Après un vol à Hesperange

05 mars 2021 11:54; Act: 07.03.2021 12:17 Print

Deux malfrats le volent, il témoigne images à l'appui

HESPERANGE - Un homme a été cambriolé jeudi, dans le quartier d'Howald. Il est tombé nez à nez avec deux voleurs. La scène a été filmée.

storybild

Un habitant de la localité d'Howald dans la commune d'Hesperange s'est retrouvé face à deux personnes qui venaient de le voler. (photo: Mobile Reporter)

Sur ce sujet
Une faute?
Ce jeudi 4 mars 2021, peu avant midi, Ceinture des rosiers, à Howald, dans la commune de Hesperange, Lucas est tombé nez à nez avec deux cambrioleurs qui venaient de pénétrer dans son logement. Les faits nous ont été confirmés par la police grand-ducale, 24 heures après les faits. Images à l'appui, il nous a livré son témoignage.


L'essentiel: Pouvez-vous revenir avec nous sur ce cambriolage? Lucas: À 11h50, je revenais chez moi où j'habite dans une maison bi-familiale. Il faut savoir que je suis au premier étage et mon voisin qui vit au 2e étage est en vacances pendant six semaines. Quand j'ai ouvert la porte du hall d'entrée, j'ai posé des courses au niveau de l'escalier et je suis revenu vers ma voiture pour prendre d'autres courses. À mon retour vers la maison, j'ai vu deux personnes sortir et j'ai laissé tomber mes courses, surpris. J'ai mis une ou deux secondes à comprendre qu'il y avait un problème. J'ai crié «Qu'est-ce que vous foutez là?» et les deux voleurs ont pris la fuite. Il y avait un jeune de 35 ans et un plus âgé de 50 ans. J'ai fait un croche-pied au plus âgé et il est tombé par terre à proximité de ma voiture. Je l'ai immobilisé par terre et le plus jeune est alors revenu à la charge pour aider son copain. J'ai alors reçu un coup et je suis tombé par terre. Ils sont repartis et je les ai alors pourchassés.

Qu'avez-vous alors fait par la suite? C'est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu'ils avaient volé trois chemises et des pulls à mon voisin. Toutes les chemises et les pulls étaient par terre, et j'ai alors réussi à agripper un des voleurs avec une chemise bleue. Le plus jeune est revenu pour aider son pote et il m'a alors donné un coup sur l'épaule. J'étais très confus et à ce moment-là, un Land Rover bleu est arrivé. On le voit d'ailleurs sur la vidéo. Il s'est mis en travers de la route et moi, je pensais que c'était des complices. Je me suis alors dit que j'étais mal barré, car ils étaient alors quatre contre moi. Mais pas du tout, dans le Land Rover, le conducteur m'a demandé ce qu'il se passait. Je lui ai alors expliqué que je courais après des voleurs qui s'échappaient. C'est à partir de là que la vidéo commence. J'avais du retard, car je discutais avec la personne présente dans le Land Rover. Je me suis alors rendu compte que les voleurs étaient en voiture au bout de la rue. Ils étaient garés à 200 mètres de chez moi. J'ai alors essayé de prendre la plaque en photo. Et à la fin, sur la vidéo, on voit que le Land Rover les prend en chasse. Tout le monde a alors appelé la police.

Comment ça s'est passé avec la police? Je leur ai indiqué que le véhicule était immatriculé en France et qu'ils avaient pris la fuite en direction d'Hesperange. Pendant deux heures, la police était chez moi. La police judiciaire est ensuite venue chez moi, car les deux portes ont été enfoncées. La mienne et celle du voisin. Tout l'appartement était retourné et la police judiciaire est venue, comme dans les films, pour prendre des photos. Et moi, durant l'après-midi, je suis allé porter plainte au commissariat dans le quartier de Bonnevoie, à Luxembourg-Ville.

Mais d'où proviennent donc les images où l'on voit les voleurs prendre la fuite? Elles viennent d'un monsieur qui était à son balcon à ce moment-là. Il a entendu les cris et il a commencé à filmer. Et par chance, la voiture des voleurs était garée juste devant l'endroit où il habite. Il est ensuite descendu dans la rue et il m'a donné les images. La police était là et tout le monde a échangé les images. Sur la vidéo, on voit aussi que je prends en photo leur plaque d'immatriculation. Ils étaient vraiment bêtes, car j'ai eu 4 secondes pour prendre la photo. Donc j'ai une photo sur mon smartphone et la vidéo filmée par un voisin du quartier.

Avez-vous déjà des nouvelles des deux malfrats? Ils ont été arrêtés et ils sont en attente de jugement. Pour information, ils m'ont quand même volé une montre à 8 000 euros et heureusement, la police est parvenue à la retrouver. Heureusement. Ils ont donc volé les habits de mon voisin et ma montre.

Surpris de vos images, on n'imaginait pas des voleurs procéder de la sorte. Et vous? Ils n'étaient pas cagoulés, rien du tout. C'était en pleine journée. Ils n'allaient donc pas porter une cagoule à ce moment-là. Il faut être fou pour venir dans un quartier où il y a plein de monde. En plus, ils circulaient avec une voiture qui n'était pas volée, c'était du grand n'importe quoi. La police m'a indiqué que ce véhicule était connu de leurs services. Je tiens aussi à remercier la police luxembourgeoise pour sa réactivité. Même eux, les policiers, étaient surpris de pouvoir arrêter des voleurs de cette façon-là. C'est très rare d'avoir une telle vidéo et qu'ils soient pris en flagrant délit. Pour l'enquête, c'est top et toutes les preuves sont déjà là.

24 heures après les faits, dans quel état d'esprit vous sentez-vous? J'ai eu une grosse frayeur, car ils ont failli m'écraser. Sur la vidéo, on le voit. C'était assez impressionnant. C'est la première fois que je dois faire face à ce type de situation et honnêtement, j'étais en montée d'adrénaline et j'étais "chaud". Je n'ai pas eu peur, mais ma réaction était dictée par l'adrénaline. J'avais mon chien chez moi et ils auraient pu le tuer. Ils auraient pu tout casser et me rouler dessus. Me mettre un coup de couteau... Après coup, quand on y réfléchit, je me dis que c'était dangereux.

Quels conseils pourriez-vous donner à des personnes qui pourraient se retrouver dans la même situation? Honnêtement, je n'ai pas de conseil à donner. J'ai juste fait ce qu'il fallait, car ça a permis d'arrêter les malfrats. Après, je dis ça, car je n'ai pas été blessé. Après, je vais quand même aller chez les médecins, car j'ai mal à l'épaule. Cela aurait pu être plus grave... J'ai juste fait mon devoir de citoyen, à mes risques et périls.

Mentalement, ça va? Non, je n'ai pas dormi de la nuit. Le problème, là, c'est que je suis en mode psychose dès qu'il y a un bruit. J'ai dormi deux heures et là, ce vendredi, je suis obligé d'appeler les assurances. La serrure est pétée et je suis obligé de tout régler. C'est une sale journée.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nomie le 05.03.2021 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Autoriser les caméras et toutes les infractions sont résolues en moins de quelques heures !

  • LuxFlag le 05.03.2021 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’est-ce que ces voleurs vont avoir comme peine? Prisons et amendes? Vous pensez que ces peines les empêcherons de récidiver après avoir purgé leur peine? L’appât du gain est tellement facile, il suffit de se servir dans d’un vol. Nos lois européennes sont trop indulgents pour que ça ne se reproduise plus.

  • Jean Jean le 05.03.2021 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de frontaliers se sentent protégés par le passage de la frontière . Eh bien non , heureusement . Chers frontaliers , essayez de profiter du « bon vivre » de notre beau pays et pas seulement pour le salaire .

Les derniers commentaires

  • lapetitevoix le 08.03.2021 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo ça c’est la solidarité entre voisins !! On devrait être solidaires car c’est une force contre les voleurs !!! Par contre si les voisins sont cool car il y a de voisins qui font leur loi qui se gare mal qu’ils sont pas tolérants ...

  • khaleessi le 08.03.2021 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, mais ... 6 semaines en vacances le voisin?!?

  • Welcome le 07.03.2021 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Miss Luxembourg, l’essentiel a déformé mon commentaire dsl. Je parle des nouvelles infrastructures réalisées ces dernières années exemple belval et tout ce qui fait de simplifier l’accès vers la ville qui est bien mais augmente la facilité pour ces bandes organisées de commettre des délits

  • Vive la diversité le 07.03.2021 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Au moins, ceux-là sont venus avec leur voiture. Pas comme les romanichels qui viennent tous les jours en camionnette depuis Mont St Martin.

  • kock le 07.03.2021 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des fois c'est pas la faute a la police les agents les arrêtes ils sont juge et au bout de quelques temps ils sortent de prison et ils font les mêmes conneries