Concert à Luxembourg

10 décembre 2015 09:00; Act: 10.12.2015 12:14 Print

Les mille et une voix de Faada Freddy

LUXEMBOURG - Chanteur et rappeur, le Sénégalais propose une musique variée et intense à partir d’un seul instrument: la voix. Il est jeudi soir à l'Abbaye de Neümunster.

Une faute?

Une voix soul profonde, posée sur une rythmique entièrement élaborée à base de beatboxing (percussions humaines). Dès le morceau «Letter to the Lord», en ouverture, «Gospel Journey», premier album solo de Faada Freddy, vous accueille chaleureusement. Une sensation qui ne vous quittera pas. Parvenir à offrir des ambiances aussi variées, des harmonies vocales aussi riches, entre battements de chœurs et claquements de doigts, relève de l’exploit. Car Faada Freddy a choisi de faire un album complet sans le moindre instrument classique, uniquement avec des voix et des percussions corporelles. Un pari réussi haut la main.

Intense et intemporelle, la voix du Sénégalais est assez extraordinaire, et dégage une véritable émotion tout au long de «Gospel Journey», disque produit par As’, à qui l’on doit le premier album d’Imany. Technique, entre chant et rap sur «Truth», soutenue le plus souvent par des chœurs «We Sing in Time», elle navigue brillamment entre gospel, reggae, pop et soul. Et c’est toute l’âme de la soul qui se déploie sur «Reality Cuts Me Like a Knife». Il y a même un peu de Stevie Wonder sur «Lost»

Né à Dakar, le jeune quadra est tout sauf un novice. Cofondateur du groupe de rap sénégalais Daara J en 1997, Faada Freddy a eu l’occasion de collaborer avec des artistes internationaux reconnus comme Damon Albarn ou Wyclef Jean, des Fugees. Et a même bluffé Lenny Kravitz, pour qui il ouvrait à La Bellevilloise, à Paris. Du talent pur.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mina SMALL le 12.12.2015 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    c'est magnifique! après Bobby mac Ferrin, un nouveau roi de la musique vocale a Capella!

  • Voltaire le 10.12.2015 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    Toute la chaleur du Sénégal,sa Joie de Vivre! Bravo! Que de souvenirs!

Les derniers commentaires

  • Mina SMALL le 12.12.2015 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    c'est magnifique! après Bobby mac Ferrin, un nouveau roi de la musique vocale a Capella!

  • Voltaire le 10.12.2015 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    Toute la chaleur du Sénégal,sa Joie de Vivre! Bravo! Que de souvenirs!