Politique au Luxembourg

14 juin 2021 21:02; Act: 15.06.2021 09:58 Print

Voici les sujets qui touchent le plus les jeunes

LUXEMBOURG – Des jeunes très motivés ont présenté, lundi, cinq résolutions aux députés de la Chambre. C’est l’aboutissement d’un an de travail en commissions.

storybild

Les membres du Parlement des jeunes ont rencontré, lundi, les membres du véritable Parlement. Ils avaient rendez-vous au Cercle cité pour présenter aux députés leur travail accompli lors de la session 2020-2021. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Les membres du Parlement des jeunes ont rencontré, lundi, les membres du véritable Parlement. Ils avaient rendez-vous au Cercle cité pour présenter aux députés leur travail accompli lors de la session 2020-2021. «Le retour a été très positif», s’enthousiasme Hugo Da Costa, président de l’instance et déjà doté d’un bagout certain, du haut de ses 16 ans. Les jeunes planchent depuis un peu moins d’un an. «La session inaugurale a discuté des nouveaux sujets que les membres veulent développer. Puis chacun choisit les sujets qu’il veut traiter dans les cinq commissions. Une fois les résolutions terminées en commission, elles doivent être validées en plénière», résume le jeune homme. Les cinq textes ont reçu l’approbation des quelque 50 élus en herbe.

«Les thèmes qui intéressent les jeunes peuvent varier d’une année à l’autre», constate Hugo Da Costa. La politique migratoire a fait l’objet d’une longue résolution plutôt pointue, demandant «la reprise des discussions sur les quotas européens d’accueil» ou encore «le renforcement des suivis psychologiques et sociaux». La commission Environnement propose de «soutenir les agriculteurs qui produisent en bio, avec des primes», comme l’explique sa responsable Sessime Kandonou.

Des vocations politiques?

Les thèmes sociaux et sociétaux n’ont pas été oubliés. Iness Chakir, 18 ans, élue présidente du Parlement des jeunes pour la prochaine session, est déjà en pointe sur cette thématique. Sa commission Égalité des chances a proposé une résolution pour soutenir les personnes non binaires. Mais pour l’an prochain, «ce sont les membres qui décideront ensemble des sujets qui seront mis en avant», glisse-t-elle. La compétitivité des entreprises et le stress scolaire ont également fait l’objet de résolutions, que les députés peuvent prendre en compte dans les commissions s’ils le souhaitent.

Iness Chakir estime que les jeunes «sont de plus en plus intéressés par la politique», notamment depuis le confinement. Une campagne de sensibilisation au Parlement des jeunes, intitulée «Ech engagéiere mech fir», s’apprête à être lancée. Les jeunes qui ont présenté lundi leur travail se sont montrés très à l’aise face aux micros et caméras. De quoi donner envie de s’engager en politique? Aucun ne se mouille. «Je suis concentré sur mes études pour l’instant, mais je suis sûr que certains de nos rangs seront députés un jour!», rit Hugo Da Costa. «Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, mais je me suis rendu compte que pour obtenir un changement conséquent, il fallait faire entendre sa voix au niveau politique!», explique Iness Chakir.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pidec le 15.06.2021 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une "Résolution pour soutenir les personnes non binaires" Voilà LE sujet d'intérêt national très à la mode et téléphoné par certains groupes de pression. ...les jeunes feraient mieux de leur futur accès au marché du travail et au logement !

  • Jean bogdanov le 15.06.2021 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Première action, aide aux personnes non binaires, ça promet !

  • Miam le 15.06.2021 05:37 Report dénoncer ce commentaire

    Où se procurer du cannabis.... ça aussi ça les touche

Les derniers commentaires

  • malade le 15.06.2021 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne non binaire ca veut dire quoi déjà?

  • Grand Blond aux yeux bleus le 15.06.2021 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Bon, on va jamais s'en sortir, si on se mets a créer des "races". On essaye d'égaliser l'homme et la femme (Gender equality), on rayes les mots N (N-words), et là, on crée une différence entre personne binaire et non-binaire... On est vraiment pas sorti de l'auberge, même avec les jeunes, je vous le dis...!

  • pidec le 15.06.2021 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une "Résolution pour soutenir les personnes non binaires" Voilà LE sujet d'intérêt national très à la mode et téléphoné par certains groupes de pression. ...les jeunes feraient mieux de leur futur accès au marché du travail et au logement !

  • Jean bogdanov le 15.06.2021 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Première action, aide aux personnes non binaires, ça promet !

    • bratt le 15.06.2021 08:52 Report dénoncer ce commentaire

      c est quoi une personne non binaire?

  • Miam le 15.06.2021 05:37 Report dénoncer ce commentaire

    Où se procurer du cannabis.... ça aussi ça les touche