Édition 2016

19 janvier 2016 13:12; Act: 19.01.2016 14:54 Print

Deichkind et Pixies joueront au Rock-​​A-​​Field

LUXEMBOURG - L'Atelier a dévoilé ce mardi les quatre premiers noms du line-up du festival de rock qui se tiendra les 9 et 10 juillet prochains.

storybild

L'Atelier a dévoilé les premiers noms du RAF.

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

La 11e édition du Rock-A-Field aura lieu le samedi 9 et dimanche 10 juillet 2016, à Roeser. L'Atelier a dévoilé une partie de son line-up ce mardi. Se produiront durant le festival: les Pixies, Deichkind, The 1975 et Bring Me The Horizon.

- Le groupe de rock alternatif américain Pixies est célèbre pour sa chanson «Where Is My Mind». Le fait que le titre ait été utilisé en générique de fin de Fight Club y est sans doute pour beaucoup. Le groupe s'est reformé en 2004 et a sorti un nouvel album (Indie Cindy) en avril 2014. Les Pixies sont passés à la Rockhal en novembre 2013.

- Deichkind - qui s'est produit en novembre 2012 à la Rockhal - est un groupe de hip hop/electro allemand. Leur dernier album, «Niveau weshalb warum», est sorti l'année dernière. Connu pour son ironie et son humour, le groupe risque de faire mouche au RAF. L'Atelier avait déjà communiqué sur la présence de Deichkind à Roeser en publiant des photos du groupe lors de l'annonce des dates du festival.

- Alors que les Pixies et Deichkind existent déjà depuis longtemps, le groupe de rock britannique The 1975 n'a sorti son premier album qu'en 2013. L'année d'après, en mars, il se produisait à la Rockhal. Ces quatre garçons de Manchester proposent un rock teinté d'electro. Leur nouvel album devrait sortir à la fin du mois de février.

- Encore un groupe britannique au RAF: Bring Me The Horizon. Mais pas du tout le même style que The 1975. BMTH est en effet un groupe de deathcore/metalcore. Son dernier album, «That’s The Spirit», est sorti en 2015. Le groupe jouera à l'Atelier quelques mois avant le RAF, le mercredi 6 avril. Un concert déjà sold-out.

(FR/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).