En Suisse

17 juin 2019 15:13; Act: 17.06.2019 16:21 Print

«J'étais persuadée que nous allions nous écraser»

Dix personnes ont dû être transportées à l'hôpital après l'atterrissage, dimanche soir à Bâle, en Suisse, d'un avion en provenance du Kosovo.

Sur ce sujet
Une faute?

Les images témoignent de la panique qui s'est répandue dimanche soir à bord d'un vol ALK reliant la capitale du Kosovo à Bâle, en Suisse. Sur la vidéo tournée par une lectrice, on voit les 121 passagers endurer les fortes turbulences qui ont secoué l'appareil, peu avant son atterrissage: «J'étais persuadée que nous allions nous écraser. J'étais terrorisée».

«Les gens ont commencé à crier et à pleurer, se remémore-t-elle. Une hôtesse de l'air a été éjectée au plafond avec son chariot. Les gobelets volaient dans tous les sens. Certains ont été ébouillantés par l'eau chaude». La trentenaire tient cependant à préciser que le personnel de cabine a su garder son calme: «On nous a dit de ne pas avoir peur et que tout ira bien».

Légères blessures

Vivienne Gaskell, porte-parole de l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse, confirme l'intervention d'ambulances et de pompiers dimanche soir: «L'avion en provenance de Pristina s'est posé comme prévu à 20h07 avec 121 passagers à bord. Juste après l'atterrissage, dix voyageurs ont immédiatement été emmenés dans un hôpital de Bâle avec de légères blessures».

Elle précise que l'appareil a dû faire face à des turbulences entre 20 et 25 minutes avant son atterrissage. La porte-parole n'a en revanche pas pu s'exprimer sur les raisons exactes des trous d'air.

(L'essentiel/dmo)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cerise le 17.06.2019 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le changement du climat c est politique....

  • Romanov le 17.06.2019 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le changement brutal du climat!

  • cokpit le 17.06.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C était de l’ironie je pense ...

Les derniers commentaires

  • Fred le 19.06.2019 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    Si ça c’est des turbulences alors nos petites pluies sont des ouragans. Il suffisait de rester assis et siroter la coupe de champagne. Ce genre de petites secousses n’est rien

  • FRALUX le 17.06.2019 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi l’avion ne s’arrête pas pour laisser les turbulences passer et après continuer sa route dans le calme.

    • duvaro le 18.06.2019 08:14 Report dénoncer ce commentaire

      Je me suis posé la même question

    • Italux le 18.06.2019 10:09 Report dénoncer ce commentaire

      Vous etes au courant qu'un avion ne peut pas s'arreter en vol?

    • encombrement le 18.06.2019 11:25 Report dénoncer ce commentaire

      la bande d'arrêt d'urgence était déjà prise..

  • Fred le 17.06.2019 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont encore en vie, c'est le principal, non?

  • cokpit le 17.06.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C était de l’ironie je pense ...

  • cerise le 17.06.2019 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le changement du climat c est politique....