Accident de trains

14 février 2017 09:20; Act: 14.02.2017 19:00 Print

Un expert indépendant va être nommé

LUXEMBOURG - Le juge d'instruction va nommer un expert indépendant pour déterminer les circonstances exactes de l’accident de trains qui a fait un mort ce mardi matin.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch

18h10
Le parquet de Luxembourg a donné des précisions sur le déroulé de l'enquête. «Le magistrat de permanence du parquet de Luxembourg a saisi le juge d'instruction et s'est rendu avec celui-ci sur les lieux de l’accident», peut-on lire dans un communiqué. Le parquet informe également que le juge d'instruction va «nommer un expert indépendant pour déterminer les circonstances exactes de l’accident».

17h50
Les wagons accidentés ont commencé à être enlevés du lieu de l'accident, a indiqué la police en fin d'après-midi.

16h58

Le club de football du FC Rodange 91 a annoncé le décès de Manuel Morales sur son profil Facebook. Contacté par L'essentiel, le secrétariat du club a confirmé qu'il s'agissait du conducteur de train décédé ce mardi. Âgé de 43 ans, il était originaire de Lamadelaine.

16h34

Retrouvez sur notre site les horaires de bus de substitution. Ils desservent Luxembourg, Bettembourg, Hettange-Grande et Thionville.

16h30

Les cellules de crise sont toujours en place, de chaque côté de la frontière. Les cellules du Luxembourg et de France «travaillent de concert, de manière étroite», a indiqué la SNCF, contactée par L'essentiel.

14h50

Selon les enregistrements du système de gestion du trafic, le train voyageurs à destination de Thionville a franchi un signal d’arrêt. Les causes du dépassement restent à être confirmées par l’enquête en cours, ont précisé les CFL.

14h45

Seules trois personnes se trouvaient à bord des deux trains: le conducteur du train de voyageurs (qui est décédé), la contrôleuse du train de voyageurs et le conducteur du train de marchandises. Le train de voyageurs circulait donc à vide. Le train de fret est un train belge qui venait charger de la marchandise au Luxembourg avant de repartir en Belgique. Ses 21 wagons étaient vides.

14h30

Des images de nos journalistes sur place:

14h20

Le gouvernement ne veut pas encore s’avancer sur les causes de l’accident de train. À lire en détail en suivant ce lien.

14h15

Le ministre de l'Intérieur, Dan Kersch, a donné des détails sur les opérations de secours mises en place après la collision.

13h

Les ministres ont confirmé la mort du conducteur du train de voyageurs. Le conducteur du train de marchandises est blessé, à l'hôpital, «il a eu le bon réflexe de freiner et de se réfugier au fond de sa locomotive», a expliqué François Bausch. Les trains étaient autorisés à rouler jusqu'à 60 km/h dans cette zone. C'est une contrôleuse française du train de voyageurs qui a alerté le poste de Bettembourg de l'accident. Elle est légèrement blessée. Un bilan définitif sera communiqué dans la soirée.

Selon les premières informations, «la plupart des voyageurs sont sortis du train à Bettembourg». Les CFL ne comprennent pas encore comment le drame a pu se produire. «L'enquête est en cours et devra le déterminer». Le Système européen de contrôle des trains (ETCS) est installé au Luxembourg mais pas encore en France, il n'a donc pas pu fonctionner dans ce cas précis. Le système d'alarme manuel n'a pas été enclenché.

Le ministre de l'Intérieur, Dan Kersch, a précisé que l'alerte a été donnée à 8h55 et que les secours sont arrivés à 9h06, soulignant «une grande réactivité». La cellule de crise a été immédiatement enclenchée. Le plan nombreuses victimes n'a pas été activité car les secours ont tout de suite su qu'il y en avait moins de dix.

12h20

Le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, et le ministre de l'Intérieur, Dan Kersch donneront une conférence de presse à 12h30.

12h10

Dernier bilan des autorités: un mort et deux blessés légers.

12h

Le blessé en urgence absolue est décédé. Il s'agit du conducteur du train de voyageurs en provenance de Luxembourg-Ville.

11h45

Une des deux personnes coincées a été désincarcérée et transportée à l'hôpital. Son pronostic vital n'est pas engagé. Il s'agit du conducteur du train de marchandises.

L'autre personne, encore sous les décombres, est gravement touchée, en état d'urgence absolue, entre la vie et la mort.

11h40

11h20

Les CFL indiquent qu'il n'y aura aucun train entre Luxembourg-Ville et Thionville durant 48 heures. Des bus de substitution sont mis en place.

11h

Selon un journaliste de «L'essentiel» sur place, deux personnes ont été transportées à l'hôpital et deux autres, coincées dans l'amas de ferraille, sont en train d'être dégagées.

Les ministres des Infrastructures et de l'Intérieur, François Bausch et Dan Kersch se sont rendus sur place.
Le CR161 est fermé à la circulation.

10h45

Selon un dernier bilan de la police grand-ducale, au moins deux personnes ont été grièvement blessées dans la collision, et deux autres plus légèrement. Le bilan n'est pas définitif.

10h

Un poste médical avancé a été installé à proximité de l'accident.

9h20

Un accident spectaculaire s'est produit sur le réseau ferré au Luxembourg. Un train de marchandise en provenance de France et un train de voyageurs venant de Luxembourg-Ville se sont percutés vers 9h à Dudelange, ont indiqué la police et les CFL. L'accident s'est produit entre la gare de triage de Bettembourg et Zoufftgen.

Le premier bilan fait état de 6 blessés légers. Les dégâts matériels sont également importants. Les causes de l'accident restent indéterminées.

Cela entraîne évidemment des perturbations sur le rail. Les lignes concernées sont celle reliant Luxembourg à Esch-sur-Alzette puis Rodange, ainsi que celle entre la capitale et la France. Les CFL ont indiqué que le trafic ferroviaire était totalement suspendu entre Luxembourg et Thionville. Des bus sont mis en place pour pallier l'absence de trains.


(La rédaction de L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Franco le 14.02.2017 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inadmissible quand 2017 deux trains se retrouvent sur la même voie avec toute la technologie!!

  • Robby le 14.02.2017 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    vu l'état des wagons, on peut estimer que le bilan est miraculeux !!

  • Christophe le 14.02.2017 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    Aucune leçon tirée de l'accident de 2006...

Les derniers commentaires

  • Jacques le 15.02.2017 06:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pour donner des explications sur les circonstances de cet accident, il faudra inclure le comportement du système de sécurité placé sur les signaux d’arrêt Memor II+

  • Pierre le 14.02.2017 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas du tout la même cause, il y a dix ans les aiguilleurs ont donné la permission au train A de franchir le signal à l'arrêt, alors qu'un train B était déjà en route sur ce tronçon. Aujourd'hui, le dépassement du signal a été fait accidentellement par le conducteur.

  • chubaka le 14.02.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pendant que d'autes parlent de chiffres, de statistique etc, nous on pleure la disparition de notre collègue, un pote, un nice guy, rip MM, mes condoléances à le famille et aux proches

    • Roudeleiw le 14.02.2017 18:23 Report dénoncer ce commentaire

      Condoléances à la famille.

  • Toto le 14.02.2017 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le conducteur ignore le feu et ne vois pas le train en face alors que le conducteur du marchandise s'est mis à l'abri. Probablement que le conducteur était sur son GSM ou a fait un malaise ...

    • Roudeleiw le 14.02.2017 18:24 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi s’embêter à faire une enquête, il suffit de vous demander

    • Carole G le 14.02.2017 20:29 Report dénoncer ce commentaire

      Mr Toto Je pense qu'il serait très intelligent de réfléchir avant de tirer des conclusions, et surtout de les publier ! l'enquête déterminera ce qui s'est passé pour le conducteur décédé. Respectez au moins les familles touchées par ce drame

    • Hein le 14.02.2017 20:46 Report dénoncer ce commentaire

      Et s'il avait eu un malaise?

  • honte le 14.02.2017 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    le procès de 2006 a malheureusement montré que les fonctionnaires des CFL sont intouchables même en cas de fautes graves ayant entrainé la mort