Santé au Luxembourg

09 avril 2018 14:44; Act: 09.04.2018 16:08 Print

Une grossesse coûte 7 870 euros à la CNS

LUXEMBOURG - La Caisse nationale de santé a publié une étude concernant les soins prestés avant et après la naissance d’un enfant.

storybild

Une grosse part des dépenses en nature sont directement liées à l'accouchement. (photo: DR)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

6 315 enfants ont vu le jour en 2015 au Luxembourg, contre 5 407 en 2006, a indiqué la CNS dans une étude qui balaie 10 ans de maternité. C’est une hausse de 17% sur la période. À noter que si l’écrasante majorité des femmes qui accouchent au Luxembourg sont résidentes, la part des femmes non-résidentes a augmenté en 10 ans, passant de 6,9% en 2006 à 12% en 2015.

Les dépenses, ont, elles, augmenté plus vite. Les prestations en nature au Luxembourg (soins hospitaliers, actes médicaux, analyses…) couvertes par la CNS se sont élevées à 49,6 millions d’euros en 2015, contre 34,7 millions d’euros en 2006 (+42,9%). Cela représente 3% de l’ensemble des prestations en nature maladie-maternité. Une proportion qui reste stable ces 10 dernières années.

62% de ces prestations concernent les soins hospitaliers et entre 85 et 89% de ces soins sont liés directement à l’épisode de l’accouchement.

Jusqu'à 72 510 euros

En analysant les dépenses par patientes résidentes, la CNS a constaté que 95% des femmes présentaient des dépenses inférieures à 12 419 euros, la moitié présentait une facture comprise entre 6 000 et 8 000 euros. Le montant maximal atteint en 2015 était de 72 510 euros. Des montants élevés qui résultent de longues hospitalisations avant l’accouchement. Au total, le montant moyen par patiente résidente s’élevait à 7 870 euros en 2015 contre 8 121 euros en 2006 (-3,1%).

À ces prestations en nature, il faut ajouter les prestations en espèces sous la forme de prestations pécuniaires liées au congé maternité (79%) et de dispenses pendant la grossesse (21%). Ces prestations en espèces s’élevait à 118,4 millions d’euros en 2015 contre 74,9 millions d’euros en 2006 (+58%). Si on ajoute les 11 millions liées aux 2 699 accouchements à l’étranger, la CNS a consacré 179 millions d’euros à la maternité en 2015 contre 121,2 millions en 2006 (+47,8%), soit une croissance annuelle moyenne de 4,4%.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Matt le 09.04.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ne payons-nous pas des cotisations sociales? Faut-il culpabiliser les parents de "coûter" 7870 Euros à la CNS alors qu'ils cotisent comme tout le Monde? ou faut-il rembourser les gens qui n'ont pas le bonheur d'être parent?

  • Et c'est reparti le 09.04.2018 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi le message? Dire que cela coûte trop cher, préparer le terrain pour une "taxe parents", encore une action contre la famille? Si encore il était abordé que les parents payent des cotisations sociales comme tout le monde, que les enfants sont ceux qui demain financeront nos retraites, usw... Mais non, on nous balance un coût sans plus. Quel message!

  • Clotilde le 09.04.2018 18:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A un moment, il faut arrêter de penser à l'économie future du pays (retraites) et penser à l'environnement. Une naissance coûte peut-être 7 mille et quelques euros à l'Etat, mais bien plus aux ressources de la planète. Et je pense que la planète est plus importante que nos pensions, car sans planète on n'existerait même pas. A ceux qui disent que les gens comme moi devraient alors ne pas recevoir une pension lors de la retraite, vous n'avez pas compris mon message.

Les derniers commentaires

  • dieux le 10.04.2018 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Faites des gosses cela leur rapportera de sous a la Cns.mouahhhhhhhhhhhh

  • Raoul le 10.04.2018 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    la CNS est en excédent je vous rappelle, ce qui veut dire qu'elle rassemble plus de cotisations que besoin pour payer les grossesses etc...

    • Mams le 10.04.2018 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      et ben j espere bien qu il n y aura pas d excedent pour payer votre pension voir si vous trouverez ca toujours aussi normal....

  • Luc le 10.04.2018 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si c'est trop cher, à Singapour la grossesse est de votre poche puis l'acouchement décompté de votre retraite pour sensiblement la même somme. vous prefèrez quoi?

    • @Luc le 10.04.2018 09:10 Report dénoncer ce commentaire

      Moi je veux bien que tout soit de ma poche mais alors je veux aussi que mes enfants soient exonérés des cotisations pour les retraites, à vie bien sur.

    • Ignorant le 10.04.2018 09:26 Report dénoncer ce commentaire

      Totalement faux. Vous avez déjà entendu parler du principe des assurances ? C'est magique et ça marche très bien à Singapour. Fake news, encore et encore.

  • Christophe le 09.04.2018 23:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis ravis de financer à hauteur de 10%, surtout n'ayant pas de gosses

    • sans oublié... le 10.04.2018 09:11 Report dénoncer ce commentaire

      ...Et de ne pas profité des congés d'enfants malades.

    • @Christophe le 10.04.2018 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      Tout comme d'autres, avant vous, vous ont aussi financé à 100%.

  • LePaon le 09.04.2018 23:13 Report dénoncer ce commentaire

    Voyons plutôt ça comme un investissement. Les jeunes sont les garants du futur. Et j'espère sincèrement qu'ils feront mieux que nous. Parce que si on fait le bilan, ya pas de quoi pavoiser.