Covid au Luxembourg

02 septembre 2021 13:47; Act: 02.09.2021 17:41 Print

Une rentrée scolaire allégée et sur mesure

LUXEMBOURG - Claude Meisch, le ministre de l'Éducation nationale, et Paulette Lenert, la ministre de la Santé, ont dévoilé ce jeudi le protocole sanitaire pour la rentrée.

Sur ce sujet
Une faute?

S'appuyant sur l'avancée de la vaccination (87% des enseignants, la moitié des élèves de plus de douze ans), les ministres de l'Éducation nationale Claude Meisch et de la Santé Paulette Lenert ont officialisé ce jeudi l'allègement des mesures sanitaires à l'école pour la rentrée, dès le cycle 2. Objectif affiché: «Donner un minimum de chances au virus et un maximum à l'éducation».

Port du masque adapté

C'était attendu, la fin du port du masque en classe au fondamental comme au secondaire, s'il n'y a aucun cas positif, est actée. Il restera obligatoire lors des déplacements et des transports scolaires. Il redeviendra obligatoire dès qu'il y a un ou deux cas dans la classe ou plus, jusqu'à une chaîne d'infection.

Quarantaines sur mesure

Les élèves vaccinés ou rétablis ne sont plus soumis aux mesures de quarantaine. Pour les autres, dès un ou deux cas positifs dans la classe, la quarantaine sera de mise avec des autorisations de sortie pour fréquenter l'école via le dépistage.

Testing hebdomadaire renforcé

Les élèves du fondamental feront deux autotests par semaine à l'école, ceux du secondaire deux par semaine, un à l'école et un à la maison. Si les tests restent volontaires, Claude Meisch a assuré que plus de 90% des parents ont jusque-là autorisé le dépistage de leurs enfants. En cas de cluster, les équipes mobiles continueront à faire des tests PCR dans les écoles.

L'esprit du CovidCheck

S'il juge la mise en place du CovidCheck non adaptée à des activités quotidiennes comme l'école et impossible à concilier avec le principe d'obligation scolaire et du droit à l'éducation, Claude Meisch indique que l'esprit du CovidCheck s'appliquera dès qu'il y aura un cas où deux à l'école. Le ministre a précisé, que si la situation l'exigeait, il ne pouvait exclure une fermeture des écoles et un retour de l'école à la maison.

Cycle 1

Pour les plus petits, deux autotests par semaine sont prévus à la maison s'il n'y a pas de cas. Sinon, les règles actuelles s'appliquent (pas de masque, mise à l'écart, quarantaine).

Revivez la conférence de presse, minute par minute:

14h53 Ce live s'achève. Merci de l'avoir suivi avec nous!

14h46

Les tests pour les élèves seront gratuits.

14h45

Les autotests, le maillon faible du dispositif? Pas pour Paulette Lenert, qui indique avoir confiance en ces tests. «Ils sont bons mais il ne faut pas tricher», note-t-elle.

14h42

Pourra-t-on faire vacciner les élèves à l'école? Les mineurs ne pourront pas l'être sans l'accord des parents. Paulette Lenert indique qu'un groupe de travail planche sur le sujet. «Nous aurons un paquet bien ficelé à l'automne», ajoute la ministre.

14h32 Place aux questions de la presse. Dans le cycle 1, les élèves ne peuvent pas se tester soi-même. Avec un cas positif, les autres élèves pourront venir à l'école, à l'exception de l'élève infecté qui sera placé à l'isolement.

14h30

Tous ceux qui ont l'impression d'être malades doivent aller voir un médecin, dit la ministre.

14h29

Les tests ont une durée de validité de 48h. Ils permettront aux enfants de participer en dehors de l'école à des activités sous le régime CovidCheck, note Paulette Lenert.

14h26

La ministre se félicite du taux «très élevé» de vaccination dans l'enseignement. «C'est la meilleure protection possible contre le virus», souligne-t-elle.

14h25

La ministre de la Santé Paulette Lenert s'exprime à son tour.

14h24

Le ministre est déterminé à ce que les écoles puissent rester ouvertes «le plus longtemps possible».

14h22

Toutes les activités parascolaires pourront avoir lieu.

14h17

Pourquoi ne pas placer l'école sous le régime CovidCheck? Le ministre de l'Éducation nationale estime que ce n'est pas adapté car l'école est une activité quotidienne. De plus, il estime qu'un élève ne peut pas être privé de son droit à l'éducation. L'idée du CovidCheck est en revanche appliquée quand le virus est présent dans une classe.

14h15

Vacciner et tester dans les écoles et les structures d'accueil est une clé pour revenir à la normalité, estime Claude Meisch.

14h12

Dans l'enseignement secondaire, les élèves devront effectuer une fois par semaine un test certifié à l'école et un test rapide à domicile. Si le virus circule dans une classe, le nombre de tests réalisés sera plus important.

Les élèves de plus de 12 ans non vaccinés et qui ne veulent pas se faire tester ne pourront pas revenir à l'école et seront placés en quarantaine.

14h09

À la rentrée, les élèves assis en classe pourront enlever le masque, comme c'était déjà le cas dans la cour. S'il y a un cas positif, alors tous les élèves devront porter le masque.

Dans les maisons relais, si une activité regroupe au moins 10 enfants, le port du masque est requis.

14h05

Trois objectifs ont été fixés pour le concept sanitaire pour la rentrée. Des possibilités doivent être trouvées pour enlever le masque, garantir le plus de cours en présentiel et protéger la communauté scolaire pour empêcher la circulation du virus.

14h03

Le ministre indique que près de 90% des enseignants et 55% des élèves de 12-18 ans sont vaccinés contre le virus.

55% pour les 12-18 ans.

14h

Le ministre de l'Éducation nationale Claude Meisch prend la parole. Il salue la capacité d'adaptation des parents et des enfants par rapport au virus.

13h56 Bienvenue à tous dans ce live!

(nm/ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tony le 02.09.2021 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment sait-il que 90% des enseignants sont vaccinés? Cela tombe sous la RNPD car un enseignant se vaccine dans le cadre de sa vie privée

  • 1sur830 le 02.09.2021 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Petit rappel: sur les 830 morts du Covid au Luxembourg, une seule personne de moins de 30 ans. 769 morts de plus de 60 ans, soit 95% des morts. A partir du moment où le vaccin protège des formes graves, et que les plus vieux sont vaccinés, peut-on laisser les autres personnes décider par elles-mêmes si elles veulent se faire vacciner ou pas? Et surtout, laisser nos enfants tranquilles?

  • Pensées... le 02.09.2021 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Pensez-vous qu'il est possible, en utilisant les mêmes recettes qu'en Israël, que nous arrivions aux mêmes résultats? L'avenir nous le dira !

Les derniers commentaires

  • test le 03.09.2021 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors scénario 3 a 5 cas pos Si les 3 ou plus sont des vaccinés la personne non vacciné doit elle rester à la maison si aussi teste positive c de la discrimination pure et simple et contre toute déontologie Mais les gens ne comprennent encore rien

    • Gérard le 03.09.2021 11:47 Report dénoncer ce commentaire

      Scandale !!!! Un vrai scandale !!!!! Tous à la bastille !

  • frontalier le 02.09.2021 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est comme l’expérience de la grenouille que l’on fait bouillir lentement ,à la fin on se retrouvera tous de 0 à 99ans avec un abonnement mensuel payant chez nos futurs maîtres pfizer … quel bel avenir pour nos enfant.bien évidemment personne ne prendra la responsabilité des effets à long terme, vue que par principe de précaution ils ont utilisés une toute nouvelle technologie. Je pense que nous sommes mûrs pour être cueillis sans aucune résistance et transfères vers LE JOUR D’APRÈS

  • St George Intl School cavalier seul le 02.09.2021 21:15 Report dénoncer ce commentaire

    Les masques ne sont plus obligatoire à l'école sauf à St Georges International school...cherchez l'erreur

    • Pierre le 03.09.2021 11:48 Report dénoncer ce commentaire

      L'erreur ? Ben, "obligatoire" soit prendre un "s" !

  • Obvservateur le 02.09.2021 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je voudrais juste comprendre sans critiquer. L’un des arguments premier pour vacciner des adultes avec ces vaccins provisoirement autorisés c’était la balance bénéfice/ risques. Pour les enfants c’est quoi la balance? Est-ce qu’elle se situe au niveau de l’intérêt général? Si c’est le cas, depuis quand doivent-ils y participer? Ce sont des enfants, ils ne risquent pas grand chose ou alors on nous ment depuis un an et demi. Donc expliquez svp?

    • @ observateur le 04.09.2021 01:44 Report dénoncer ce commentaire

      Ne cherchez pas à comprendre , votre enfant fait maintenant aussi parti d‘une expérience médicale de masse ou personne n‘a de responsabilité en cas de blessure grave. Eh oui vive la démocratie, vive la liberté de pacotille

  • QRCodeLeaks le 02.09.2021 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    Testés oui, Covidchecké non. Plus de ciné, de Schueberfouer, bientôt plus de resto...à cause du QRCode. Mais pas question de manquer l'école pour une obligation de fichage QRCode! Et je suis vacciné...au cas ou je serai fiché antivax ou complotiste...