Virus au Luxembourg

01 septembre 2020 07:00; Act: 01.09.2020 09:41 Print

«Nous pouvons craindre davantage de cas de Covid»

LUXEMBOURG - Plusieurs facteurs font craindre un rebond de l’épidémie, ces prochaines semaines au Luxembourg, selon un virologue du LIH.

storybild

Claude Muller estime que plusieurs facteurs risquent de provoquer un rebond de l'épidémie en septembre. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que la situation est désormais relativement stable au Luxembourg, sur le front de l’épidémie de Covid-19, des scientifiques redoutent les prochaines semaines. «Plusieurs facteurs vont dans le sens d’un risque accru, nous pouvons craindre une forte augmentation du nombre de cas», indique le professeur Claude Muller, de l’unité de recherche en virologie au Luxembourg Institute of Health (LIH).

Il cite «la fin des congés collectifs, le retour de nombreux vacanciers depuis des zones plus ou moins à risque, le retour de frontaliers au Luxembourg, après une période de télétravail, la rentrée scolaire mi-septembre, puis la baisse des températures d’ici un mois, qui incitera les gens à vivre à l’intérieur, fenêtres fermées». Claude Muller évoque également l’arrivée de la grippe saisonnière, comme tous les ans, alors que «nous ne savons pas grand-chose de la combinaison des deux virus». Il se montre pessimiste sur le fait que le Covid-19 finisse par disparaître de lui-même, comme certains l’envisageaient au début de la pandémie.

Les jeunes, «premières victimes»

Le virologue préconise «de prendre des mesures maintenant, quitte à les relâcher ensuite si la situation n’est pas inquiétante». Pour éviter de pénaliser de nouveau l’économie, il prône ce qu’il appelle «un confinement light», qui toucherait davantage la sphère privée. Il serait constitué de télétravail, de port du masque systématique, même au travail, et de respect impératif des distances, quitte à utiliser des outils bluetooth pour la mesurer en permanence. À l’école, il faudrait «bien séparer les classes», pour limiter les risques de contagion et éventuellement «vérifier la température des élèves». Claude Muller lance aussi l’idée de mettre des locaux à disposition pour les personnes saines, éventuellement à risque, «qui ne peuvent pas facilement s’isoler des personnes infectées de leur foyer».

Le professeur insiste sur l’importance de la politique de tests, mais aussi sur les nouvelles habitudes à adopter au quotidien. «Les jeunes ne se sentent pas toujours concernés par la maladie. Mais ils peuvent la transmettre, et ils doivent se rendre compte qu’ils sont les premières victimes de l’impact économique de la crise».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 01.09.2020 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore des suppositions... Personne ne sait, pas même les experts, comment l'épidémie va évoluer : deuxième vague, pas de vague, vague permanente... Ce n'est pas le tiercé, c'est une pandémie. Arrêtez donc de publier les avis contradictoires de chaque expert ou pseudo-expert. On fait gaffe, on se protège... mais on ne peut rien faire de plus.

  • Les jeunes vont douiller le 01.09.2020 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    "Les jeunes doivent se rendre compte qu'ils sont les premières victimes de l'impact économique de la crise". Effectivement, c'est surtout la génération d'adultes à venir qui va payer les dettes colossales engendrées et la future crise à venir. Mais bon quand on est jeune, on est immortel et on a la vie devant soi, donc on ne se soucie pas des problèmes des adultes...

  • Lafouine le 01.09.2020 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Et une grande Pâtisserie qui ôte les protections employés, clients au titre que les clients ont peur. C'est une vraie inconscience de la part des responsables. Éviter celle dans la galerie Auchan Kirchberg .

Les derniers commentaires

  • ESPOIR DE NON CENSURE le 02.09.2020 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    des tests des tests qu ils disent le test covid 19 sur prescription du docteur n est pas remboursé par la CNS ou se trouve la logique????

  • luxo le 02.09.2020 03:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait suffisant d'obliger tous ceux qui ont été contrôlés positif de porter un masque ou une casquette de couleur jaune pour que ceux qui ont peur puissent les éviter.

  • Etudiant le 01.09.2020 22:35 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que ce professeur 'pessimiste' est un indicateur de la valeur de l'université locale... La science et l'adhésion aux faits, lui, les ignore.

  • madiou le 01.09.2020 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luxo, je suis d’accord avec vous sur la préoccupation du climat et de l’impact de l’homme sur la planète. Une fois l’objectif atteint, que faites-vous vous de tous les hommes qui auront perdus leur travail. « Tout est cycle, cercle vicieux, éternel retour. »

    • Climat? le 01.09.2020 22:34 Report dénoncer ce commentaire

      Sur le climat: les humains ne produisent qu'une fraction négligeable du CO2. La polémique autour du réchauffement est seulement de nature économique: on vous fait peur pour vous traire (!)

    • Vindulux le 02.09.2020 03:30 Report dénoncer ce commentaire

      Justement c'est en se préoccupant de la planète que l'on peut créer des milliers d'emplois. Rien qu'au Luxembourg si on supprime un tracteur à un exploitant agricole on peut créer une dizaine, voir une centaine d'emplois. Ensuite, même si c'est un autre sujet, pourquoi tous devraient avoir un emploi? L'important c'est d'avoir une revenu (universel) pour vivre décemment. On fait travailler les robots qui dégagent des profits, sauf que ces profits doivent être distribués au peuple et pas aux milliardaires qui les exploitent.

    • @Climat le 02.09.2020 10:33 Report dénoncer ce commentaire

      97% de la production de Co2 est d'origine naturelle. Mais elle fait partie du cycle du carbone. Par exemple le C02 produit par la respiration a ete precedemment retire de l'atomosphere par les plantes que l on a consommé. Donc l'impact est null, le systeme est en equilibre. En ravanche, les 3% produits par l'homme etaient stockes dans le sol sous forme de charbon ou de petrole depuis des millions d'années. La reinjection de ces 3%, chaque année, accumule le C02 dans l'atmosphere et va nous faire retrouver le climat qui existait avant son stockage dans le sous sol, cad 20° en Antarctique.

  • le rebelle le 01.09.2020 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca deviens ridicule toute cette mascarade et les infos contradictoires sur le covid laissez nous vivre normalement

    • Bindisdonc le 01.09.2020 19:25 Report dénoncer ce commentaire

      Vivre ou mourrir?

    • @le rebell le 02.09.2020 10:36 Report dénoncer ce commentaire

      Question: est ce que vous vivez comme avant l'apparition du sida? Faut il arreter de tester le sang avant transfusion? Apres tout les traitements ont considerablement reduit la mortalité, au Luxembourg, le sida a tué 124 fois moins que le covid cette année. Je ne suis pourtant pas sur que ce soit une bonne idée.