Inondations au Luxembourg

04 février 2020 07:22; Act: 06.02.2020 09:03 Print

Les secours sont intervenus plus de 300 fois

LUXEMBOURG - Les précipitations tombées au Grand-Duché dans la nuit de lundi à mardi, ont provoqué de fortes montées des eaux. Il n'y a pas eu de blessés.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Suite à de très fortes précipitations, des routes et des caves ont été inondées dans la nuit de lundi à mardi, au Luxembourg. Il n'y a heureusement pas eu de blessés. La situation était encore compliquée à certains endroits du pays dans la journée de mardi. Plus de dix routes ont été fermées à la circulation dans le pays. En outre, les secours sont intervenus sur le parking du Déisch à Ettelbruck, où des voitures devaient encore être évacuées (voir photos), et à Mersch.

Dans la capitale, l'Alzette a connu un pic au-delà du seuil d'alerte, à 298 cm. Le cours d'eau était impressionnant, notamment à la sortie du tunnel du Grund.

À Ettelbruck, la police a lancé ce mardi midi un appel aux automobilistes qui n'ont pas encore retiré leur véhicule du parking du Déisch de le faire. Plus tôt dans la journée, un lecteur expliquait qu'il lui avait fallu 1h15 pour traverser Ettelbruck. «C'est totalement bouché», déplorait-t-il.

Pas de nouvelles pluies dans les prochaines heures

À Mersch, localité située dans la vallée de l'Alzette au confluent de la Mamer et de l'Eisch, la police grand-ducale a indiqué que plusieurs aires de stationnement ont été touchées par les inondations: le parking «Lohr» sous le pont de l'Alzette, du parking «Schlasspech», proche du terrain de football et et le parking «Halle Irbicht» à Beringen. Plus tôt, les policiers demandaient aux propriétaires de véhicules de les retirer de ces parkings, celui de l' «Impasse Aloyse Kayser» est également concerné.

Les secours ont été fortement mobilisés depuis 21h, lundi, puisqu'ils ont dû intervenir 320 fois, selon le dernier bilan établi ce mardi à 11h30. À Mertzig et à Mertert, à proximité de la frontière allemande et de la Moselle, deux voitures étaient bloquées sur des chaussées inondées. Au total, quatre personnes, qui étaient bloquées dans des voitures, ont dû être mises en sécurité par les pompiers. La situation s’est normalisée vers 2h. Les centres d’incendie et de secours situés le long des cours d’eau concernés continuent à surveiller la situation.

«Les crues sur la Sûre et la Moselle vont légèrement augmenter, mais il n'y aura pas de répercussion significative, indique Christophe Shuh, lieutenant-colonel du CGDIS. Étant donné que de nouvelles précipitations ne sont pas prévues dans les prochaines heures, la situation va progressivement retourner à la normale».

Hei puer Loftfotoen vum Krier Henri vun der Héichwaassersituatioun zu Miersch.

Publiée par Administration communale de Mersch sur Mardi 4 février 2020

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • frkanolu le 04.02.2020 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux pompiers

  • PAEM le 04.02.2020 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    Hier matin il y avait un article comme quoi on n'était pas en risque inondation... Ca a bien vite changé quand même...

  • Unicorn le 04.02.2020 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux ingénieurs et architectes, bravo aux services d'urbanisme pour les études de planifications en 50 années. L'écoulement global de l'eau n'a jamais été leur priorité. Et tant pis pour ceux qui en aval se sont fait avoir... ensuite quand par après on a continué de bétonner en amont.

Les derniers commentaires

  • la trois le 05.02.2020 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lol le parking est en zone inondable, et les autres bâtiments proche du lit de la rivière le sont tout autant. bref, rien de nouveau. et toujours aucune constructions pour protéger et ou du moins endiguer ce problème connu. Aucun curage du fond de la rivière.....

  • Bien vue l'aveugle le 04.02.2020 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que le Deichhal est construit un peu en hauteur

  • Nomie le 04.02.2020 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de commentaires de gens qui n'ont pas connu les années 50-60-70. Inondations saisonnières chaque année dans toute la vallée de l'Alzette et de la Moselle ! Ces infos ne se trouvent pas sur Internet !

    • Nestor D. le 05.02.2020 10:23 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour nous l'avoir rappelé. On ignorait.

  • Garlan le 04.02.2020 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    De pire en pire... mais il faut continuer à tout bétonner!!!

  • Charles le 04.02.2020 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci prouve qu’au lieu des bassins de retenues minuscule, qu’on construit partout, il faut un barrage sérieux dans la vallée de l’Alzette pour compenser les surfaces bétonnées