Circulation au Luxembourg

15 février 2021 06:57; Act: 15.02.2021 08:53 Print

Une nouvelle génération de radars va flasher

LUXEMBOURG – Le premier radar à feu rouge devrait être opérationnel le 1er mars. En attendant d’autres projets de radars qui vont fleurir dans le pays.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Après les radars fixes mesurant la vitesse, en place depuis 2016, et le premier radar-tronçon, depuis juin 2020, le Luxembourg s’apprête à accueillir des radars de nouvelle génération. Une loi en ce sens a été votée la semaine dernière, afin «d’intégrer toutes les possibilités technologiques», explique à L’essentiel François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité.

C’est d’abord un radar à feu rouge qui s’ajoutera aux dispositifs existants. «Le premier est déjà installé sur la place de l’Étoile, dans la capitale, mais il n’est pas encore actif», explique François Bausch. Les premiers flashs aux automobilistes «devraient intervenir le 1er mars», selon le ministre. Une campagne de communication sera réalisée la semaine précédente, afin d’avertir les automobilistes. Deux autres projets similaires sont attendus «d’ici la fin de l’année» au croisement de la place de Hollerich, et au Schlammestee, à Weiler-la-Tour. «Ce sont des endroits dangereux, où de nombreux accidents se sont produits ces dernières années».

Les technologies actuelles permettent aussi de verbaliser le non-respect des distances de sécurité ou encore l’usage du GSM au volant. Si le cadre légal permet désormais de sanctionner ces infractions, «aucun projet» de ce type ne se trouve dans les cartons pour l’instant. François Bausch évoque seulement des réflexions sur «le contrôle de l’usage des couloirs de bus ou des bandes de covoiturage», surtout que ces dernières sont amenées à se développer.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kwatsch le 15.02.2021 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg est le pays où les conducteurs brûlent le plus les feux rouges !! Ces radars sont une bonne chose !

  • Brave New world le 15.02.2021 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà, encore des contrôles, surveillance et reprimandes grâce à la technologie. Vers quelle société,vie allons-nous. Tous aseptisés, encadrés et marchand droit bien là où il faut...

  • pilou4560 le 15.02.2021 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps la police pourra continuer à jouer aux cartes ????

Les derniers commentaires

  • luxembourgbestcountry le 15.02.2021 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il suffit un qui brule et fait accident et toute la ville est paralysée normal ils mettent un radar en plus le tram passe par la

  • Flolo le 15.02.2021 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pour éliminer les radars ,faut plus faire de connerie ,il ne seront plus rentable et seront donc éliminé ,le problème c est que dans connerie y a con ,et il faut interdit au con de rouler et ca c est impossible ,donc habituons nous au radar

  • Flolo le 15.02.2021 20:27 Report dénoncer ce commentaire

    J y passe pu comme cela c est claire ,

  • grillon le 15.02.2021 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour qui ??

  • grillon le 15.02.2021 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour ne pas que l'on nous impose toujours plus de control, il suffirait simplement que les automobilistes respectent un peu plus les autres conducteurs. lorsque certains automobilistes prennent leur voiture, on a l'impression que la route leur appartient et que c'est une anarchie...