Attentats de Paris

17 novembre 2015 07:27; Act: 18.11.2015 16:46 Print

La Marseillaise reprise en chœur à Wembley

La Marseillaise a été reprise en chœur par les spectateurs présents à Londres, pour le match amical Angleterre-France, en hommage aux victimes des attentats de Paris.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

22h04 Une vidéo accrédite l'existence d'un neuvième assaillant Selon plusieurs sources concordantes, une vidéo accréditerait l'existence d'un neuvième assaillant lors des attentats du vendredi 13 novembre à Paris.

22h01 Aucun explosif trouvé à Hanovre La police allemande n'a pas trouvé d'explosifs aux abords du stade de football où devait se tenir le match entre l'Allemagne et les Pays-Bas, finalement annulé, et n'a procédé à aucune interpellation, a indiqué mardi soir le ministre régional de l'Intérieur de Basse-Saxe.

21h15 La Marseillaise reprise en chœur à Wembley La Marseillaise a été reprise en chœur par les spectateurs présents au stade de Wembley, mardi à Londres, pour le match amical Angleterre-France, en hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, vendredi.

20h59 La Tour Eiffel est rouverte La Tour Eiffel a été rouverte mardi à 20h30, a annoncé la direction du monument parisien. La réouverture du monument symbole de Paris, prévue pour 18h, a été légèrement repoussée après une alerte à la bombe qui s'est avérée fausse, a précisé un porte-parole de la société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE).

20h55 Dix chasseurs français frappent de nouveau le fief de l'EI à Raqa L'aviation française a frappé mardi pour le troisième jour consécutif le fief du groupe État islamique (EI) à Raqa dans le nord de la Syrie, a annoncé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

20h45 La police diffuse un appel à témoins pour identifier un des kamikazes La police française a diffusé mardi soir la photo d'un des kamikazes décédés vendredi soir au Stade de France et lancé un appel à témoins pour l'identifier.

20h21 L'Angleterre se drape de bleu-blanc-rouge L'Angleterre et Wembley se sont parés de bleu-blanc-rouge pour le match amical contre la France, mardi soir (21h), avec la promesse d'une Marseillaise historique pour un vibrant hommage du public aux victimes des attentats sanglants de Paris.

19h58 10 000 personnes rassemblées à Toulouse en hommage aux victimes Quelque 10 000 personnes se sont rassemblées mardi soir dans le centre de Toulouse (sud-ouest de la France) pour observer une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats de Paris, selon des sources policières.

19h47 Selon The Guardian, une valise suspecte a été trouvée à l'intérieur du stade de Hanovre, qui vient d'être évacué.

19h27 Le match Allemagne-Pays-Bas à Hanovre annulé «pour raisons de sécurité»

Le match amical de football opposant l'Allemagne aux Pays-Bas à Hanovre a été annulé mardi soir pour «raisons de sécurité», a annoncé la police sans plus de précisions. Les spectateurs présents dans le stade, qui s'apprêtaient à rendre hommage aux victimes des attaques de vendredi, quittaient massivement l'enceinte en début de soirée, a constaté un journaliste de l'AFP.

19h25 Remise en liberté des sept personnes interpellées en Allemagne Les sept personnes interpellées ce mardi en Allemagne près d'Aix-la-Chapelle, dans le cadre de la traque de Salah Abdeslam, recherché pour son rôle clé dans les attentats de Paris, ont été toutes libérées en l'absence d'éléments à charge, a indiqué la police. «Nous pouvons établir que nous n'avons aucun élément montrant que ces personnes ont un lien avec les attentats», a déclaré en début de soirée un porte-parole de la police locale.

19h10 -Deux opérations de police de grande envergure ont eu lieu à la frontière franco-belge dès 16h30 et pourraient toujours être en cours. Le déploiement policier, avec hélicoptère en renfort, a fait apparemment suite au signalement donné par un citoyen. L'homme aurait indiqué avoir aperçu une voiture suspecte avec à son bord quelqu'un ressemblant à Abdeslam Salah, terroriste présumé en fuite.

-Des perquisitions seraient en cours à Molenbeek, la commune de Bruxelles accusé d'être une base-arrière du terrorisme. Une personne aurait été arrêtée. La justice nie tout lien direct avec les attentats de Paris.

18h25 Vers 17h, il y a eu une grosse opération de police à Boulogne-sur-mer (Nord-Pas-de-Calais). Des hommes en armes surveillent toujours les extérieurs d'un quartier qu'ils ont bouclé. D'après le quotidien régional français La Voix du Nord, deux personnes ont été interpellées.

17h54 Ligue 1/Ligue 2: les supporters probablement privés de déplacement ce week-end Le ministère de l'Intérieur devrait prendre dans les prochaines heures une mesure d'interdiction des déplacements de supporters à l'extérieur, pour les matches de Ligue 1 et de Ligue 2 ce week-end, a annoncé mardi le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez.

17h50 L'Espagne soutient les dépassements de déficit budgétaire de la France Le ministre espagnol de l'Économie s'est montré mardi compréhensif face à l'annonce d'un dépassement par la France du seuil de déficit budgétaire de 3% du PIB fixé par l'UE en raison des mesures prises en lien avec les attentats du 13 novembre à Paris.

17h45 Ile-de-France: un millier d'agents déployés dans les transports Un millier d'agents et forces de l'ordre vont être déployés chaque jour dans les transports en commun en Ile-de-France pour assurer une sécurité «maximum» après les attentats, alors que resurgissent des inquiétudes sur des comportements religieux à la RATP contraires à la laïcité du service public.

17h40 Gratuité des soins «immédiate» pour les victimes La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé mardi «la mise en place immédiate de la gratuité des soins» pour les victimes de terrorisme, prévue dans le projet de budget de la Sécurité sociale, en cours d'examen au Parlement.

17h35 Un «droit d'asile» pour les œuvres d'art Le président François Hollande a annoncé mardi devant l'Unesco à Paris que la France allait instaurer un «droit d'asile» pour les œuvres d'art menacées par le groupe État islamique (EI).

17h25 Une grosse soirée annulée à Paris La soirée clubbing de Radio FG qui attendait plusieurs milliers de participants jeudi soir sous la nef du Grand Palais a été annulée en raison des attentats. «À la place, «Radio FG proposera jeudi soir une émission spéciale réunissant des artistes qui s'exprimeront au nom de la défense de la liberté, de la culture, des valeurs républicaines et de la création», a indiqué la radio. Par ailleurs, The Shoes, groupe français d'électro-pop, a renoncé à se produire mercredi soir à l'Olympia. «Ces concerts devaient être de grandes fêtes mais il est encore trop tôt et nous voulons marquer notre solidarité, par respect pour les victimes et leurs familles», a fait savoir le groupe sur les réseaux sociaux.

17h20 57 blessés toujours en réanimation Sur les 352 blessés que les attentats ont fait, 221 personnes sont toujours hospitalisées, dont 57 en réanimation, a annoncé la garde des Sceaux et la ministre de la Santé mardi à l'Assemblée nationale. Par ailleurs, 117 personnes décédées ont été identifiées.

17h05 Témoignage de Mohamed Abdeslam Le frère de Salah Abdeslam, toujours activement recherché, a témoigné devant les caméras de BFMTV mardi. Il invite son frère à se rendre à la police. «Évidemment que je lui conseille de se rendre à la police. Nous sommes une famille. Nous pensons à lui. Nous nous demandons où il se trouve. A-t-il peur? S'alimente-t-il?», rappelant que Salah est toujours présumé innocent.

Mohamed Abdeslam, a aussi rappelé, comme la veille devant plusieurs médias, qu'il ne sait pas où son frère se trouve. «Une cavale ça s'organise, ça coûte très cher.» Répondant à la question du journaliste au sujet de ses pratiques religieuses, Mohamed a précisé qu'il était musulman mais non pratiquant, contrairement à son frère. «Salah était quelqu'un qui ne manquait pas à ses obligations, il priait, il ne buvait pas, il se rendait de temps en temps à la mosquée. Il s'habillait normalement: jean, pull, gilet. Pas des tenues qui pourraient laisser penser que c'était un "radicaliste". Il s'est mis à prier il y a bien longtemps», conclut-il.

16h50 Frappes britanniques en Syrie? Le Premier ministre David Cameron s'est montré mardi déterminé à convaincre les députés britanniques du bien-fondé d'une extension en Syrie des frappes britanniques contre l'organisation de l'État islamique (EI), quelques jours après les attentats de Paris. «Je crois fermement que nous devons agir contre l'EI en Syrie», a martelé le dirigeant britannique devant les députés de Westminster, alors que les frappes britanniques contre l'EI se limitent pour l'instant à l'Irak.

16h46 La Tour Eiffel rouverte vers 18h Mardi après-midi, la Tour Eiffel avait dû fermer en raison de problèmes d'organisation au niveau de la sécurité. Sa réouverture a été annoncée pour 18h.

16h30 Le Prince Ali sera à Wembley Le Prince jordanien Ali bin Al Hussein, demi-frère du Roi Abdallah II et candidat à la présidence à la FIFA, a annoncé sa présence mardi pour le match amical entre l'Angleterre et la France à Wembley, où un vibrant hommage sera rendu aux victimes des attentats sanglants de Paris.

16h18 Deux nouvelles arrestations La police a procédé à deux interpellations supplémentaires en Allemagne. Un homme et deux femmes, avaient été interpellés mardi matin à Alsdorf, près d'Aix-la-Chapelle, avant deux nouvelles arrestations plus tard dans la journée, a indiqué la police.

16h10 Coopération franco-russe Le président français François Hollande s'est entretenu avec son homologue russe Vladimir Poutine à propos de la «coordination des efforts» dans la lutte contre Daech. Dans l'après-midi, le président russe avait ordonné à sa Marine en Méditerranée de «coopérer avec les alliés» français.

15h51 La «Marseillaise» chantée au Parlement européen Les députés du Parlement européen ont à leur tour rendu hommage aux victimes des actes de terrorisme de Paris, en entonnant l'hymne français dans l'hémicycle. On voit notamment le président luxembourgeois de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le président du Parlement, Martin Schulz, ou encore la cheffe de la diplomatie, Federica Mogherini.

15h47 117 identifications La ministre française de la Justice, Christiane Taubira, a indiqué que 117 personnes décédées dans les attentats avaient été identifiées.

15h20 Des interpellations pour procéder à des vérifications La police allemande a indiqué mardi avoir interpellé trois personnes dans une région frontalière des Pays-Bas et de la Belgique en vue de vérifier si elles sont ou non liées aux attentats de Paris. «Il est bien sûr trop tôt pour dire quoi que ce soit sur ces différents individus», a dit à la chaîne allemande NTV un porte-parole de la police régionale après les interpellations à Alsdorf.

L'opération policière qui a eu lieu à la sortie d'un centre de demandeurs d'emploi a été décidée après des informations reçues selon lesquelles «pouvait se trouver à Alsdorf une personne ayant peut-être des liens avec les attentats de Paris». Les personnes interpellées, qui ne sont pas de nationalité allemande, sont deux femmes et un homme, a-t-il ajouté sans autre précision.

14h57 Un proche de Merah parti en Syrie Le texte de revendication des attentats du 13 novembre, au nom du groupe État islamique, a été lu dans un enregistrement diffusé sur Internet par le jihadiste français Fabien Clain, ont indiqué mardi à l'AFP des sources proches de l'enquête. Fabien Clain, 35 ans, proche de Mohamed Merah, est un vétéran toulousain des filières islamistes radicales françaises, condamné en juillet 2009 à cinq ans de prison, au terme desquels il est parti en Syrie.

14h50 Une minute de silence au Luxembourg Les députés luxembourgeois ont observé une minute de silence mardi en hommage aux victimes des attentats de Paris.

14h47 Une revendication enregistrée Le jihadiste français Fabien Clain a enregistré la revendication audio des attentats du 13 novembre, affirment des sources proches de l'enquête. Cet homme, condamné à cinq ans de prison en 2009 pour avoir animé une filière terroriste, est un proche de Mohamed Merah, l'auteur de plusieurs tueries en 2012.

14h19 De nouveaux contrôles à la frontière avec le Luxembourg La police française mène une nouvelle opération de contrôle, à Entrange. Le trafic risque d'être fortement perturbé avec l'arrivée du trafic frontalier, aux horaires de sortie de bureau.

14h04 Trois arrestations en Allemagne La police allemande a interpellé trois personnes, qui pourraient être liées aux attaques de Paris, ce mardi à Aix-la-Chapelle, indiquent Belga et plusieurs médias allemands, qui citent la police allemande.

13h48 Cameron à Angleterre-France Le Premier ministre britannique David Cameron a décidé d'assister au match de football amical Angleterre-France mardi soir au stade londonien de Wembley, par solidarité après les attentats meurtriers de Paris, a annoncé un porte-parole. M. Cameron ne devait initialement pas assister à ce match. Des hommages seront rendus aux victimes, avec notamment la Marseillaise, l'hymne français, qui sera chantée par tout le public.

13h37 La Tour Eiffel de nouveau fermée Moins de 24 heures après sa réouverture, la Tour Eiffel est de nouveau fermée en raison de problèmes d'organisation de la sécurité, a annoncé la société d'exploitation du site touristique parisien. «Malgré l'important dispositif de sécurité mis en œuvre grâce aux renforts apportés par la préfecture de police et Vigipirate, ainsi qu'aux moyens de sécurité internes, des adaptations en termes d'organisation de l'accueil du public restent à mettre en place».

13h29 Reconstitution de l'attaque La chaîne France 2 a procédé à une reconstitution de l'attaque sanglante du Bataclan, qui a fait 89 morts.
Attentat au Bataclan : reconstitution des faits par francetvinfo

13h14 Salah Abdeslam contrôlé en septembre en Autriche Le terroriste présumé, visé par un mandat d'arrêt international pour son rôle clé présumé dans les attentats de Paris, a été fortuitement contrôlé le 9 septembre en Autriche, a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur. L'identité du Français a été vérifiée lors d'un contrôle de routine dans l'État de Haute-Autriche, alors qu'il venait de franchir la frontière depuis l'Allemagne en voiture, en compagnie de deux autre hommes. Tous trois ont indiqué vouloir passer «une semaine de vacances en Autriche» et ont pu continuer leur route, n'étant alors pas recherchés.

13h10 L'Euro-2016 maintenu Le ministre français des Sports, Patrick Kanner, a exclu mardi que son pays renonce à organiser l'Euro-2016 de football, lors d'une visite près de Paris au Stade de France, une des cibles des attentats qui ont ensanglanté vendredi la capitale française. «L'Euro se tiendra dans des conditions de sécurité maximum, renforcées en lien avec les événements que nous venons de vivre. Mais il n'est pas question d'arrêter cette formidable fête populaire».

12h58 Un contrôle rue des États-Unis La police grand-ducale, alertée par des témoins, a contrôlé un véhicule immatriculé en Belgique, un peu avant 13h rue des États-Unis à Luxembourg-Ville. Des automobilistes ont indiqué avoir vu un dispositif de police très conséquent. «Il y avait plusieurs véhicules de police, des armes, des hommes cagoulés», signale un lecteur de L'essentiel. «Nous avons eu ordre de ne pas quitter les bureaux», indique un autre. La police grand-ducale indique qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

Posted by Weiland Leo on Tuesday, 17 November 2015

12h40 «Nous sommes aussi Français» Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a affirmé que «les musulmans» et «les Palestiniens ne se reconnaissaient pas» dans les attentats meurtriers de Paris, lors d'un entretien téléphonique avec François Hollande: «Nous sommes aussi Français», a dit M. Abbas, marquant «son attachement à ce que les Palestiniens ne puissent pas être salis à travers ces actes».

12h30 Le président iranien bientôt en France Le président français François Hollande et son homologue iranien Hassan Rohani ont échangé lors d'un entretien téléphonique mardi. Les deux dirigeants ont souligné «l'importance vitale de lutter de toutes leurs forces contre Daech et le terrorisme». Ils ont par ailleurs convenu de «trouver une date rapide pour une visite» de M. Rohani en France, visant à renforcer la coopération bilatérale, a indiqué l’Élysée.

12h14 Un deuxième homme en fuite? Selon une information du journal Le Monde, les enquêteurs s’interrogeraient sur la possibilité qu’un deuxième homme ayant participé aux attentats soit en fuite. «Selon de nombreux témoignages recueillis par la police, la Seat qui a convoyé les auteurs des tirs sur les terrasses des cafés des 10e et 11e arrondissements comptait trois passagers. Parmi eux, les deux frères Brahim et Salah Abdeslam et donc, possiblement, un troisième homme non identifié.»

12h04 Matches de football maintenus Les rencontres de Ligue 1 et Ligue 2, le championnat français, sont maintenus ce week-end, a annoncé le secrétaire d'État aux Sports, Thierry Braillard. La Belgique a annulé son match amical de mardi contre l'Espagne. La rencontre France-Allemagne de vendredi faisait partie des cibles des terroristes.

12h02 Bruxelles comprend la priorité donnée à la sécurité La Commission européenne s'est montrée mardi compréhensive face à la situation de la France, qui prévoit de ne plus tenir ses engagements budgétaires face à l'augmentation des dépenses de sécurité. «Les règles du pacte de stabilité n'empêchent pas les États de définir leurs priorités. Nous comprenons ce qu'est la priorité à la sécurité», a dit mardi Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques. Il a rappelé que les règles budgétaires ne sont «ni rigides, ni stupides».

11h48 La communauté musulmane se mobilise En France, les musulmans sont appelés à se rassembler vendredi à 14h devant la mosquée de Paris, «contre le terrorisme et l'amalgame», ont indiqué les organisateurs.

11h40 Au Luxembourg, la police mobilisée La police grand-ducale est associée aux recherches menées par les autorités françaises après les attentats de Paris. Plus de détails en consultant notre article.

11h23 Vers une révision de la Constitution en France L'ancien président français Nicolas Sarkozy ne s'oppose pas par principe à la révision constitutionnelle proposée lundi par François Hollande, selon une source au sein de son parti. Si les deux principaux partis français s'accordent, le changement sera facilement adopté.

11h07 Accueil des migrants L'ONU appelle les pays à ne pas revenir sur leurs promesses d'accueil de migrants après les attentats de Paris.

11h05 Soutien unanime de l'UE L'UE et ses États membres apportent leur soutien «unanimement» à la demande d'assistance de la France, a indiqué la cheffe de la diplomatie Federica Mogherini. Mardi, Paris a demandé aux pays de l'UE «une participation militaire accrue» sur certains théâtres d'opérations extérieures.

10h45 Voiture suspecte Un véhicule qui pourrait avoir servi à la préparation des attentats de vendredi soir a été retrouvé mardi matin à Paris, a appris l'AFP de sources policières. «Une Clio noire, retrouvée dans le XVIIIe arrondissement de Paris, pourrait avoir servi à la préparation des attentats», ont expliqué des sources policières. «Cette voiture a été aperçue sur l'autoroute A1, dans le cadre de ce qui pourrait être des liaisons préparatoires entre Paris et la Belgique», a précisé l'une d'entre elles. «Toutefois, seule l'analyse de la voiture par la police scientifique pourra déterminer son implication».

10h21 Le passeport appartiendrait à un soldat tué L'identité figurant sur un passeport syrien retrouvé près d'un kamikaze du Stade de France pourrait correspondre à celle d'un soldat de Bachar al-Assad tué il y a plusieurs mois, a appris mardi l'AFP de source proche de l'enquête. Ce passeport est au nom d'Ahmad al Mohammad, né le 10 septembre 1990 en Syrie. Tous les éléments correspondraient à un soldat des troupes loyales à Bachar el-Assad.

Restent deux hypothèses: ce passeport a été récupéré, ou il s'agit d'un document fabriqué à partir d'une véritable identité. Il a été présenté par un migrant enregistré sur l'île grecque de Leros, en face des côtes turques, le 3 octobre dernier. Son détenteur, dont l'identité réelle reste donc à vérifier, a quitté la Grèce à une date inconnue et a été repéré pour la dernière fois en Croatie. Cet homme est un des trois kamikazes qui ont déclenché leur ceinture explosive au Stade de France vendredi soir. Berlin a mis en garde contre de possibles «fausses pistes» laissées par l'État islamique.

10h18 Des portiques dans les gares? La ministre française de l'Environnement Ségolène Royal s'est déclaré favorable aux portiques dans les gares, et pas seulement pour les accès aux trains internationaux. Le débat avait été lancé fin août, après la tentative d'attentat avortée dans le train Thalys Amsterdam-Paris.

10h06 Solidarité européenne Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a demandé mardi aux pays de l'UE «une participation militaire accrue» sur certains théâtres d'opérations extérieures et demandé leur «appui» à la France dans la lutte contre le groupe EI en Irak et en Syrie. M. Le Drian a invoqué un article de solidarité des traités européens en cas d'agression contre un pays de l'UE. «La France ne pourra pas être seule dans ces théâtres», a souligné M. Le Drian, selon son entourage, lors d'une réunion des ministres européens de la Défense à Bruxelles.

10h Aide extérieure La France a demandé l'assistance militaire à l'étranger des autres États membres de l'UE, indique l'AFP, qui cite l'entourage d'un ministre. Il s'agit de se faire aider sur les opérations militaires à l'étranger.

9h30 Le crash dans le Sinaï était bien un attentat La Russie a reconnu que le crash d'un appareil de la compagnie Metrojet en Égypte le 31 octobre était bien un attentat. Daech l'avait revendiqué quelques heures après le drame.

9h17 Rencontre Hollande/Poutine Les présidents français et russe se rencontreront «la semaine prochaine» à Moscou, a indiqué Manuel Valls. Ils évoqueront très probablement le terrorisme et la façon de lutter contre le groupe Daech, responsable des attentats de Paris.

9h10 Le bouclier blindé Lors de l'assaut au Bataclan, les forces de l'ordre disposaient de solides boucliers. L'un d'eux a été atteint par 27 balles, aucune ne l'a transpercé!

8h57 La fuite d'Abdeslam pas organisée? D'après le témoignage des deux personnes qui ont ramené Salah Abdeslam de Paris à Bruxelles vendredi soir, la fuite n'était pas organisée. Il aurait appelé un ami vendredi vers 22h, expliquant qu'il était à Paris mais n'avait pas de voiture pour rentrer en Belgique, indique L'Obs. Les enquêteurs doivent vérifier ces dires. En attendant, les deux hommes qui étaient avec Salah Abdeslam dans la voiture ont été interpellés et inculpés pour «attentat terroriste» et «participation aux activités d'un groupe terroriste».

8h40 Engagements budgétaires dépassés Pour renforcer la sécurité, comme cela a été promis, les engagements budgétaires européens de la France seront «forcément dépassés», a reconnu le Premier ministre Manuel Valls.

8h31 D'énormes moyens pour la sécurité Le Premier ministre français Manuel Valls promet des moyens «comme jamais cela n'a été fait» pour la police et la gendarmerie. Lundi, le président François Hollande avait annoncé la création de 5 000 emplois dans ces deux corps.

8h30 Le match de la Belgique annulé La rencontre amicale de football prévue mardi soir à Bruxelles entre la Belgique et l'Espagne a été annulé, sur recommandation du Centre de crise national, à la suite des attentats sanglants de Paris, a-t-on appris de source officielle dans la nuit de lundi à mardi. Le Centre de crise, qui dépend du ministère belge de l'Intérieur, a recommandé l'annulation de la rencontre après que l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) a relevé lundi soir le niveau d'alerte terroriste à un niveau 3, ou grave, pour l'ensemble du pays (menace possible et vraisemblable).

8h26 Présence en Lorraine non confirmée La possible présence de Salah Abdeslam en Meurthe-et-Moselle, évoquée dans la journée de lundi, n'a pas été confirmée de sources officielles. Il pourrait s'agir d'une fausse alerte.

8h19 Un septième terroriste identifié? Un autre kamikaze mort au Bataclan aurait été identifié par les enquêteurs, selon RTL France. Il s'agirait d'un homme fiché par les services de renseignements et faisant l'objet d'une fiche S, celle des individus constituant une menace pour la sûreté de l'État.

8h06 128 perquisitions Les autorités françaises continuent à mener des perquisitions, dans le cadre de l'État d'urgence prononcé après les attentats de Paris. Dans la nuit de lundi à mardi, 128 nouvelles perquisitions ont été menées, a indiqué le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Elles s'ajoutent aux 168 de la nuit précédente, qui avaient donné lieu à 23 interpellations et à la saisie de 31 armes.

7h55 Les stars de «Hunger Games» rendent hommage aux victimes

Les vedettes de la série de films à succès «Hunger Games» ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris en arborant des rubans tricolores lors de la première du film à Los Angeles lundi. Jennifer Lawrence, qui incarne Katniss Everdeen, l'héroïne de la saga, ainsi que Liam Hemsworth et Josh Hutcherson notamment, ont eu un mot pour les victimes.

7h50 Les attentats ravivent le débat sur les communications cryptées

Les attentats à Paris vendredi ont ravivé le débat sur les communications cryptées utilisées par les jihadistes, susceptibles de laisser les services du renseignement et de surveillance «dans le noir» face à ces nouvelles technologies. On ne sait pas encore exactement quels moyens de communication ont utilisé les assaillants pour préparer leur série d'attaques, mais de nombreux médias spécialisés rapportent que le groupe État islamique (EI) utilise de plus en plus d'applications et moyens de communication cryptés pour éviter d'être détectés par les forces de l'ordre.

7h39 Précisions sur le raid en Syrie «L'armée française a conduit pour la seconde fois en l'espace de 24 heures un raid aérien contre Daech (acronyme de l'EI en arabe) à Raqa en Syrie», a indiqué le ministère français de la Défense dans un communiqué. Le raid, effectué à 0h30 (01h30 au Luxembourg), était «constitué de dix avions de chasse - Rafale et Mirage 2000 - qui ont été engagés à partir des Émirats arabes unis et de la Jordanie» et ont largué 16 bombes, une mission d'un format comparable à celle de dimanche soir. «Les deux objectifs (NDLR: un centre de commandement et un centre d'entraînement) ont été frappés et détruits simultanément».

7h26 Le point sur l'enquête La traque d'un suspect-clé, Salah Abdeslam, possible huitième auteur des attentats de Paris se poursuit mardi.

Ce que l'on sait de l'enquête : -Cinq des sept kamikazes ont été identifiés - Quatre des kamikazes identifiés sont Français: Samy Amimour (28 ans), Omar Ismaïl Mostefaï (29 ans), Bilal Hadfi (20 ans) et Brahim Abdeslam (31 ans). -Le cinquième djihadiste était muni d'un passeport syrien dont l'authenticité «reste à vérifier», au nom d'Ahmad Al Mohammad. - en Belgique, deux suspects ont été inculpés lundi à Bruxelles pour «attentat terroriste»

Ce que l'on ignore: -il reste à déterminer si le passeport syrien de ce cinquième kamikaze du Bataclan est authentique. -les enquêteurs sont aussi à la recherche d'un djihadiste belge qui vivrait en Syrie, Abdelhamid Abaaoud, qui pourrait être «l'inspirateur» des attaques. - en Belgique, la vaste opération policière dans le quartier populaire bruxellois de Molenbeek n'a pas permis d'appréhender un suspect-clé des attaques, Salah Abdeslam, toujours traqué et visé par un mandat d'arrêt international.

7h22 Entretien Hollande/Kerry La Syrie sera au cœur des entretiens entre François Hollande et John Kerry, mardi matin, alors que les deux pays ont renforcé leur coopération militaire, notamment en termes d'échanges de renseignements pour les dernières frappes françaises à Raqa. «Nous vaincrons Daech et tous ceux qui partagent son idéologie méprisable. Nous les combattrons ensemble, et nous vaincrons», a déclaré à la presse John Kerry, peu après son arrivée dans la capitale française lundi soir.

7h20 Nouveaux raids L'aviation française a de nouveau bombardé le fief du groupe État islamique à Raqqa, en Syrie, dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé l'état-major des armées françaises. Un centre de commandement et un centre d'entraînement, auraient été détruits.

«L'armée française a conduit pour la seconde fois en l'espace de 24 heures un raid aérien contre Daech à Raqqa en Syrie», a indiqué l'état-major dans un communiqué.

(jg/L'essentiel/avec AFP)