Routes au Luxembourg

18 juin 2021 08:00; Act: 18.06.2021 11:23 Print

Une dizaine de radars vandalisés depuis 2016

LUXEMBOURG – Depuis leur apparition, les radars automatiques font de temps en temps l’objet de vandalisme. Il faut jusqu’à dix mois pour les remettre en état.

storybild

Un radar a été endommagé au début du mois entre Saeul et Brouch. (photo: Editpress/Anne Lommel)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux radars récemment pris pour cible ont mis en lumière les risques de vandalisme. Ce n’est pas la première fois que cela arrive: depuis l’arrivée des radars automatiques au bord des routes, en 2016, un peu plus d’une dizaine ont été visés, a indiqué le ministère de la Mobilité, contacté par L’essentiel: «Six ont été vandalisés de manière qu’une pièce a dû être remplacée et environ cinq ont été légèrement détériorés, par exemple avec des graffitis». Un autre a été «complètement détruit», mais cela faisait suite à un accident de la route.

Les autorités n’ont pas mis en place de dispositif de surveillance particulier pour les 24 radars fixes, par exemple via des caméras, indiquent le ministère et la police grand-ducale. Mais les équipements «sont munis de capteurs qui détectent à distance l’ouverture d’une porte, ou des chocs et vibrations», reprend une porte-parole du ministère de la Mobilité. La police n'a cependant «pas connaissance d’une interpellation en raison d’une dégradation volontaire d’un radar».

La durée d’intervention dépend bien sûr de la nature des dégâts. Parfois, un nettoyage suffit. Le remplacement d’une pièce prend un ou deux jours, si elle est disponible, ou jusqu’à dix jours s’il faut la commander. Il faut en revanche compter «de six à dix mois si le site entier est à remplacer, car une nouvelle homologation est nécessaire», avance le ministère. Le coût varie aussi en fonction des réparations à effectuer. La dernière intervention a coûté plus de 2 000 euros hors TVA, pour changer une pièce. En plus du manque à gagner du fait des amendes qui ne sont plus distribuées.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • comabelle le 18.06.2021 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    9n va pas pleurer pour des pompes à frics mises la ou ça rapporte et pas dans un but de sécurité routière

  • Compote le 18.06.2021 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le manque à gagner.... donc qu'on vienne pas nous dire que c'est pour notre sécurité.

  • Andrée Thill le 18.06.2021 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "le manque à gagner".... Donc, preuve en est que ce dispositif est mis en place pour faire de l'argent bien plus que pour préserver la vie

Les derniers commentaires

  • Non ce n'est pas une cornemuse madame le 18.06.2021 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu les gars. J'aime bien les Robin des Bois de ce genre.

  • ca reste gentil le 18.06.2021 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    heureusement que les vandales ne sont pas ingénieurs, chimistes, électroniciens, .... !

  • vdv le 18.06.2021 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À force de nous pomper il y a que on ras la casquette.

  • luxo le 18.06.2021 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est vraiment pas beaucoup ! Les radars fixes sont injustes , car ils ne piègent que les étrangers qui ne connaissent plus pas leurs emplacements.

  • Gloups le 18.06.2021 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour les controles de vitesse mais pas implémentés ainsi. C'est ridicule. Ces radars sont mis a des endroits qui ne présentent aucun danger et comme dit par d'autres, se faire flasher par un radar et recevoir la facture plus tard... le coté pédagogique est raté. Ces radars fixes sont inutiles. Des flics partout, des radars mobiles bougés tous les deux jours, OK. Pour l'instant, avec ces radars fixes, il n'y a que ceux qui n'utilisent pas les technologies modernes qui se font avoir. On est tous les mêmes de toute facon: on freine devant et on accelere derriere. Tous.