France/Luxembourg/Belgique

16 octobre 2020 07:13; Act: 16.10.2020 12:49 Print

Une manif des Arméniens a bloqué l'A31 et la N52

LONGWY/ARLON/LUXEMBOURG - Peu avant 7h, des centaines d’Arméniens de Meurthe-et-Moselle ont manifesté aux frontières entre la France, la Belgique et le Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des membres de la diaspora arménienne de Meurthe-et-Moselle se sont rassemblés à Longwy, très tôt ce vendredi matin. Objectif: bloquer les frontières entre le Luxembourg, la France et la Belgique pour sensibiliser sur le conflit meurtrier entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Ils avaient déjà manifesté début octobre, paralysant les routes entre le secteur de Longwy et le Grand-Duché.

Vers 7h30, entre 150 et 200 voitures bloquaient, dans les deux sens, la N52 entre Longwy et la Belgique ainsi que l'A31 entre la France et le Luxembourg. Sur la N52, le trafic a été complètement à l'arrêt pendant une bonne heure, a constaté une journaliste de L'essentiel sur place. La police française arrivée sur les lieux de la manifestation a procédé à une évacuation des automobilistes côté français en les faisant faire demi-tour sur la nationale. Des déviations ont d'ailleurs été mises en place par les forces de l'ordre. Côté belge, le passage s'est d'abord fait, au compte-goutte, vers 9h. Le commissaire Martin, de la police belge, a expliqué vouloir «garantir la sécurité et faire passer les gens». Des deux côtés de la frontière, les automobilistes ont commencé à perdre patience, protestant à coups de klaxons.

L'A31 rouverte vers 10h

«On est là pour faire entendre notre voix et on demande aux autorités d’agir», a expliqué un des manifestants sur place. Le mouvement s'est organisé de manière coordonnée dans toute l'Europe pour faire entendre la voix des Arméniens dans un contexte où Bakou et Erevan se renvoient la balle sur les responsabilités du conflit, Arménie et Azerbaïdjan se disputant la possession du Karabakh. Vers 10h, la circulation a pu reprendre normalement des deux côtés de la N52/E411, tout comme sur l'A31. Les manifestants ont quitté les lieux sans heurt. Le réseau secondaire bordant l'A31, la D15 entre Kanfen et Volmerange-les-Mines est par contre saturé, les automobilistes sont à l'arrêt.

(Marine Meunier/L'essentiel)