CONCOURS «MY MICROBUSINESS»

13 octobre 2021 09:00; Act: 12.10.2021 19:11 Print

Venu d’Irak, Sarkut a réalisé son rêve de cuisinier

LUXEMBOURG - Réfugié du Kurdistan irakien, Sarkut, 32 ans, a ouvert il y a un an le restaurant méditerranéen et oriental «Telio».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

De la ville de Kirkouk, à 300 km au nord de Bagdad à l’ouverture d’un restaurant typique dans la capitale luxembourgeoise, que de chemin parcouru par Sarkut Jabbar Mirza... L'histoire tortueuse mais heureuse d'un jeune déterminé, qui a gravi les échelons un à un. Plongeur à 15 ans, cuisinier à 17 ans, son rêve d'ouvrir un restaurant a rapidement germé dans son esprit. «J'ai compris très vite que la cuisine me plaisait plus que tout» sourit-il. Pourtant, le Luxembourg ne devait être qu'une étape pour le jeune homme. «Mon plan initial, c'était d'aller en Irlande» explique-t-il.

Il quitte son pays en 2007 et passe trois ans en Grèce sur l'île de Samos, où il poursuit son apprentissage de la cuisine dans un restaurant. Trois ans plus tard, il entreprend un long périple à travers l'Europe mais il se retrouve sans un sou en arrivant au Luxembourg. Ses derniers euros s'envolent pour un sandwich à la gare. Il se rapproche alors de la communauté irakienne, décide de demander l'asile et décroche un job dans un fast-food.

Un rêve devenu réalité

Sept ans plus tard, en novembre 2020, au milieu de la crise, il ouvre le restaurant «Telio» («Parfait» en grec) sur la Grand-Rue. Un petit établissement chaleureux aux étals colorés et aux senteurs méditérrannéennes. «J’aime partager, j’aime inventer de nouvelles saveurs, j’aime faire plaisir aux consommateurs. Cela me donne envie de faire toujours mieux» explique-t-il en présentant les différents mets qu'il propose. Une cuisine d'inspiration grecque et irakienne, à base de légumineuses, de salades, de pain, de légumes et de diverses viandes grillées, ainsi qu'un grand choix de plats végétariens et vegan.

«Il en rêve depuis longtemps. Chaque cuisinier imagine un jour ouvrir son propre restaurant» confie sa femme Dhya, qui est également salariée de l'entreprise. «Il est dynamique, passionné et créatif» ajoute-t-elle, admirative au sujet de son mari. Le couple déborde d'ambition. Plus tard, Sarkut et sa femme aimeraient ouvrir un salon de thé, un autre restaurant et pourquoi pas, un food truck. Étape par étape.

Concours «My Microbusiness»

Depuis cinq ans, Microlux encourage la création d'entreprises au Grand-Duché, de la formation continue au financement. Dans le cadre du concours «My Microbusiness», un jury a sélectionné quatre finalistes, qui bénéficieront chacun d'un soutien supplémentaire de la part de l'une des sociétés partenaires et seront présentées sur lessentiel.lu du 12 au 15 octobre.

A partir du 18 octobre, les lecteurs de L'essentiel auront la possibilité de voter pour leur favori. Le coup de cœur du public sera remis - tout comme les autres prix - le 27 octobre au siège de BGL BNP Paribas et se verra attribuer une campagne publicitaire dans les médias de L'essentiel.

(yb/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frechie le 13.10.2021 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Réfugié, sans le sous, ne parlant peut être pas la langue à son arrivée et il arrive à ouvrir un restaurant Grand Rue. En voilà un qui, contrairement à certains locaux, n'a certainement pas passé son temps à se plaindre, à dire c'est la faute des autres, mais qui a bossé. Respect

  • jeffbesoss le 13.10.2021 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à vous Mr Sarkut!!!! Respect pour votre détermination et parcours de vie, vous êtes un modèle de persévérance pour nous. J'ai hâte de venir déguster vos spécialités.

  • Bosseur le 13.10.2021 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai pas encore gouté mais s'il fait de la bonne cuisine et du fait maison alors je lui souhaite tout le succès qu'il mérite ! il s'intègre, il apporte une plus-value au pays... c'est le genre de personne dont nous avons besoin. Bienvenue au Luxembourg. Les irakiens qui veulent venir travailler et aider le Luxembourg à se développer sont les bienvenus. Ceux qui veulent profiter des aides sans rien apporter au pays ne sont pas les bienvenus.

Les derniers commentaires

  • Hastalavista le 22.10.2021 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au programme

  • Coluche le 20.10.2021 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour cette belle réalisation ! Un bel exemple pour les jeunes générations !

  • pralin le 19.10.2021 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont eu de la chance, pour leur prêt à la banque !

  • Palamunitan le 15.10.2021 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de commentaire.

  • mila le 15.10.2021 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect à ce monsieur qui travaille dur pour s’en sortir. J’irai aussi manger chez lui.