Négociations de coalition

22 octobre 2018 08:00; Act: 22.10.2018 18:57 Print

Une coalition sans la perte d'identité de chaque parti

LUXEMBOURG - Les présidents de délégation affichent leur volonté de cohésion, la veille de la réunion plénière pour les négociations de coalition.

storybild

Felix Braz (Déi Gréng), Corinne Cahen (DP) et Étienne Schneider (LSAP).

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les trois partis vont entrer véritablement dans le vif du sujet dès mardi. Et compte tenu de la nouvelle répartition des sièges, la négociation en vue de la coalition promet d'être serrée. Néanmoins, les présidents de délégation demeurent résolument optimistes. «Le respect qui a prévalu entre nous il y a cinq ans sera une nouvelle fois de mise», assure le ministre de la Justice, Félix Braz (Déi Gréng). «Nous avons hâte de commencer et l'ambiance est très bonne, comme en 2013», confie Corinne Cahen, la ministre de la Famille (DP), tandis que le vice-Premier ministre, Étienne Schneider (LSAP), parle de «climat positif».

Mais au-delà de ces bons sentiments, la coalition ne se fera pas au détriment de l'identité de chaque parti et de la nouvelle donne politique. «Le résultat des élections devra se refléter dans l'accord», insiste Félix Braz, sans polémiquer sur d'éventuels sujets de dissension. «Nous ferons valoir nos spécificités tout en trouvant des dénominateurs communs, comme lors de la première coalition», précise Corinne Cahen.

De son côté, s'il admet avoir «le même état d'esprit que ses partenaires», Étienne Schneider ne transigera pas sur les retraites, l'indexation des salaires et la hausse du salaire minimum de 100 euros. «Mais je suis confiant car un accord n'est pas insurmontable, comme sur une fiscalité environnementale chère à Déi Gréng».

Mais tous affirment en tout cas être en mesure de «trouver un consensus sur un programme commun».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oubli volontaire ? le 22.10.2018 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis luxembourgeois résidant a l'étranger (Belgique). Je me suis inscrit pour voter par correspondance. J'ai du donner mon adresse a l'étranger. Je n'ai JAMAIS reçu de lettre pour voter. Un scandale.

  • ..!!.. le 22.10.2018 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quel cirque quand même! Ils savent exactement qui fera quoi; ils le savent depuis des mois! Alors qu'ils se mettent enfin au travail ou bien qu'ils disent ouvertement qu'ils sont déjà fatigués et qu'ils veulent des vacances ... !

  • Sandro le 23.10.2018 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Hypocrisie: 2 des 3 partis de la coalition ont perdu !!! Mais ils prétendent que la coalition a été confirmée.

Les derniers commentaires

  • lynn le 23.10.2018 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va voir ce qu’il va rester après les tractations.

  • zozo le 23.10.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    T’en qu’ils encaissent leur gros salaire pourquoi se montrer !;)

  • avoila le 23.10.2018 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas ce que vient faire la perte ou gain de sièges dans cette histoire. Qu’on le veuille ou non DP a plus de sièges que LSAP qui en a plus que dei Greng. Les tendances à la hausse ou à la baisse ne changent pas l’ordre des partis. Donc arrêtons de dire « grande victoire des verts et défaite des rouges «  c’est de la réthorique superflue et inutile dans le cadre de la coalition.

  • lynn le 23.10.2018 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaque partis va renoncer à certains engagements. Les promesses s’envolent......

  • Jeanne le 23.10.2018 11:11 Report dénoncer ce commentaire

    Qu’ils annoncent rapidement leur programme commun, déjà pour faire taire les opposants qui commencent à reprendre du poil de la bête