Pollution au Luxembourg

27 août 2019 13:58; Act: 27.08.2019 15:48 Print

Une plage fermée à cause d'algues bleues

BASCHLEIDEN - La plage Rommwiss, sur le lac de Haute-Sûre, a été fermée mardi, après la découverte d'algues bleues, a annoncé le gouvernement.

storybild

Les autres plages du lac de Haute-Sûre restent ouvertes. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Les algues bleues font leur retour. Ces cyanobactéries ont été retrouvées dans le lac de la Haute-Sûre, au niveau de la plage Rommwiss, près de Baschleiden, sur la commune de Boulaide. En conséquence, la plage a été fermée et toutes les activités nautiques ont été interdites, y compris la pêche. Le lieu faisait déjà l'objet d'une vigilance particulière, du fait des analyses précédentes. Aucune interdiction n'est prononcée pour les autres plages du lac ou des autres plans d'eau du pays.

La surveillance menée régulièrement sur les eaux de baignade a permis de mettre en évidence la présence de Microcystis, Anabaena et d'Aphanizomenon, des genres de cyanobactéries, sur la plage Rommwiss. Des analyses détaillées vont être menées prochainement.

Les toxines produites par ces algues bleues «peuvent être dangereuses pour l'homme, les animaux domestiques, la faune aquatique et le bétail», rappelle le ministère de l'Environnement. Les autorités conseillent de ne pas consommer les poissons pêchés et de ne pas laisser les chiens boire l'eau du lac à cet endroit. En revanche, l'événement n'a aucune incidence sur la consommation d'eau potable issue du lac de la Haute-Sûre, selon le ministère.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Algues bleues le 27.08.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Comme tous les ans à la fin de l'été

  • Dodo le 27.08.2019 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui veut dire que agriculture et coupable avec les spécticides qui ce versé avec les pluies dans les eaux et les nappes phréatiques.

  • Maéva Truffle le 27.08.2019 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Plus encore que la nocivité et la toxicité de ces bactéries, ce sont les raisons de leur prolifération qui devraient nous inquièter: C'est tout sauf une polution banale. Nul doute que les citoyens habitant la région devraient demander des comptes.

Les derniers commentaires

  • Schlapp le 28.08.2019 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des que l'eau atteint 28 degrés, elle provoque ce genre de chose ! le climat se réchauffe vite !

  • Aleonore le 28.08.2019 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et on ne fait bien sur rien, on attend que ca passe jusqu'a l'an prochain.

  • la deux le 28.08.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toutes les plages devraient être fermées. cette retenue d'eau est source de pollution permanente

    • la trois le 28.08.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne faut pas confondre cause et conséquence.

  • Algues bleues le 27.08.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Comme tous les ans à la fin de l'été

  • Dodo le 27.08.2019 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui veut dire que agriculture et coupable avec les spécticides qui ce versé avec les pluies dans les eaux et les nappes phréatiques.