Concert au Luxembourg

09 février 2016 22:35; Act: 10.02.2016 08:54 Print

Massive Attack a fait trembler la Rockhal

ESCH-BELVAL - Entourée de ses fidèles voix, la formation britannique était de retour au Luxembourg, mardi soir, pour un show sombre et envoûtant.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Une faute?

Parfois enterré, souvent au bord de l’implosion, Massive Attack a toujours su renaître de ses cendres. Six ans après «Heligoland», un disque passionnant qui n’avait pourtant pas fait l’unanimité, le groupe de Bristol est revenu avec un nouvel EP, «Ritual Spirits», en ce début d’année. Avant un second maxi en préparation, et un sixième album dans les tuyaux.

Sur la scène de la Rockhal, mardi, les basses grondaient et les beats frappaient d'entrée, sur «Battle Box 001». Des lumières blanches aveuglantes attaquaient la rétine, des inscriptions et des chiffres, de type cotations boursières, défilaient comme autant de messages codés. Collectif protéiforme, Massive Attack préservait le mystère. Épaulés par leurs musiciens, Robert «3D» Del Naja et Grant «Daddy G» Marshall, les deux leaders, entraient discrètement dans la lumière sur «Risingson», à la ligne de basse reptilienne imparable.

Orageux et explosif

Grosse machine sans véritable visage, le collectif de Bristol aime se mettre au service des voix. Les ambiances sombres et inquiétantes étaient illuminées par les timbres de voix de l'ensorceleuse Martina Topley-Bird («Psyché») et du fidèle Horace Andy («Girl I Love You»). Leur classique «Mezzanine» était à l'honneur, avec notamment un enchaînement «Teardrop»/«Angel»/»Inertia Creeps» aussi orageux qu'explosif.

Les Britanniques gratifiaient également leurs fans de nouveaux titres, comme «Ritual Spirit», avec Azekel, ou de deux morceaux avec les Young Fathers, en rappel. Si le revenant Tricky n'était pas présent sur le nouveau single «Take It There», son ex-muse retrouvait 3D et Daddy G sur le devant de la scène. Une mise en bouche prometteuse, ponctuée par «Unfinished Sympathy», avant de nouvelles aventures attendues pour ces prochains mois.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Binamé le 10.02.2016 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    "Trembler" "sombre" "envoûtant" On était au même concert ? Cela ressemblait plus à une répétition, sans véritable "âme". Difficile dans ces conditions de faire bouger un public venu peu nombreux. Rien à voir en tout cas avec les précédentes performances à Neumeuster (2014) et kockelscheuer (2003). Grosse grosse déception.

  • Math le 10.02.2016 07:10 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement aucun morceau de l'album Protection.. un peu décu tout de meme.

  • AuréaKi le 10.02.2016 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Très décevant!!! 1h15 de concert, aucune interaction avec le public qui aurait bien eu besoin d'être motivé, aucune générosité, c t à peine le minimum syndical!! Surtout que quand on balance des messages engagés en maping pour la paix, contre la dictature de l'argent, pour la défense des réfugiés (...) pdt tt le concert, c carrément bizarre!!!

Les derniers commentaires

  • AuréaKi le 10.02.2016 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Très décevant!!! 1h15 de concert, aucune interaction avec le public qui aurait bien eu besoin d'être motivé, aucune générosité, c t à peine le minimum syndical!! Surtout que quand on balance des messages engagés en maping pour la paix, contre la dictature de l'argent, pour la défense des réfugiés (...) pdt tt le concert, c carrément bizarre!!!

  • Binamé le 10.02.2016 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    "Trembler" "sombre" "envoûtant" On était au même concert ? Cela ressemblait plus à une répétition, sans véritable "âme". Difficile dans ces conditions de faire bouger un public venu peu nombreux. Rien à voir en tout cas avec les précédentes performances à Neumeuster (2014) et kockelscheuer (2003). Grosse grosse déception.

    • Massive arnaque le 10.02.2016 09:57 Report dénoncer ce commentaire

      daccord sur toute la ligne, sauf sur le peu nombreux ! c'etait plein ... je rajouterais aussi dans le rayon deception la longueur du concert.. pas loin de 50 boules pour 1h15, c'est abusé..

    • Math le 10.02.2016 10:42 Report dénoncer ce commentaire

      bah c'etait pas full, la preuve ils ont mis la grande tenture noire au fond pour masquer le fond de la salle..

    • Binamé le 10.02.2016 10:51 Report dénoncer ce commentaire

      en effet. pourtant ce n'est pas la répertoire qui fait défaut. Plein ? il y avait - de 3000 personnes. La salle a été "resizée"en fonction. Pour info, elle peut en contenir jusqu'à 6500 places.

    • mouais le 10.02.2016 10:54 Report dénoncer ce commentaire

      tout à fait d'accord, ils ont juste "fait le job" et l'ambiance manquait carrément. Rien à voir avec le concert de 2009 qui avait été splendide. Par contre Neumunster en 2014 m'avait déjà déçue... Aurait-on perdu la magie chez Massive ?

  • Math le 10.02.2016 07:10 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement aucun morceau de l'album Protection.. un peu décu tout de meme.

    • legarsduparking le 10.02.2016 09:22 Report dénoncer ce commentaire

      mais ou est donc passé Willis Earl Beal....