Syndicats au Luxembourg

21 septembre 2021 16:24; Act: 21.09.2021 17:00 Print

Une réunion pour évoquer «la relance de l'économie»

LUXEMBOURG – Les dirigeants de l’OGBL, du LCGB et de la CGFP ont été reçus mardi, par le gouvernement. L’occasion de faire un point avant la rentrée politique.

storybild

Romain Wolff, Nora Back et Patrick Dury (de gauche à droite) ont été reçus par les membres du gouvernement. (photo: Archives / Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour préparer les grandes échéances de la rentrée politique, avec le discours sur l’état de la Nation puis la présentation du budget 2022, le gouvernement a reçu les syndicats. Xavier Bettel (DP), Premier ministre, accompagné de ses vice-Premiers ministres Dan Kersch (LSAP) et François Bausch (Déi Gréng), a présenté quelques grandes lignes de la politique nationale pour les mois à venir et écouté les revendications des syndicalistes.

«Le dialogue est toujours positif. Le Premier ministre a indiqué qu’il n’y aurait pas de plan d’austérité, contrairement à l’après-crise financière de 2008, ce qui est positif», se réjouit Romain Wolff, président de la Confédération générale de la fonction publique (CGFP). Une tripartite devrait avoir lieu «d’ici la fin de l’année», ce qui constitue une revendication syndicale. De son côté, Patrick Dury, président du LCGB, a évoqué «une réunion constructive», lors de laquelle «les moyens utilisés pour combattre la crise ont été analysés». Un satisfecit a ainsi été décerné au chômage partiel. La question abordée a été celle «de la manière d’organiser la relance de l’économie».

Si des grandes lignes ont été tracées, «nous n’avons pas obtenu de réponse concrète sur des sujets précis», déplore Nora Back, présidente de l’OGBL, qui aurait voulu en savoir davantage sur la réindexation des allocations familiales ou la fiscalité. Xavier Bettel «n’a pas voulu trop en dire, expliquant que sinon, il n’aurait plus rien à annoncer lors du discours sur l’état de la Nation», rapportent deux des participants.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Arrêtez avec ces articles, svp le 21.09.2021 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Romain Wolff, président de la Confédération générale de la fonction publique (CGFP).....OK, c'est donc sur lui et sa clique qu'on compte relancer l'économie? Excepté de sucer l'économie productive jusqu'à la moelle, il fait quoi ce type? Des "réunions constructives"...on est sauvés. De grâce, arrêtez avec ces articles, c'est d'un ridicule...

  • parasites le 21.09.2021 18:11 Report dénoncer ce commentaire

    relancer quoi, il y a rien à relancer, l'inflation des prix est bien relancée, les parasites doivent brasser de l'air

  • Magic Wand le 21.09.2021 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin de réunion et de battre le vent pour savoir ce qui fonctionne en matière de relance économique. Il faut moins d'impôt et moins de régulation.

Les derniers commentaires

  • Jean Neymar le 22.09.2021 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez avec ces réunions qui ne servent à rien. Et surtout avec ce pseudo syndicaliste aux chevilles du patronat ! C'est pire que ce qui se passe dans les grandes sociétés. Harcèlement, mobbing et autres moyens de pression ... Ou sont passés certains secrétaires ? Disparus ou liquidés pour avoir trop défendu ou pas assez rentré dans ce moule vert passé !!! Ou payé

  • hilda le 22.09.2021 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    mes impôts ont augmentés de 200 euros par trimestre sans que ma situation ait changée elle est belle la relance

  • El Gringo le 22.09.2021 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Réunion constructive ! Moyens utilisés ...On les connait déjà, c'est faire le vide pour garder le pouvoir et s'engraisser. Passez votre chemin, ce syndicat ne sert à rien, il ne sait déjà pas appliqué des règles en son sein !!!

  • luis le 22.09.2021 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relance économique. Un nouveau mot dans la bouche des politiciens,et syndicats la persone et les logements sociaux. Sont la dernière priorité.

  • Demain on gagnera moins le 22.09.2021 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    On consomme beaucoup trop. Les crises à venir vont calmer cela. Ces promesses de politiciens, elles sont à prendre avec beaucoup de précaution. Pour ma part, j'ai appris à faire la différence entre désirs et besoins.