Santé au Luxembourg

11 juillet 2019 17:11; Act: 13.07.2019 15:08 Print

Une nouvelle liste pour les vaccins recommandés

LUXEMBOURG – Un vaccin universel a été ajouté à la liste, tandis que les intitulés de certains autres ont été revus, a indiqué jeudi le gouvernement.

storybild

Le Luxembourg a ajouté un vaccin universel. (photo: Editpress/Herve Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelques changements ont été apportés dans la liste des vaccinations recommandées, comme en a décidé jeudi le conseil de gouvernement. Principal changement, le vaccin contre l’infection à Human Papillomavirus (HPV) devient universel, au même titre que la tuberculose ou la coqueluche. Le HPV est une maladie sexuellement transmissible. Le vaccin est d’autant plus efficace s’il est réalisé avant les premiers rapports sexuels, selon les autorités médicales belges.

La nouvelle disposition prévoit aussi l’introduction de précisions sur les vaccins. Les usagers seront mieux informés sur les buts poursuivis et la nature des vaccins, dont les intitulés ont été revus.

Enfin, le gouvernement a décidé de distinguer les vaccins recommandés pour les personnes à risques pour certaines infections de ceux qui sont conseillés pour les individus séjournant dans des pays étrangers. Le calendrier des vaccinations sera modifié dès que les changements auront été validés par le processus législatif.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • PAS AMUSED le 12.07.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    NON ! Que le gouvernement comment par s'occuper de choses REELLEMENT importantes ! Comme le prix des logements, par exemple ! Le HPV n'est PAS une priorité ! l'ingérence dans la vie des gens cela commence vraiment bien faire ! déjà on nous a bassiné la tête avec la rougeole et la varicelle, maintenant cela devient le HPV ?? Quels sont les accords passés entre ce gouvernement libéral et les groupes pharmaceutiques pour qu'ils écoulent leur stocks ? Que l'on m'assure d'abord à 100 % que ma fille n'aura pas d'effets secondaires ET que tous les garçons seront vaccinés AUSSI !

  • Jérôme le 11.07.2019 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cet article très intéressant et complet (surtout pour le calendrier avec les liens ajoutés).

  • Le Belge le 11.07.2019 22:07 Report dénoncer ce commentaire

    Pas trop confiance dans les vaccins...

Les derniers commentaires

  • BrolDbr le 12.07.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauver des vies et protéger la santé n'est pas important pour vous?

    • gerard delpine le 13.07.2019 08:40 Report dénoncer ce commentaire

      les vaccins HPV censés prévenir la survenue du cancer invasif du col sont efficaces contre les infections et les dysplasies bénignes mais augmentent le risque de cancer invasif après 2 à 4 ans d'après les registres des cancers des 4 pays qui ont pratiqué des campagnes massives de vaccination (Australie, Grande Bretagne, Suède et Norvège) pour sauver des vies il faut bannir ces vaccins!

  • BrolDbr le 12.07.2019 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bonjour le retour au Moyen-Âge. Pas de vaccination à l'époque et pas de problème de maladie peut-être ? Réfléchissez 2 secondes avant d'écrire. Comment a t'on stoppé la variole, la poliomyélite, etc. C'est dans les régions du monde où la vaccination n'est plus assurée que les maladies reviennent, regardez pour les dernières épidémies de rougeole. La vaccination sauve des vies et ça c'est un fait scientifiquement prouvé ! Pas votre pauvre affirmation !

    • gerard delepine le 13.07.2019 08:45 Report dénoncer ce commentaire

      la poliomyélite qui se transmet par voie féco orale (des selles d'un malade à la bouche du suivant) a été stoppée par les compagnies d'eau potable et d'assainissement; elle ne persiste d'ailleurs que dans les pays sans accès universel à l'eau potable. Les dernières polio européenne ont été dues au virus du vaccin B (consulter les rapports de l'OMS!)

  • PAS AMUSED le 12.07.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    NON ! Que le gouvernement comment par s'occuper de choses REELLEMENT importantes ! Comme le prix des logements, par exemple ! Le HPV n'est PAS une priorité ! l'ingérence dans la vie des gens cela commence vraiment bien faire ! déjà on nous a bassiné la tête avec la rougeole et la varicelle, maintenant cela devient le HPV ?? Quels sont les accords passés entre ce gouvernement libéral et les groupes pharmaceutiques pour qu'ils écoulent leur stocks ? Que l'on m'assure d'abord à 100 % que ma fille n'aura pas d'effets secondaires ET que tous les garçons seront vaccinés AUSSI !

    • Angry Dr. le 12.07.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

      Le HPV est un problème de santé public et il ne touche pas que les femmes mais de plus en plus d'hommes jeunes en raison du changement des pratiques sexuelles (cancers de la gorge). Personne ne peut vous assurer que votre fille n'aura pas d'effets secondaires, mais les effets secondaires sont dans 99,999 % des cas moins graves que la maladie. Qu'on arrête enfin avec cette propagande anti santé publique, tous le monde n'est pas un expert sur tout et s'improviser médecin est dangereux.

    • Dr gerard delépine le 13.07.2019 08:52 Report dénoncer ce commentaire

      le HPV n'est pas un problème de santé publique! Dans tousles pays modernes qui pratiquent les frottis les cancers du col représentent moins de 1% des cancers et moins de 0,6% des morts par cancer. Il s'agit d'une infection saprophyte et jamais aucun cancer n'a pu être reproduit par badigeonnage d'un col par des solutions due virus. Le virus est sur les lieux du cancer mais il n'est qu'un simple témoin d'activité sexuelle (90% des femmes sexuellement actives ont été ou sont contaminées et s'en débarassent toutes seules sans le savoir puisque l'infection ne donne aucun signe.

  • Le Belge le 12.07.2019 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de vaccins, fini, c'est pas bon.

    • Génération Twit le 12.07.2019 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      ...et vive les théories du complot ! Je parie également que la terre est plate et que l'homme n'a jamais marché sur la lune. De grâce, regardez les statistiques sur le dernier siècle et constatez la nécessité des vaccins.

  • Le Belge le 11.07.2019 22:07 Report dénoncer ce commentaire

    Pas trop confiance dans les vaccins...

    • @le Belge le 12.07.2019 14:52 Report dénoncer ce commentaire

      vos sentiments n'invalident pas des décénnies de recherches désolé!

    • dr gerard delepine le 13.07.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

      mais les faits avérés publiés dans les registres des cancers montrent que les vacins antiHPV augmentent le risque de cancer!