Covid au Luxembourg

27 janvier 2021 18:10; Act: 27.01.2021 18:41 Print

Une école entière a été placée en quarantaine

WALDBILLIG - L’ensemble des élèves de l’école fondamentale Michel-Rodange doivent rester chez eux, en raison de plusieurs cas de Covid, jusqu'au 1er février inclus.

storybild

La maison relais restera également fermée jusqu'au 1er février. (photo: Waldbillig.lu)

Sur ce sujet
Une faute?

L’ensemble des classes de l’école fondamentale Michel-Rodange de Waldbillig ont été mises en quarantaine jusqu’au 1er février 2021 inclus, indique ce mercredi, le ministère de l'Éducation, dans un communiqué. À noter que c'est la première fois depuis le début de la crise sanitaire qu'une école entière est mise en quarantaine dans le pays (l'École de commerce et de Gestion – un lycée – avait elle fermé deux jours). En outre, la maison relais restera également fermée jusqu’à cette date. Cette décision a été prise en raison de la multiplication des cas de Covid.

«Entre le 19 et le 25 janvier, cinq cas positifs au Covid ont été identifiés parmi le personnel de la maison relais de Waldbillig, ainsi que trois élèves positifs fréquentant la maison relais, explique le ministère. Comme les éducateurs ont de nombreux contacts avec les élèves de l’école fondamentale, les élèves de plusieurs classes qui ont été en contact avec les cas positifs ont été soit mis à l'écart, soit mis en quarantaine. Le 26 janvier, un enseignant intervenant dans plusieurs classes a été testé positif à son tour». Les personnes mises en quarantaine sont invitées à se faire tester, à partir du 31 janvier.

Ces cas de Covid sont-ils des variants? Contacté par L'essentiel, le ministère de l’Éducation indique qu'il ne dispose pas de cette information à l'heure actuelle.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Obvservateur le 27.01.2021 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    renseignez-vous un peu, les enfants et les femmes enceintes sont exclus à défaut de recul sur les effets secondaires (y compris à court terme) et en raison du simple fait que les chercheurs ne sont pas capables de dire si la vaccination empêche ou non la transmission” Ce qui est d’ailleurs étonnant pour la deuxième raison. J’ai du mal à comprendre comment cette question cruciale n’a pas été l’objet des recherches. Vaccins efficaces jusqu’à 95% mais pas moyen de savoir si l’on peut contaminer les autres...

  • roberto le 27.01.2021 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Nous ne voulons pas de vaccination pour nos enfants !

  • viel homme. le 27.01.2021 22:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le chemin qui ramène au renouveau est encore loin,les hommes ne veulent toujours pas voir et écouter la vérité.

Les derniers commentaires

  • honte le 28.01.2021 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    et en france tous les ecolessont ouverte ,et ils font schier avec une couvre feu

  • Palamunitan le 28.01.2021 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et quand est-ce qu‘on place GAMBIA en quarantaine ? - Ah oui... non... ils sont tous probablement deja vaccines...

  • Navalny le 28.01.2021 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    Une honte pour un petit pays comme le GDL, dans un si petit pays le mot Covit devrait se dire au passé. Les pays comme la Russie qui sont énormes, font mieux que vous

  • taz le 28.01.2021 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est pas du journalisme: on n’a pas la personne d’origine et le mode de contamination....

    • Mimi le 28.01.2021 10:24 Report dénoncer ce commentaire

      Vous vous attendiez à quoi? Nom/Prénom/Adresse/Couleur de cheveux et/ou portrait robot? Vous en feriez quoi? Hormis une "curiosité" excessive et malsaine je ne vois pas bien.

  • Tome le 28.01.2021 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème dans ce cas est très clair. Ce sont les éducateurs, pas les enfants. Si c était si contagieux chez les enfants, pourquoi que 3 cas sur toute une école.