Religion au Luxembourg

22 mai 2015 11:37; Act: 22.05.2015 16:35 Print

Le «Pilgerdag» supprimé au nom de la laïcité

LUXEMBOURG – Le jour de congé scolaire collectif pour le pèlerinage de l’Octave n’existera plus dans les écoles luxembourgeoises, a indiqué le ministère de l’Éducation nationale.

storybild

Tous les ans, les écoliers se rendaient à la cathédrale Notre-Dame du Luxembourg pour le pèlerinage de l'Octave lors d'une journée de congé scolaire. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

À l’occasion du pèlerinage annuel de l’Octave en l’honneur de Notre-Dame de Luxembourg, un jour de congé scolaire collectif était systématiquement chômé pour les écoliers, afin qu’ils participent à la plus grande fête religieuse du pays. Une atteinte au «respect de la neutralité de l’école», selon la députée socialiste, Tania Bofferding, qui avait interpellé le gouvernement sur ce sujet dans une question parlementaire en avril. Elle proposait alors que «dans l’esprit d’un traitement égalitaire de tous les élèves», un tel jour soit aussi accordé aux musulmans pour la fête de l’Aïd et aux Juifs pour les fêtes du nouvel an et du Grand Pardon.

Il n’en sera rien. Le gouvernement a tranché: cette tradition est terminée, indiquent nos confrères du Wort. Le ministère de l’Éducation nationale a envoyé jeudi une circulaire dans ce sens, à toutes les communes.

Les élèves de l'école fondamentale devront désormais soumettre une lettre d’excuses pour s’absenter ce jour-là. Le gouvernement entend, par cette décision, maintenir la neutralité religieuse de l’école publique. Surtout à l’heure de l’abolition des cours de religion au profit d’un cours de valeurs.

(MC/L'essentiel)