Visite d'État

17 octobre 2019 17:02; Act: 18.10.2019 08:50 Print

Une «grande joie» d'être venus au Luxembourg

LUXEMBOURG - Dernier bain de foule pluvieux pour le roi Philippe et la reine Mathilde. Ce jeudi, les souverains belges retournent en Belgique, après trois jours de visite d'État.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Si la pluie a découragé presque tous les journalistes couvrant l’événement, le public était, lui, bien plus présent que le premier jour devant le Palais grand-ducal. De nombreux spectateurs ont répondu présents pour saluer une dernière fois le couple royal, qui quitte le Grand-Duché, ce jeudi après-midi, après trois jours de visite d'État. Une occasion pour ceux qui n'ont pas pu se libérer avant pour découvrir le couple royal.

Les souverains semblent avoir passé un bon moment au Grand-Duché: c'était une si «belle visite» et une «grande joie», a déclaré la reine Mathilde, en remerciant quelques officiels en face du Palais grand-ducal, pour achever cette journée commencée sur la Moselle. Les souverains ont ainsi déjeuné à bord du Marie-Astrid lors d'une courte croisière entre Schengen et Stadtbredimus. Ils ont ensuite visité l'institut vitivinicole de Remich.

Même pas peur de la pluie

Plus tard, au Palais, le roi Philippe et le Grand-Duc Henri s'étaient d'abord armés d'un parapluie, qu'ils ont préféré abandonner à l'entrée du Palais pour passer les troupes en revue lors des honneurs militaires. Les deux hymnes, belge et luxembourgeois, ont retenti pour clore ces trois jours importants pour les deux pays. Une cérémonie peu différente de celle de leur arrivée, mardi matin.

Après le défilé protocolaire, les souverains belges et le Grand-Duc Henri se sont offert un bain de foule. Si le roi et le Grand-Duc ont semblé plutôt réservés et se sont limités au serrage de main, la reine Mathilde a pris le temps de parler et de découvrir les spectateurs. Christiane, qui vit à Arlon et travaille à Merl, a pu échanger quelques mots avec sa reine. «La ville de Luxembourg est si belle mais la météo est exécrable», a-t-elle glissé à la frontalière, qui s'est sentie privilégiée pendant un instant. «C'est un grand honneur de les voir, je suis vraiment émue. Ce n'est pas la pluie qui nous aurait empêché de venir».

(Marine Meunier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 17.10.2019 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    Finalement le métier de Reine et de Roi consiste à changer de tenues 3 fois par jours et a bien manger.

  • Tatjana le 17.10.2019 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    Visite sous la pluie, mariage pluvieux mariage heureux comme on dit par ailleurs, donc ce n'est pas mauvais signe et on espère il reviendront bientôt au GDL. Bravo à eux !

  • lez le 17.10.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    sont-ils répartis en train?

Les derniers commentaires

  • cassepasles le 18.10.2019 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    bizarrement le retour n'était pas en train mais un convoi de grosse berline. Ils nous ont fait du Gretta sur ce coup

  • Empreinte Carbone le 18.10.2019 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Venus en train pour réduire l'empreinte carbone... des milliers de voitures et de car bloqués en ville et pour 'couronner' le tout un départ toujours en train et aux heures de pointe =) Oh oui quelle joie !!!

  • Force Navale le 18.10.2019 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    courte croisière... ça c'est clair... Ils ont même pas fait le passage d'écluse alors :'(

  • Darth Greta le 18.10.2019 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le roi et la Reine des Belges. Restez à la maison. Pendant 3 jours vous nous avez fait ch........ Routes barrés. Trains supprimés et ou en retards. Des bouchons monstre en ville (comme si on n'en aurrait déjà pas assez. Sans parler des voitures de police a toute allure a travers les rues. Et j'en passe. La prochaine fois faites un Skype ou un Facetime.

  • punz! ^ le 18.10.2019 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La belle vie... Chomeurs à vie grassement payés.