Panne sans gravité

14 septembre 2013 10:35; Act: 14.09.2013 10:56 Print

Arrêt «de courte durée» dans la nuit à Cattenom

CATTENOM - Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire mosellane a été dû être mis à l'arrêt dans la nuit de vendredi à samedi en raison d'une panne de détecteurs.

storybild

Selon EDF, la panne a été rapidement réparée, permettant à trois de quatre réacteurs d'alimenter le réseau électrique. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Un «arrêt de courte durée» du réacteur n°4 de la centrale de Cattenom a été rendu nécessaire, dans la nuit de vendredi à samedi, annonce samedi matin l'administration des services de secours luxembourgeois. Une opération dont la durée précise n'a été indiquée, rendue nécessaire pour «dépanner des détecteurs qui testent (…) le bon fonctionnement de l'instrumentation de mesure de la puisse nucléaire du réacteur», selon le communiqué des autorités luxembourgeoises.

Cet incident, sans gravité, n'a pas eu d'impact sur l'environnement. Le dernier incident signalé au sein de la centrale nucléaire lorraine remonte à la fin du mois de juillet dernier où un «écart notable» avait été signalé. Quelque 58 m3 d'acide chlorhydrique avait ainsi été déversé dans le sol de la centrale, avant de polluer en partie la Moselle. Fin juin, trois incidents avaient été signalés en l'espace de 10 jours.

En 2012, la centrale de Cattenom avait présenté, comme cinq autre centrales françaises, un niveau insuffisant de sûreté ou de radioprotection, selon les conclusions de l'agence de sûreté nucléaire.

(L'essentiel Online)