Au Luxembourg

11 décembre 2018 16:11; Act: 11.12.2018 22:01 Print

Xavier Bettel: «Nous ne nous reposerons pas»

LUXEMBOURG - L'ancien et nouveau Premier ministre, Xavier Bettel, a présenté aux députés le programme du gouvernement pour les cinq années à venir, à la Chambre, ce mardi.

storybild

Le Premier ministre Xavier Bettel a présenté le programme de son gouvernement pour les cinq prochaines années.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La campagne électorale des trois partis de la coalition (DP, LSAP et Déi Gréng) avait un point commun de base. Les candidats, notamment le Premier ministre Xavier Bettel, ne se sont jamais lassés de souligner qu'ils n'avaient pas encore fini le travail. Bien que la coalition ait pu s'atteler à de nombreux chantiers au cours de la première législature, il reste beaucoup à faire et il ne faut pas s'arrêter là. Les ambitions du gouvernement actuel du Premier ministre sortant et reconduit dans ses fonctions s'inscrivent dans cette logique.

Ce mardi après-midi, un Bettel engagé a présenté, à la Chambre des députés, le programme bleu-rouge-vert pour la seconde législature. Rien de vraiment nouveau, puisque le contenu de l'accord de coalition est connu depuis une bonne semaine. Comme lors de ses discours sur l'état de la Nation de ces dernières années, le chef du gouvernement a exposé les défis à venir pour le Luxembourg.

Beaucoup de sujets, peu de nouveautés

Population croissante, frontaliers plus nombreux, manque de logement, changement climatique, transports en commun, légalisation du cannabis, risques liés à l'énergie nucléaire, pollution, pénurie de main-d'œuvre, engagement dans l'Union européenne et l'OTAN, sport, éducation, réforme constitutionnelle, culture, paysage médiatique, numérisation... Le Premier ministre n'a laissé aucun thème de côté dans son discours d'un peu plus d'une heure. Le tout sans en dire plus que ce qui avait déjà été dit.

«Notre nouveau programme gouvernemental est encore plus ambitieux que celui que nous avions élaboré il y a cinq ans», a affirmé Xavier Bettel aux députés. «Nous ne nous reposerons pas».

Mercredi, à partir de 9h, les députés débattront du programme de gouvernement.

(pw/L'essentiel)