Centrale de Cattenom

15 octobre 2013 17:12; Act: 15.10.2013 17:53 Print

Un réacteur à l'arrêt à cause d'une vibration

CATTENOM - Un défaut dans «une pompe de graissage d'un moteur diesel», détecté ce mardi, a amené les équipes de la centrale nucléaire à stopper le fonctionnement du réacteur n° 4.

storybild

Pour la deuxième fois en un mois, le réacteur n° 4 de la centrale lorraine a dû être mis à l'arrêt. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Depuis ce mardi, 12h15, seul un des quatre réacteurs de la centrale de Cattenom se trouve en état de marche. Une situation liée à la découverte d'«un niveau de vibration supérieur aux normes requises (…) sur une pompe de graissage d'un moteur diesel située hors zone nucléaire». Une défaillance qui a nécessité la mise à l'arrêt du réacteur n° 4 afin de permettre les travaux de réparation. Aucun détail quant à la remise en service de l'unité de production n'a été précisé.

Selon EDF, gérant de la centrale nucléaire, les réacteurs n° 1 et 3, se trouvent actuellement en arrêt programmé «pour maintenance et renouvellement partiel du combustible».

Le dernier incident au sein de la centrale de Cattenom remonte au 14 septembre dernier. Le réacteur n° 4 avait déjà dû être mis à l'arrêt pendant quelques heures afin de réparer des détecteurs défectueux. Des détecteurs utilisés pour mesurer la puissance nucléaire du réacteur. Selon les conclusions de l’Autorité de sûreté nucléaire, le temps de réaction des techniciens lorrains avait été trop long.

(Jmh/L'essentiel Online)