Bientôt au Luxembourg

19 septembre 2019 12:52; Act: 19.09.2019 13:14 Print

Une favorite pour diriger le parquet européen

LUXEMBOURG - Compromise par des accusations, la Roumaine Laura Kovesi devrait pourtant bien diriger le futur parquet européen qui siégera au Kirchberg dans un an.

storybild

La candidate roumaine de 46 ans a recueilli jeudi 17 votes sur ceux des 22 États qui participent à cette nouvelle instance européenne. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancienne cheffe du parquet anticorruption roumain, Laura Codruta Kovesi, bête noire du gouvernement de son pays, devrait prendre la tête du nouveau parquet européen antifraude qui s'installera à Luxembourg, après un vote, jeudi, des représentants des États membres, selon des sources européennes. «Un vote informel a confirmé qu'il y a une majorité suffisante pour soutenir Mme Kovesi», a indiqué une source de la présidence finlandaise de l'UE. Sa nomination devra encore faire l'objet d'un vote formel des États membres.

La candidate roumaine de 46 ans a recueilli 17 votes sur ceux des 22 États qui participent à cette nouvelle instance européenne, chargée de poursuivre les auteurs de fraudes au budget de l'UE, selon des sources européennes. La voie s'était dégagée pour Mme Kovesi après l'annonce mi-juillet par la Roumanie que la France était désormais prête à la soutenir. Le candidat français, Jean-François Bohnert, a depuis été choisi pour diriger le parquet national financier en France.

«Corruption, abus de fonction et faux témoignage»

La Roumanie avait prévenu qu'elle ne voterait pas pour Mme Kovesi, visée par des accusations de «corruption, abus de fonction et faux témoignage» dans un dossier ouvert par une nouvelle juridiction disciplinaire critiquée par Bruxelles. Organe indépendant censé être opérationnel fin 2020, le parquet européen sera chargé de rechercher, poursuivre et renvoyer devant la justice les auteurs d'infractions portant atteinte aux finances de l'UE, telles que la corruption ou la fraude transfrontalière à la TVA excédant 10 millions d'euros.

Le futur parquet siégera au Kirchberg, au cœur du pôle judiciaire européen, à proximité immédiate de la Cour de justice de l'UE.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Franck le 19.09.2019 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ben si les politiques nous ecoutrerai cela ce saurai depuis longtemps!

  • Speck le 20.09.2019 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une grande et bonne nouvelle !

  • julie le 19.09.2019 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les politiques nous écoutaient...

Les derniers commentaires

  • Speck le 20.09.2019 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une grande et bonne nouvelle !

  • julie le 19.09.2019 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les politiques nous écoutaient...

  • Franck le 19.09.2019 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ben si les politiques nous ecoutrerai cela ce saurai depuis longtemps!