Armée au Luxembourg

14 février 2019 11:11; Act: 15.02.2019 08:57 Print

Deux militaires ont été tués dans une explosion

WALDHOF - Une explosion a eu lieu jeudi matin, vers 10h30, dans un dépôt de munitions de l'armée luxembourgeoise, à Waldhof. Elle a fait deux morts.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Un dépôt de munitions de l'armée luxembourgeoise, situé à Waldhof, sur la commune de Niederanven, a subi une explosion jeudi matin, a indiqué Tanja Raveane, porte-parole de l'armée. Deux personnes sont décédées tandis que deux autres ont été hospitalisées, a indiqué le parquet, peu après midi. L'une d'elles se trouve dans un état critique.

Les quatre personnes étaient en train de manipuler un obus d'artillerie, à l'intérieur d'un hangar du camp militaire, lorsque l'accident est survenu. Le site accueille le Service de déminage de l'armée luxembourgeoise (SEDAL). Selon le site de l'armée luxembourgeoise, il compte sept membres et a effectué autour de 300 interventions l'année dernière. Une enquête a été ouverte, avec deux magistrats du parquet sur place, pour faire la lumière sur les faits.

François Bausch, ministre de la Défense, et le Général Alain Duschène, chef d'état-major de l’armée, s'exprimeront lors d'une conférence de presse, jeudi après-midi, à 16h30.

Un autre drame s'était déjà produit à cet endroit en novembre 2012. Un soldat avait trouvé la mort. L'enquête avait déterminé qu'il avait été tué par une balle de sa propre arme de service. Un de ses collègues militaires avait été condamné, en janvier 2015, à deux ans de prison, dont un an ferme.

(L'essentiel)