Au Luxembourg

16 mars 2017 08:00; Act: 16.03.2017 17:27 Print

Le Grand Hôtel Mercure Alfa fermé par la justice

LUXEMBOURG - Le Grand Hôtel Mercure Alfa a été fermé mercredi après-midi par des huissiers. Les salariés ont été renvoyés chez eux.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch

La nouvelle s'est abattue comme la peste sur les quelque 80 salariés du Grand Hôtel Mercure Alfa, dans le quartier de la Gare. Mercredi après-midi, huissiers, policiers et avocats sont venus décréter la fermeture de l’établissement et ceci avec effet immédiat.

À l’origine de cette décision, un litige de longue date qui oppose le propriétaire du fonds de commerce d’un côté et les différents propriétaires des murs de l’autre. Il semblerait aussi que le groupe Accor, auquel les hôtels Mercure sont associés, avait déjà pris les devants en supprimant, depuis lundi, toute mention ou possibilité de réservation au Grand Hôtel Mercure Alfa.

70 à 80 salariés dans l'inquiétude

Du côté des salariés, c’est évidemment l’inquiétude qui prédomine. Ils sont entre 70 et 80 à travailler dans l’établissement sans savoir de quoi sera fait leur lendemain. La première question étant de savoir si leur salaire sera bien versé à la fin du mois et par qui.

Ce jeudi matin, ils se présenteront malgré tout à leurs postes de travail respectifs. Il reste des affaires courantes à évacuer ainsi qu’à vider les bureaux. Dès mercredi, l’OGBL a été averti de la fermeture subite du Grand Hôtel Mercure Alfa. Une réunion devrait être organisée d’ici vendredi.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Ginzn le 16.03.2017 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Comme d'habitude celui qui souffre plus c'est le salarié

  • Mamomam le 16.03.2017 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un a pensé aux CLIENTS de l'hôtel et de la réputation du Luxembourg? Un grand hôtel de la ville qui ferme tout à coup, je pense que on aurait pu mieux gérer la chose...

  • olga le 16.03.2017 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour les salariés....

Les derniers commentaires

  • Pascal le 17.03.2017 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai dirigé cet hôtel du 24 juin 2006 au 30 juin 2010 et je suis profondément touché par ce qui lui arrive. Ma pensée va surtout à tous les employés qui ont toujours fait preuve d'un grand professionnalisme et d'un dévouement exemplaire pour les clients. Néanmoins, parfaitement au courant du litige entre la famille propriétaire des murs et le propriétaire du fonds je ne suis pas surpris de cet évènement. Je tairai les raisons. Ce n'est pas (ou plus) mon rôle

  • philkoi le 17.03.2017 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    le même propriétaire à fait la même chose avec l’hôtel mercure de esch FERMETURE

  • immo le 17.03.2017 00:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si justement, c'est le congrès de l'immobilier et les propriétaires y sont en général

  • mb1001 le 16.03.2017 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Accor est une franchise... donc n est pas exploitant. ( en français) , le Litige comme expliqué se situe entre le bailleur et le preneur( Proprietaire/ locataire).. Du coup , plus de bail , plus d exploitation, donc plus d outil de travail pour les salariés.... C est triste , très triste mais pas cataclysmique vu que cela arrive très très très souvent..

  • André le 16.03.2017 16:47 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-on avoir copie du jugement ordonnant l'expulsion du locataire ?