Centrale de Cattenom

06 juin 2014 13:50; Act: 06.06.2014 14:42 Print

Deuxième contamination de salariés en un mois

CATTENOM - Des personnes travaillant dans la centrale nucléaire mosellane ont déclenché les contrôles de radioactivité, annonce vendredi EDF. Un incident identique était déjà survenu en mai.

storybild

Pour la deuxième fois en moins d'un mois, des salariés de la centrale nucléaire ont été contaminés lors de travaux réalisés sur le site mosellan. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet

Moins d'un mois après la contamination de dix salariés de la centrale de Cattenom, un incident similaire est rendu public ce vendredi par EDF. Selon le communiqué, l'incident a été détecté vers 20h30, jeudi, lors d'un contrôle. Quatre salariés, en charge des «travaux de décontamination de la piscine du bâtiment réacteur de l'unité de production n° 2» ont été «très légèrement contaminés».

Selon le gestionnaire français de la centrale nucléaire, les quatre salariés ont été pris en charge pour déterminer une éventuelle contamination interne. Des examens qui ont dévoilé «de légères traces de contamination interne mais qui n'ont aucune conséquence sur leur santé». Ces derniers ont pu rentrer chez eux sans hospitalisation. Un suivi de leur état de santé a été programmé, annonce EDF.

Comme lors du dernier incident de ce type, survenu début mai, «des analyses sont en cours pour déterminer l'origine de cette contamination». Deux événements qui surviennent coup sur coup qui ne vont pas améliorer l'image de la centrale nucléaire mosellane, déjà largement critiquée. Dan Kersch, ministre de l'Intérieur (LSAP), avait d'ailleurs réaffirmé en mai dernier la position luxembourgeoise sur ce dossier, rappelant l'intention du gouvernement de «poursuivre les démarches pour fermer Cattenom».

(Jmh/L'essentiel)