Coronavirus au Luxembourg

08 avril 2020 16:42; Act: 08.04.2020 16:58 Print

Une indemnité de 2 500 euros pour les indépendants

LUXEMBOURG - Alors que des indépendants dénoncent des mesures d'aides «inadaptées» face à la crise actuelle, le gouvernement souhaite corriger le tir.

storybild

«Cette indemnité aidera les indépendants à surmonter cette période de crise», estime Lex Delles, le ministre des Classes moyennes.

Sur ce sujet
Une faute?

S’estimant être les «oubliés» des mesures d'aides mises en place par le gouvernement, les indépendants avaient poussé un coup de gueule la semaine dernière. «Les mesures proposées ne sont pas en corrélation avec les besoins des indépendants», déplorait notamment Giovanni Patri, fondateur et CEO de la société Phoenici et créateur du groupe Facebook «Rescue independants & start-up», qui compte près de 6 000 membres. Il semble qu'ils aient été entendus. Ainsi, le gouvernement a débloqué ce mercredi une indemnité d’urgence certifiée de 2 500 euros en leur faveur. «Nous voulons soutenir tous les acteurs du secteur économique, indique Lex Delles, ministre des Classes moyennes. Cette indemnité aidera les indépendants à surmonter cette période de crise».

L’octroi de cette mesure de soutien est soumise à plusieurs conditions, explique la Direction générale des classes moyennes dans un communiqué. Le demandeur doit ainsi rencontrer des difficultés financières temporaires dues aux conséquences du Covid-19, occuper moins de 10 personnes et son revenu professionnel servant de base de calcul pour les cotisations sociales ne doit pas dépasser le montant de deux fois et demi le salaire social minimum.

Les informations détaillées seront disponibles dès ce jeudi sur le site Guichet.lu, indique la Direction générale des classes moyennes, qui note que le formulaire pour introduire les demandes sera lui disponible sur Guichet.lu au début de la semaine prochaine. La demande devra être introduite à travers un assistant en ligne, disponible à travers l’espace professionnel de MyGuichet.lu. par le biais d'un produit LuxTrust (p.ex. Token, Smartcard ou Signing stick) ou d'une carte d'identité électronique.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Diukdiuk le 08.04.2020 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je crains que le calcul du ministère est tout fait: beaucoup de petites sociétés vont déposer le bilan, l’ardoise sera effacée et l’etat aura une perte sèche impôts,tva et secu, ... ceux qui pourront rouvriront tout frais avec un autre gérant, et les autres gonfleront les rangs des chômeurs. Perspective inquiétante et personnelle.... mais peut être pas si impossible que cela :-((

  • sl le 08.04.2020 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention, vous êtes nombreux à confondre l'aide de 5000€ qui est pour les domaines d'activité qui ont dû cesser suite au confinement. Cette aide est pour les indépendants qui ont leur activité réduite ou nul, mais qui malgré le confinement devrait continuer à travailler. Avec 2500€ d'aide, les indépendants ne vont pas faire grand-chose....

  • BBlancM le 09.04.2020 00:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis restaurateur , je voudrais savoir pourquoi les assurances ne participent pas à l’effort national , je pense particulièrement à la perte du chiffres d’affaire d’exploitation ?

Les derniers commentaires

  • Ho Mam le 10.04.2020 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Nadine, la vous insultez encore un peu plus les gens concernés par ce problème !

  • sl le 09.04.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour la grande majorité, vous n'avez rien compris!!!!! L'état donne 2500€ à une société de moins de 9 salariés. 2500€ pour une société, même petite, c'est une Somme ridicule. La crise et la reprise vont être très longues(plusieurs mois), alors il ne faut pas penser que c'est un grand geste. Aucune PME n'a la trésorerie pour tenir plusieurs mois (2/3mois pour la plupart). Les salariés de ces petites entreprises vont aussi perdre leur emploi...

  • Full-Ice le 09.04.2020 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors je viens de me renseigner au ministère, l’aide de 5000€ est seulement pour ceux qui respecte les critères d’éligibilité, pour ceux dont le dossier serait refusé pour non éligibilité, doivent introduire une nouvelle demande qui sera disponible début de semaine prochaine pour l’aide de 2500€.

  • Aluciné le 09.04.2020 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pour le reste les actifs valides et testées négatives : au travail. Si demain une crise économique met à la rue (au chômage) un grand nombre d’actifs, qui paiera les pensions des personnes âgées et les traitements médicaux des personnes vulnérables ?

  • Aluciné le 09.04.2020 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    En conséquence, confiner exclusivement les personnes vulnérables (y compris les personnes âgées), les personnes testées positives au COVID-19 et les personnes de leur foyer, devraient être les seules mesures de confinement admissibles. Mesures obligatoirement assorties de tests à grande échelle (objectif toute la population) et du triptyque masques, distanciation sociale et lavage de main à tous les étages.