Piratage informatique

10 août 2012 08:36; Act: 10.08.2012 08:49 Print

Anonymous s'en prend à la CIA australienne

Le collectif de pirates informatiques a revendiqué le piratage du site internet de l'agence de renseignement australienne, qui reconnaissait vendredi des «perturbations».

storybild

Les Anonymous se sont notamment attaqués à plusieurs mastodontes dont Sony, Amazon ou encore ArcelorMittal. (photo: AFP)

  • par e-mail

L'Australian Security Intelligence Organisation (Asio) a fait état de «quelques problèmes techniques avec son site internet public», lequel selon l'agence «n'héberge aucune information secrète». La branche australienne d'Anonymous a revendiqué les attaques contre le site de l'Asio et celui du Defense Signals Directorate (DSD), une agence de renseignement militaire. Selon le quotidien Sydney Morning Herald, le site de l'Asio est resté inaccessible pendant au moins 30 minutes vendredi matin, mais il fonctionnait normalement dans l'après-midi.

Les Anonymous se présentent comme des défenseurs du droit à la liberté d'expression. Ils se sont notamment attaqués à plusieurs mastodontes dont Sony, Amazon et Visa. Le groupe a aussi revendiqué le blocage de sites gouvernementaux au Québec afin de soutenir le mouvement étudiant en cours et le piratage du site du groupe sidérurgique ArcelorMittal.

(L'essentiel Online/AFP)