À Luxembourg-Ville

07 mai 2020 19:42; Act: 08.05.2020 18:56 Print

Un appel à témoins a été lancé après l'incendie

LUXEMBOURG - Plusieurs internautes nous ont indiqué, ce jeudi vers 19h30, le départ d'un incendie près de l'avenue de la Liberté, à Luxembourg. Un appel a témoins a été lancé.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Vers 19h30, ce jeudi 7 mai 2020, à Luxembourg-Ville, plusieurs internautes nous ont signalé un bâtiment en feu à proximité de l'avenue de la Liberté. Des pompiers se sont rapidement rendus sur les lieux de l'incendie, «avec au moins une douzaine de camions» , nous a précisé un Mobile Reporter.

Le feu a pris dans un bâtiment situé au coin de la rue d'Anvers avec l'avenue de la Liberté, selon plusieurs témoins qui ont également vu et entendu plusieurs ambulances arriver sur les lieux avant 20h. Selon les images qui nous parviennent, l'incendie s'est déclaré dans un immeuble proche des travaux qui permettront, d'ici quelques mois, au tram de rejoindre la gare de Luxembourg-Ville.

Une intervention lourde pour les pompiers

Un habitant du quartier nous a indiqué, vers 20h30, que l'hélicoptère de la police grand-ducale survolait la zone. À ce moment-là, la circulation était déviée pour permettre aux secours d'opérer. Des forces de police se trouvaient encore sur les lieux vers 22h, mais aucune communication officielle ne nous était encore parvenue.

Juste après 22h30, le Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) a précisé les faits en publiant plusieurs photos sur sa page Facebook. Le feu a pris dans l'arrière-cour d'un bâtiment et les flammes se sont propagées à deux endroits différents: tout d'abord sur le côté du bâtiment et ensuite dans la cave de l'immeuble. Sept camions, deux hélicoptères et deux ambulances se sont rendus sur les lieux, selon le CGDIS, qui a souligné le caractère lourd de l'opération qui a nécessité des protections respiratoires pour les pompiers.

Un appel à témoins a été lancé vendredi par la police.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • plouf le 07.05.2020 20:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La personne qui rigole n a manifestement pas inventé l eau chaude

  • Personnellement je prend luxair quand je le 08.05.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux luxo arrête de vous prendre pour le nombril du monde il y en a marre de lire vos commentaires sans intérêt vous vous croyez intéressant et bien c est tout le contraire à bon entendeur

  • Oizirbaf le 09.05.2020 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel témoins ? On est enfermés !

Les derniers commentaires

  • Luxo le 09.05.2020 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'est ce que vous pouvez être cons... C'est quoi cette histoire de Mercedes, Clio ou Rolls... et alors? Il y a eu un bête incendie sans faire de victimes. Heureusement!!! Si c'est une question d'assurance, et bien qu'il en profite. De toute façon c'est les plus grand voleurs.

  • Oizirbaf le 09.05.2020 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel témoins ? On est enfermés !

  • Kévin-Benoît le 09.05.2020 05:50 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis témoin, il y avait des photos dans l'Essentiel

  • annie le 08.05.2020 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai bien ri en lisant votre commentaire

  • JMMcom le 08.05.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gars qui touchent 1400€ par mois d’indemnités pour s’acheter de quoi se calmer auprès des petits livreurs sont souvent dans le coin.