«J’ai honte»

17 octobre 2014 12:53; Act: 17.10.2014 17:43 Print

Le coup de gueule de Goerens sur Ebola

LUXEMBOURG - Le député européen est intervenu vendredi sur une radio française pour fustiger l’absence de coordination de la communauté internationale dans ce dossier.

storybild

«J’ai honte de la façon dont la communauté internationale gère le dossier Ebola», a déclaré Charles Goerens. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«J’ai honte de la façon dont la communauté internationale gère le dossier Ebola». Charles Goerens, député européen luxembourgeois (Groupe alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe) n’y est pas allé par quatre chemins, vendredi, sur les ondes de France Inter. Celui qui est également rapporteur de la Commission européenne pour ce dossier a stigmatisé l’inaction et le manque de coordination du «système multilatéral de santé».

Il souhaite désormais la mise en place d’un master plan à l’échelle européenne pour endiguer le fléau. «Il faut que MSF devienne l’acteur central et coordonne les actions de lutte contre le virus. Une instance unique doit gérer l’envoi du personnel humanitaire, évaluer la capacité d’évacuation, développer les médicaments… D’autre part, le président de la Commission doit se saisir du dossier et prononcer un discours fort, afin de responsabiliser l’ensemble des pays européens».

Aujourd’hui, il n’existe aucun consensus parmi les 28 pays membres sur les moyens à mettre en œuvre pour stopper l’épidémie. Seuls Londres et Paris (à compter du 18 octobre 2014) pratiquent par exemple le contrôle systématique des voyageurs en provenance des principaux pays affectés par le virus (Guinée, Liberia, Sierra Leone). Un thermomètre à infrarouge appliqué sur le front permet de prendre la température de chaque passager à sa descente d’avion.

(Pascal Piatkowski/L'essentiel)