture.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • chaud le mouton le 20.03.2019 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    " Vont " être mises en place. Cela fait des mois qu'on parle de la peste porcine…

  • figa le 20.03.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le gouvernement crois que les sengliers vont être si gentil d‘attendre derrière la frontiere belge Ah.ah.ah . Je parie q‘ils sont déjà en nombre au luxembourg mais le gouvernement fait la sourde oreille et ne nous dit rien

  • Dominique le 20.03.2019 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr les sangliers sont bien élevés...ils savent qu'ils ne doivent pas traversser la clôture... si ce n'est pas déjà fait.(mais ça l'état ne dira rien)... comme par enchantement au Luxembourg tout est clean..

Les derniers commentaires

  • dadani le 21.03.2019 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Etrange la Belgique a pourtant annoncé qu'elle allait rouvrir ses bois début avril

  • baboun le 21.03.2019 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, comme vu récemment dans ce journal, les sangliers peuvent aussi emprunter les routes...

    • Olivier le 21.03.2019 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      Ceci dit, si les porcins sont les seuls à mourir, ils ne sont pas le seul vecteur. Il suffit d'un promeneur inconscient pour diffuser la maladie.

  • Legs le 20.03.2019 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En France certaine personnes sont déjà "cloisonné" par cette clôture et se retrouvent en zone blanche ! Sympa, plus le droit de se déplacer en campagne ou pire pour certain éleveur, plus le droit d'élever leurs animaux. De plus tous les sangliers dans la zone seront abattus.. À quand la personne responsable de tout ça sera enfin jugee ? Elle n'est pas venue toute seule cette peste.. Malgré que les sangliers parcourent bon nombre de kms...

  • Minettsdapp le 20.03.2019 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'attidude des chasseurs est intolérable de vouloir éliminer les sangliers. Ça ne se passera pas comme ça. Il faut interdire purement et simplement la chasse au Luxembourg.

    • Nemrod le 21.03.2019 10:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Minettsdapp: Je n'ai vu nulle part le mot "chasseur" dans l'article.

    • Dingo le 21.03.2019 20:27 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut plutot interdire de tout interdire

    • dadani le 21.03.2019 21:11 Report dénoncer ce commentaire

      bien sûr, les communes font appel aux chasseurs pour éliminer les sangliers, ici on est dans une zone ou on peut encore aller dans les bois normalement et les chasses doivent avoir lieu la nuit mais ca tire tout le weekend c intolérable et en plus ils laissent des tas de déchets dans la forêt !

  • Dominique le 20.03.2019 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr les sangliers sont bien élevés...ils savent qu'ils ne doivent pas traversser la clôture... si ce n'est pas déjà fait.(mais ça l'état ne dira rien)... comme par enchantement au Luxembourg tout est clean..