Vidéo buzz

19 novembre 2015 11:30; Act: 20.11.2015 09:42 Print

«Ça suffit ces pseudo-​​musulmans de mes c...»

Le cri de rage et l'appel à la rébellion d'un jeune musulman sur Facebook a été visionné plus de 3,5 millions de fois en moins de 24h.

MESSAGE A TOUS LES MUSLIM DE FRANCE ...TRAQUONS CES FAUX DJIHADISTE DE MES COUILLES ..

Posté par Chronic 2 Bass sur mercredi 18 novembre 2015

op Däitsch
Sur ce sujet

La révolte en vidéo de Chronic 2 Bass, un jeune blogueur musulman de Vénissieux (France), a été vue plus de 3,5 millions de fois, et partagée plus de 130 000 fois depuis sa publication sur Facebook mercredi. «C'est à nous, Musulmans qui prônons les valeurs de la République, de faire le ménage, d'en référer aux autorités à la moindre chose louche», clame-t-il dans un «message à tous les muslim de France» qui prônent les valeurs d'une religion de paix et de partage.

«Rebellons-nous! Même si on n'a rien à justifier car les plus intelligents sauront que l'Islam c'est pas ça», tonne-t-il dans un cri de rage. «Mais la solution peut venir que de nous, à l'intérieur, car ces gens-là fréquentent les même lieux de culte que nous».

«Il fallait frapper fort»

Il termine en avouant que l'amalgame sera fait entre terroristes et musulmans mais crie sa rage: «Ça suffit de ces pseudo-musulmans de mes c... qui salissent deux milliards de musulmans». Le message est mêlé à plusieurs appels à la violence physique contre les terroristes. Contacté par FranceTVInfo, le blogueur indique qu'il ne «pensait pas que la vidéo allait tourner autant, alors je regrette un peu les noms d'oiseaux que j'ai pu émettre, même si nous les pensons un peu tous».

« Quand je dis de taper dans les mâchoires, je suis très entier. Mais si j'avais voulu avoir un discours plus aseptisé, je ne me serais pas reconnu, il fallait frapper fort, pour rassurer les gens», explique ce père de famille de 35 ans qui réagissait à chaud à l'assaut à Saint-Denis. À noter que ce blogueur est réputé sur Internet pour publier des clashes violents qui font le buzz.

(JV/L'essentiel)