Cultes au Luxembourg

18 janvier 2015 10:36; Act: 21.01.2015 16:04 Print

Les non-​​religieux veulent aussi être consultés

LUXEMBOURG - Sept organisations non-religieuses ont demandé, dimanche, d'être consultées concernant les négociations en cours sur le futur financement des cultes.

storybild

Un accord pourrait être signé lundi. (photo: Laurent Blum)

op Däitsch
Sur ce sujet

Dans un communiqué, sept associations non-religieuses sont montées au créneau dimanche pour dénoncer les négociations qui pourraient prochainement aboutir entre l'État et les représentants des cultes luxembourgeois pour assurer le futur financement de ces religions. L'État maintiendrait en effet le soutien financier aux cultes, contrairement à ce qui avait été annoncé dans les premières phases des discussions, à savoir une baisse annuelle de 10% des salaires de officiers du culte.

Les sept associations (L'Allianz vun Humanisten, Atheisten an Agnostiker Lëtzebuerg, l'Association luxembourgeoise des professeurs d’éthique, la Fédération Générale des Instituteurs Luxembourgeois, la Liberté de conscience, la Libre Pensée Luxembourgeoise, la Ligue Luxembourgeoise de l’Enseignement, le Syndikat Erzéiung a Wëssenschaft am OGBL) estiment «inacceptable» que ces négociations ce soient déroulées sans être consultées. Elles demandent donc au gouvernement «une transparence complète» et une discussion, «le plus rapidement possible», sur le contenu de l'accord, et ce avant la signature de celui-ci.

Elles se disent également «perplexes» concernant le thème de l'éducation religieuse inclus dans le futur accord. Elles rappellent en effet leur revendication principale, à savoir l'abolition des cours de religion dans les écoles publiques et son remplacement par un cours non-confessionnel, axé sur la philosophie et sans lien avec les communautés religieuses.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pat Hibulaire le 18.01.2015 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis un offcier du culte pastafariste et j'aimerais être sponsirisé par l'état aussi.

  • Nomi le 18.01.2015 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Toutes les religions sont faites de la main d'hommes. Il n'y a rien de divin dans toutes ces histoires. S'il y avait des dieux bons et généreux, pourquoi permettraient-ils que des homes se font la guerre pour des histoires de pouvoir sur les autres.

  • jesuisdnf le 19.01.2015 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu'on a de l'argent pour construire un tram que personne ne réclame (allez faire un sondage honnête) il est ridicule de faire croire aux gens que l'Etat doit faire des économies.

Les derniers commentaires

  • wonderwoman le 19.01.2015 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Les bonnes questions ne seront jamais posées. car trop peur de la réponse. Devoir prendre des decisions différentes de celle qu'on avait prévu ce n'est pas donné à tout le monde...

  • Vindulux le 19.01.2015 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Les avis des luxembourgeois sont divergent. La meilleure solution est de poser les bonnes questions au prochain référendum et de respecter le choix des électeurs. « Pour ou contre la séparation de l’état et des cultes » « Pour ou contre le financement des cultes » « Pour ou contre des cours de religion à l’école ». L’erreur serait d’évité cette question prévue au prochain réfèrendum.

  • le râleur le 19.01.2015 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    franchement avec le systeme ; je n ai pas de permis pourquoi payer pour la securite routiere ... eh ben on n est pas sortie de l auberge ! apres ceux qui n ont pas de permis c est quoi la prochaine etape ? ceux qui prennent leur voiture que une fois par semaine ? ceux qui ne prendrons jamais le tram ?

  • ReSo le 19.01.2015 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    Même le "Non-culte" est traité comme un propre culte, donc à chacun sa propre religion.

  • jesuisdnf le 19.01.2015 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu'on a de l'argent pour construire un tram que personne ne réclame (allez faire un sondage honnête) il est ridicule de faire croire aux gens que l'Etat doit faire des économies.