Centrale nucléaire de Cattenom

10 novembre 2016 15:27; Act: 10.11.2016 18:02 Print

Dieschbourg et Mutsch ont écrit à Royal

LUXEMBOURG - Les deux ministres luxembourgeoises et la ministre allemande de l'Environnement s'inquiètent d'une éventuelle prolongation de la durée de vie de la centrale.

storybild

Depuis plusieurs mois, de nombreuses voix s'élèvent en Allemagne et au Luxembourg pour réclamer la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom. (photo: Editpress/Hmontaigu)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

L'avenir de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) continue d'inquiéter les gouvernements luxembourgeois et allemand. Dans une lettre commune adressée à la ministre française de l'Environnement Ségolène Royal, la ministre allemande de l'Environnement et de la Sûreté nucléaire, Barbara Hendricks, son homologue luxembourgeoise, Carole Dieschbourg, et la ministre luxembourgeoise de la Santé, Lydia Mutsch, rappellent leurs préoccupations concernant une éventuelle prorogation de la durée de vie des centrales françaises au-delà de 40 ans.

Les trois ministres disent prendre «très au sérieux les préoccupations des habitants des régions frontalières concernées par la sûreté des centrales nucléaires françaises situées à proximité des frontières avec l’Allemagne et le Luxembourg». Elles demandent à Ségolène Royal de prendre en considération cette inquiétude et de ne pas s’engager en faveur d’une nouvelle prorogation.

Les trois ministres espèrent pouvoir rencontrer prochainement Ségolène Royal pour «approfondir le sujet». Elles comptent notamment discuter de la mise en œuvre de la loi française dite de transition énergétique, qui aura un impact sur le calendrier et les critères de fermeture des centrales nucléaires.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • utopiste le 10.11.2016 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    il faudrait faire comme les allemands pour remplacer l'NRJ nucléaire...redémarrons toutes les centrales au charbon...cela ne pollue pas..surtout avec un charbon peu cher et une taxe carbone au ras des pâquerettes....soyons un peu réaliste...et compenser par du soleil et du vent...au vu des rendements annuels...pourquoi pas redémarrer la centrale d'Esch tant qu'on y est....vive les politiques qui restent en face de leur PC....

  • ultracarbone le 10.11.2016 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    au vu des prix tendus du marché de l'électricité en France...ils ne sont pas prêt à l'arrêter ......vivement qu'on mette en place des éoliennes à la place ( 3 MW par éolienne pour compenser 4*1300 MW soit 1733 éoliennes...qui en veut dans son jardin..;et comment on fait quand il n'y a pas de vent...et qui acceptent de payer en plus le surplus déjà inacceptable de cette énergie subsidiée...

  • duvent le 11.11.2016 06:55 Report dénoncer ce commentaire

    et si dans un future proche les voitures seront électriques !Combien d' éoliennes il faudrat construire......?

Les derniers commentaires

  • Râleuse le 11.11.2016 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    La seule solution non polluante est de ne pas consommer d'électricité. Entre la méthanisation qui nécessite des végétaux cultivés, le charbon, les éoliennes, le photovoltaïque..., je ne vois pas de solution parfaite, je crois qu'elle reste à inventer. Construisons une centrale thermique à la place de Cattenom et ça râlera encore. Tous ces débats ne sont que de la poudre aux yeux pour nous faire oublier le reste.

  • esteban le 11.11.2016 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui est inquiétant ce sont les centrales allemandes qui fonctionnent au charbon et au fioul ! Le risque majeur pour la planète c'est sont réchauffement, ça c'est une catastrophe sûre et annoncée et les allemands y participent grandement. Pourquoi s'acharner contre Cattenom qui présente seulement un risque et ne rien dire contre les centrales allemandes qui sont un danger avéré ?

    • esteboum le 11.11.2016 15:10 Report dénoncer ce commentaire

      voila un expert qui parle... à côté de la Chine, la Russie et les US qui ne veulent meme pas de l'accord de Kyoto, les centrales allemandes sont économiques, écologiques et surtout autosuffisantes! La difference en prime est qu'elle ne mettent pas leurs voisins en danger et que c'est de la vraie technologie comparee à un savoir faire foireux et vieux de 25 ans en prime d'à côté.

    • Christophe le 11.11.2016 19:13 Report dénoncer ce commentaire

      Écologique: 44% de l'électricité allemande est produite à partir du charbon, l'Allemagne produit autant d'électricité avec son nucléaire qui fonctionne toujours qu'avec ses éoliennes et ses panneaux photovoltaïques

  • Léon le 11.11.2016 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg n'a pas le pouvoir pour décider d'une fermeture de Centrale.

  • GInko le 11.11.2016 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    Comment Sego va vous balader dans 5 mois son ex n'est plus président.

  • Temps perdu le 11.11.2016 07:32 Report dénoncer ce commentaire

    Royal va bientôt dégager et n'en a rien à faire! Nous l'engraissons depuis des lustres juste pour qu'elle se pavane, alors tapez à une autre porte car celle-là ne s'ouvrira pas.

    • JuLuX le 11.11.2016 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      Tout a fait d'accord. Dans 5 mois elle profitera comme toujours des cumuls de mandats. Mais j’espère sincèrement qu'elle se retire à vie du paysage politique.