Exercice transfrontalier

28 novembre 2012 11:01; Act: 28.11.2012 12:11 Print

La centrale de Cattenom poursuit ses tests

CATTENOM - La Lorraine, la Sarre, la Rhénanie-Palatinat, la Wallonie et le Luxembourg participeront, le 5 et 6 décembre prochains, à la deuxième phase d'un exercice de coopération transfrontalière.

storybild

Voici une simulation des dégâts potentiels en Europe engendrés par un incident nucléaire majeur au sein de la centrale de Cattenom. (photo: dr)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Après avoir testé l'échange d'informations entre les cellules de crise des quatre pays lors d'une situation d'«urgence nucléaire» en juin dernier, l'ensemble des acteurs du secteur nucléaire de la Grande Région se donneront rendez-vous les 5 et 6 décembre prochains pour continuer à vérifier le bon fonctionnement de leur collaboration. Au menu de ces deux jours de tests: «l’extension des mesures d’urgence», autrement dit l'évacuation des populations concernées par un éventuel accident nucléaire dans les quatre pays.

Dirigée par le Luxembourg, cette seconde simulation consistera à vérifier le bon fonctionnement de l'échange d'informations entre les participants, ainsi que la validation du protocole de protection des résidents situés dans un rayon proche de la centrale nucléaire de Cattenom. À noter qu'un troisième et dernier volet de cet exercice est d'ores et déjà programmé pour le printemps 2013. Un test placé cette fois-ci sous l'égide de la France et qui sera axé sur «la gestion de l'après-crise».

Avec ses quatre réacteurs de 1 300 megawatts chacun mis en service entre 1986 et 1992, Cattenom est la septième centrale au monde en terme de puissance et la deuxième en France pour sa production d'électricité. Son arrêt est programmé pour 2052. Cet exercice, destiné à confronter les différents plans d'intervention nationaux a été décidée à la suite de la catastrophe de Fukushima par les autorités de la Grande Région. En mars dernier, le Luxembourg, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat ont demandé la fermeture de la centrale française, où les incidents se sont multipliés depuis le début de l'année.

(Jmh/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • laurent le 28.11.2012 23:43 Report dénoncer ce commentaire

    cette centrale connaît des problèmes tous les jours. je détient ces informations d'un responsable sécurité. il faut toujours qu'une des 4 tours soit à l'arrêt pour démarrer en cas de gros soucis de refroidissement. hors, malheureusement, il n'est pas rare de voir les 4 tours en fonctions. donc prob!

Les derniers commentaires

  • laurent le 28.11.2012 23:43 Report dénoncer ce commentaire

    cette centrale connaît des problèmes tous les jours. je détient ces informations d'un responsable sécurité. il faut toujours qu'une des 4 tours soit à l'arrêt pour démarrer en cas de gros soucis de refroidissement. hors, malheureusement, il n'est pas rare de voir les 4 tours en fonctions. donc prob!