Date butoir

20 décembre 2017 12:02; Act: 20.12.2017 14:46 Print

L'UE veut accélérer les choses sur le Brexit

La Commission européenne plaide pour une période de transition réduite concernant le Brexit. Celle-ci pourrait se terminer dès le 31 décembre 2020.

storybild

Michel Barnier estime que le Royaume-Uni a besoin de la période de transition pour se préparer. (photo: AFP/Dimitar Dilkoff)

Sur ce sujet

La Commission européenne propose que la période de transition post-Brexit qui suivra le départ britannique de l'UE le 29 mars 2019 s'achève le 31 décembre 2020, selon des recommandations aux États membres publiées mercredi. La Première ministre britannique, Theresa May, avait proposé une période de transition de deux ans maximum, soit jusqu'au 29 mars 2021. «Cette période de transition doit être courte et limitée dans le temps», a déclaré le négociateur en chef de la Commission, Michel Barnier. «Cette période de transition, elle est utile, elle permettra au Royaume-Uni de se préparer».

M. Barnier a rappelé qu'il n'y aurait «pas de transition à la carte» et que «toutes les nouvelles règles de l'UE qui seront adoptées lors de la transition continueront de s'appliquer au Royaume-Uni» pendant cette période. «Nous ne sommes pas au bout de la route pour établir les conditions de ce retrait ordonné», a-t-il également souligné. La période de transition, réclamée par Theresa May, doit garantir aux deux parties un Brexit «en douceur», mais aussi leur donner le temps de négocier leur future relation, qui devrait prendre la forme d'un accord commercial amélioré.

Les «recommandations» sur cette transition présentées par Michel Barnier doivent être approuvées fin janvier par les États membres. Les négociations avec les Britanniques pourront alors s'ouvrir officiellement. Les Européens espèrent s'entendre avec Londres sur les grands principes de la période de transition d'ici le mois de mars, après quoi ils souhaitent commencer à discuter du cadre de leur future relation commerciale. Leur objectif est de parvenir dès octobre 2018 à un accord de retrait incluant les modalités du divorce et de la période de transition, ainsi qu'une déclaration conjointe en annexe définissant les grandes lignes des liens futurs avec Londres. Une fois acté le départ du Royaume-Uni et l'entrée dans la phase de transition en mars 2019, les négociations commerciales en tant que telles pourront formellement débuter, en vue d'une entrée en vigueur en 2021.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LeScribe le 20.12.2017 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Toute de suite à la porte!

  • ladeux le 20.12.2017 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est dingue cette demande d'accélération pour évincer l'uk. Il y a quelque chose de pas net là dessous

  • Jean Meunier le 20.12.2017 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfèrerais pas d'accord et pas de commerce avec eux.

Les derniers commentaires

  • ladeux le 20.12.2017 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est dingue cette demande d'accélération pour évincer l'uk. Il y a quelque chose de pas net là dessous

  • mimivergetures le 20.12.2017 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le business est mondial...c est trop nul...juste à cause d'un vote qui ne représentait pas la volonté du peuple britannique

    • @mimi le 20.12.2017 18:06 Report dénoncer ce commentaire

      Euh, c'est bien le peuple qui a voté, non ?

  • LiNh le 20.12.2017 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils fassent du business avec leur "ami" de toujours de l'autre côté de l'atlantique.

  • Jean Meunier le 20.12.2017 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfèrerais pas d'accord et pas de commerce avec eux.

    • 20-100 le 20.12.2017 19:50 Report dénoncer ce commentaire

      J'aime cette dichotomie de cour de récréation : t'es mon ami ou t'es mon ennemi.

  • LeScribe le 20.12.2017 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Toute de suite à la porte!

    • @Scrib le 20.12.2017 13:08 Report dénoncer ce commentaire

      Mais d'abord on passe en caisse pour régler la facture.

    • Nous ne sommes pas binaires! le 20.12.2017 13:20 Report dénoncer ce commentaire

      Et quoi? On coupe les liaisons portuaires, on rebouche le tunnel et on débranche les lignes téléphoniques définitivement? Je suis contre l'octroi d'un traité commercial encore "trop avantageux" a mes yeux pour nos voisins British mais le fait est qu'ils sont nos voisins et que le monde entier est aujourd'hui lié! Nous devons donc discuter des tenants et aboutissants de cette fin de collaboration étroite car admistrative, économique et sociale qui et va à présent se rematérialiser par une autre collaboration, presque plus qu'économique et de défense (frontières, terrorismes, etc...)

    • Et pouquoi pas? le 20.12.2017 14:26 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffisait d'introduire que l'article 50 figait la facture a ce qui était déjà engager par le pays concerné jusquáu 29/3/2019 et entrainait directement l'application des régles de L'OMC au dela du délai imparti. à partir de la, ils ont tout le temps de n'gocier les accords commerciaux qu'ils veulent. pourquoi attendre le 31/12/2020 alors que la fin des 2 ans se situe le 29/3/2019?

    • 20-100 le 20.12.2017 19:55 Report dénoncer ce commentaire

      Ils abandonnent le Grand Marché (!) européen de 500 millions de personnes et vont devoir se cantonner dans le reste du monde de 7 milliards de personnes... hahaha on en rirait...