Au Luxembourg

12 septembre 2017 18:38; Act: 13.09.2017 10:29 Print

Une quarantaine de vols commis à la fouer

LUXEMBOURG - La Schueberfouer s'est déroulée sans «incident majeur» selon la police grand-ducale, qui a dressé un bilan globalement «positif», malgré quelques faits divers.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

Une quarantaine de vols, vingt-six cas d'ivresse sur la voie publique, cinq stationnements gênants et deux enfants égarés puis remis à leurs parents. Voilà le premier bilan dressé par la police grand-ducale, quelques heures seulement après la fin de la Schueberfouer, qui a réuni près de deux millions de personnes. L'édition 2017 a donc été plutôt calme et organisée «sans incident majeur», indiquent les forces de l'ordre, qui ont assuré leur mission du 23 août au 11 septembre, avec le soutien de la brigade canine et de renforts français, belges et allemands.

La possibilité, pour les visiteurs, d'inscrire les enfants auprès de la police a également bien fonctionné. «1 600 enfants ont été enregistrés» cette année sur le site, en prévision d'éventuelles pertes dans la foule. «Seuls» deux enfants se sont momentanément égarés avant de retrouver leurs proches. En revanche, certains objets perdus, 35 en l'occurrence, n'ont pas retrouvé leur propriétaire.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean le 12.09.2017 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis sûre qu'il avait plus que 26 cas d'ivresse moi j'ai vu au moins 50 en 5 minutes

  • Marc le 13.09.2017 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une foire où on se sent globalement en sécurité! Car allez un peu à la foire du Midi à Bruxelles ou la foire à Liège, là, c'est une autre histoire...On n'a pas à se plaindre ici. La Schueberfouer j'y vais les yeux fermés ou presque ;-)

  • le specialiste le 12.09.2017 23:35 Report dénoncer ce commentaire

    et pourtant il y a des cameras

Les derniers commentaires

  • Marc le 13.09.2017 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une foire où on se sent globalement en sécurité! Car allez un peu à la foire du Midi à Bruxelles ou la foire à Liège, là, c'est une autre histoire...On n'a pas à se plaindre ici. La Schueberfouer j'y vais les yeux fermés ou presque ;-)

    • Nemo le 13.09.2017 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil en France, même pas pour rire j'y mets les pieds !

  • le specialiste le 12.09.2017 23:35 Report dénoncer ce commentaire

    et pourtant il y a des cameras

  • jean le 12.09.2017 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis sûre qu'il avait plus que 26 cas d'ivresse moi j'ai vu au moins 50 en 5 minutes