Belgique/Luxembourg

10 septembre 2015 17:04; Act: 10.09.2015 17:07 Print

Une solution en vue pour les étudiants en médecine

LUXEMBOURG - Les étudiants en médecine de l'Université du Luxembourg, qui craignent pour la suite de leurs études en Belgique, peuvent se rassurer. Une solution devrait être trouvée.

storybild

La problématique des étudiants en médecine a été évoquée jeudi lors d'une réunion entre Rudy Demotte (au centre), président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marc Hansen (à gauche), secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et Xavier Bettel. (photo: Editpress/Jean-Claude Ernst)

Sur ce sujet
Une faute?

Suite à l'introduction d'un examen d'entrée à l'issue de la première année des études de médecine en Belgique, les étudiants de l'Université du Luxembourg s’inquiètent de ne pas pouvoir continuer leurs études dans une des trois universités belges partenaires. Mais Marc Hansen, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur, en est convaincu, «une solution devrait être trouvée».

Jeudi matin, le Luxembourgeois s'est entretenu avec le président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, à ce sujet. Ce dernier «s'est engagé à continuer la discussion afin de permettre aux étudiants luxembourgeois de continuer en Belgique», explique M. Hansen, contacté par L'essentiel. Dans le cas où une solution est effectivement trouvée, les quinze places attribuées annuellement aux étudiants de l'Université de Luxembourg pour entamer leur deuxième année d'études en Belgique seront garanties pour les prochaines rentrées scolaires.

En attendant, l'instauration de cet examen d'entrée fait déjà fuir les candidats en médecine. Comme le rapporte le journal Le Soir ce jeudi, entre 10 et 20% d'étudiants en moins se sont inscrits en première année de médecine et de dentisterie par rapport à l'année dernière.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • raymond le 10.09.2015 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Si on veut vraiment faire des études de médecine, ce n'est pas cet examen-là qui fera fuir les candidats, croyez-moi ! On mélange encore une fois des pommes et des poires. L'examen "d'entrée" dont parle l'article, est à l'issue de la 1ière année. La baisse des inscriptions c'est pour la 1ière année (donc avant de l'avoir commencée) ... Les étudiants du GDL ont déjà réussi une année ! Bon vent aux étudiants ! Succès dans tout ce que vous entreprenez !

  • François le Français le 11.09.2015 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une drole d'idée que d'aller dans une univerté Belge alors que les Universités de Medecine en France sont les meilleures du monde.

  • Den Nico le 10.09.2015 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui, faisons des facultés de tout au Luxembourg - au final on détruira totalement la tradition luxembourgeoise qui a ouvert l'esprit de tant de générations d'étudiants depuis des décennies d'aller étudier à l'étranger

Les derniers commentaires

  • François le Français le 11.09.2015 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une drole d'idée que d'aller dans une univerté Belge alors que les Universités de Medecine en France sont les meilleures du monde.

    • Hein? le 11.09.2015 11:50 Report dénoncer ce commentaire

      Qui dit cela? A ma connaissance les meilleures universités en médecine sont Heidelberg et Freiburg, et ce n'est pas en France? OK, Paris est parmi les toutes premières mais pas la meilleure!

    • Pfffff.... le 11.09.2015 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      C'est quoi la définition de "meilleure université" ?!? Cela est un non-sens! Certains département de certaines universités sont plus réputés que d'autres, mais cela est par rapport à la recherche et n'impacte pas les étudiants. Quand j'étais à la fac de pharmacie, j'ai eu droit à un semestre avec un professeur de réputation internationale. Mais ce fut en même temps le plus mauvais pédagogue de tout mon cycle avec un cours, où plus désorganisé, tu meurs. Donc ces discussions de "c'est meilleur", c'est des discussion d'adolescents..ou de bistrot..comme vous le voulez..

    • Luca le 12.09.2015 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      @François le Français: Il ne faut pas être chauvin mon vieux, la fac de Louvain en médecine est une des meilleures au monde et quelle fac française (sauf Paris peut être) peut rivaliser avec elle?

  • Den Nico le 10.09.2015 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui, faisons des facultés de tout au Luxembourg - au final on détruira totalement la tradition luxembourgeoise qui a ouvert l'esprit de tant de générations d'étudiants depuis des décennies d'aller étudier à l'étranger

  • Pécuchet le 10.09.2015 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien, il semblerait que les étudiants de uni.lu sont si mauvais qu'il faut à tout prix leur procurer des conditions spéciales afin qu'ils puissent toucher un jour un diplôme universitaire.

    • Oui mais! le 11.09.2015 11:50 Report dénoncer ce commentaire

      Encore devront ils réussir en Belgique ou ailleurs aussi!

    • Linne le 11.09.2015 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      N'importe quoi. S'ils sont si mauvais, alors comment arrivent-ils à cloturer 7 , 10 , 12 ans de médecine ?!? Franchement, certains commentaires sont lassants. Tout le temps les mêmes qui font des affirmations gratuites et naturellement, on cherche la moindre analyse désespérement.

  • raymond le 10.09.2015 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Si on veut vraiment faire des études de médecine, ce n'est pas cet examen-là qui fera fuir les candidats, croyez-moi ! On mélange encore une fois des pommes et des poires. L'examen "d'entrée" dont parle l'article, est à l'issue de la 1ière année. La baisse des inscriptions c'est pour la 1ière année (donc avant de l'avoir commencée) ... Les étudiants du GDL ont déjà réussi une année ! Bon vent aux étudiants ! Succès dans tout ce que vous entreprenez !

  • Ou va le monde le 10.09.2015 17:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si UNI.LU ouvrait une Faculté de Médecine !?!?!?! Ça resoudrait le problème !

    • fabilux le 10.09.2015 17:37 Report dénoncer ce commentaire

      oui bien vrai, il serait temps de faire quelque chose. Le Luxembourg mérite bien d'avoir SON unif pour SES jeunes futurs médecins. Pont c tout.

    • Nigra Claude le 10.09.2015 18:14 Report dénoncer ce commentaire

      On n'ouvre pas une telle faculté du jour au lendemain! De toute façon cette faculté est prévue donc patience!!

    • Jerome: Pas vraiment possible. le 10.09.2015 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      Nos hôpitaux ne sont pas concus pour l'enseignement (auditoires, salles de travaux pratiques ..). Nous n'avons pas le personnel enseignant. Nous n'avons pas les facultés/sections annexes, tels que physique, chimie, biologie. Ni les professeurs pour ces sections. Ni des spécialités tels que médecine légale, pharmacologie etc.. Et je continue ?