Télétravail au Luxembourg

31 juillet 2020 13:21; Act: 31.07.2020 13:22 Print

Une demande d'équité pour les frontaliers

LUXEMBOURG - Le Conseil économique et social demande à ce que les règles sur l'imposition des télétravailleurs soient les mêmes quel que soit le pays de résidence.

storybild

Les seuils de tolérance pour le télétravail, avant la double imposition, ne sont pas harmonisés.

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de jours qu'un frontalier peut travailler dans son pays, sans faire l'objet d'une double imposition, varie en fonction des accords bilatéraux que le Luxembourg a négociés avec les pays voisins. Le Conseil économique et social (CES) en est bien conscient, il plaide néanmoins pour que les trois pays limitrophes s'alignent sur le seuil de tolérance le plus élevé.

En l'occurrence celui de la convention avec la France, qui autorise 29 jours de travail effectués en dehors du Luxembourg, contre 24 en Belgique et 19 jours en Allemagne. L'institution consultative du gouvernement fait remarquer qu'à l'heure actuelle, dans une entreprise située au Luxembourg, il peut y avoir quatre traitements différents selon le pays de résidence (Luxembourg, Allemagne, Belgique, France), «ce qui peut créer des tensions entre collaborateurs». Le CES plaide également pour une standardisation du traitement des données des salariés et des modalités d'application de leurs jours de travail à l'étranger.

Le télétravail s'est largement développé pendant la crise sanitaire, les autorités ayant incité les travailleurs à rester chez eux lorsque la nature de leur travail le permettait. Les limitations au niveau de la fiscalité ont été gelées pendant la crise.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dulux le 31.07.2020 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    C'est absurde, ce n'est pas du ressort du Luxembourg que de gerer les regles fiscales & co des pays voisin.

  • le choix existe le 31.07.2020 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les frontaliers peuvent télétravailler au-delà de ce nombre de jours. ils auront seulement une taxation de leur revenu dans leur pays de résidence AU PRORATA des jours prestés dans leur pays de résidence au lieu d'avoir cette taxation au Luxembourg. Il n'y a pas d'interdiction.

  • Luxo le 31.07.2020 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable! Le nombre de personnes qui sont aveuglés par l'argent au GDL. Pourquoi vouloir toujours gagner plus, pour s'offrir des logements de plus en plus cher ?

Les derniers commentaires

  • 111 le 01.08.2020 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La double imposition existe,je bosse en France et mon épouse au Luxembourg ,elle déclare mes revenus au GDL ,donc je paie en France et ici.

    • Archi-faux le 01.08.2020 18:10 Report dénoncer ce commentaire

      Faux et archi-faux, les revenus professionnels sont imposés dans le pays où le travail est réalisé (sauf exceptions comme si on dépasse le nombre de jours de travail à domicile, etc). Ils sont déclarés pour fixer le taux d’impôt mais exonérés au Lux. CQFD.

    • 111 le 01.08.2020 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon? Alors pourquoi depuis la fameuse réforme fiscale pour les frontaliers elle paye plus d'impôts ?? Parce qu'ils tiennent compte des revenus étrangers, Et pour la France c'est pareil: revenu mondial..

  • Djigor le 01.08.2020 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors qu’on n’oublie pas de proratisrer les tickets repas et frais kilométriques , et le leasing? La voiture reste au Luxembourg si télétravail et pendant le week-end alors, l’équité est dans les 2 sens gagnant ou perdant

  • Jos le 01.08.2020 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Conseil économique et social témoigne une nouvelle fois de sa hauteur de vue et de son intérêt pour préserver l'avenir du Luxembourg et des luxembourgeois. Nous avons besoin de frontaliers qui travaillent et payent des impôts. Ces impôts financent nos crèches, écoles, fonctionnaires musées et toutes ses infrastructures dont nous bénéficions.

  • le canard enchaîné le 01.08.2020 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    occupez vous des résidents avant de s occuper des pays voisins !!!!!

  • Oizirbaf le 01.08.2020 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je souscrit