Programme électoral

21 septembre 2013 10:16; Act: 22.09.2013 11:30 Print

Le CSV présente ses idées pour les élections

LUXEMBOURG - Travail, chômage, éducation, index: tels sont les grands sujets présentés, ce samedi, par Jean-Claude Juncker lors du congrès national des chrétiens-sociaux.

storybild

LE CSV a présenté, ce samedi, son programme électoral pour les élections d'octobre. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le slogan, «Ensemble pour le Luxembourg», mise sur l'égalité et la stabilité et se veut plutôt social. «Personne ne doit se sentir délaissé et nous serons là pour tout le monde», a tonné le Premier ministre lors du Congrès national du CSV, ce samedi, à Junglinster. Parmi les idées sociales, une nouvelle politique du logement. «Nous avons échoué dans notre politique du logement des prix ont explosé dans une mesure non acceptable, selon Juncker. Nous avons besoin d'un frein. Il faut accélérer le rythme et mettre l'accent sur les logements à louer et les rénovations.»

Le parti majoritaire voudrait aussi soutenir les personnes à faible revenu, grâce à des aides supplémentaires. Avec la gestion locative sociale, les communes devraient davantage racheter certaines habitations vides et les relouer à faible loyer aux personnes qui n'ont pas les moyens de payer les prix forts.

Les jeunes doivent se bouger

Au niveau de l'emploi et du chômage, le Premier ministre critique que tant de jeunes qualifiés étaient inscrits à l'ADEM. Il a parlé d'une «obligation d'accepter un travail, même pour un jeune avec qualification. S'il y a du chômage, il n'y a aucune raison d'accepter un travail non qualifié. Il n'y a aucune honte à accepter un travail dans la restauration ou l'hôtellerie.» Les jeunes devraient se bouger plus, et il faudrait «travailler plus dans ce pays».

Pour garantir de meilleurs chances aux étrangers, le CSV veut introduire une alphabétisation française dans les écoles primaires pour faciliter l'éducation des enfants étrangers et leur garantir un meilleur accès au marché de l'emploi. Les cours de religion seront d'ailleurs maintenus dans le primaire et seront introduit à un enseignement morale dans les lycées. Le parti veut également revoir la relation entre l'Église et l'État. Contrairement à d'autres partis, il s'oppose à introduire le droit de vote aux législatives pour les étrangers. Comme actuellement, ils auront la possibilité, après cinq ans de résidence d'adopter la double-nationalité.

Maintien de l'index

Le parti voudrait également, en 2017, un référendum sur la réforme territoriale et la réorganisation des communes. Il s'agirait d'envisager la fusion de plusieurs communes et d'élargir les devoirs des bourgmestres. «Il n'est pas concevable que certaines communes soient tellement plus riches que d'autres, il faut une réorganisation». L'impôt de base, qui constitue une recette importante des communes, doit être augmenté. «Un montant de 30 ou 50 euros par an, comme c'est actuellement le cas, n'est tout simplement pas suffisant», a expliqué Juncker. Le cumul des mandats doit être aboli pour les députés-bourgmestres.

Au niveau de l'économie, le parti veut développer davantage le secteur de la logistique et le promouvoir pour renforcer l'économie luxembourgeoise. Autres secteurs pour la richesse du pays à l'avenir: biomédécine, télécommunications, cybercomputing et cloudcomputing. L'index, modulation pour ajuster les salaires à la hausse des prix et compenser l'inflation, ne sera pas aboli sous le CSV. Ils défendent l'idée d'une tranche indiciaire par an, comme cela est actuellement le cas. Le tabac, l'alcool et le pétrole ne devraient plus être inclus dans les calculs de l'index.

(lb/jw/ L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • JM pense le 21.09.2013 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    Cela me fait quand même doucement rire quand il dit que les jeunes qualifiés doivent accepter n'importe quel travail. En effet, les enfants de la CSV n'ont jamais de problèmes pour avoir les jobs qu'ils veulent, eux ! On appelle couramment cela la Vetternwirtschaft ou le népotisme, phénomène très répondu dans ce pays.

  • yves le 21.09.2013 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    les prix du logement explose: Normal, les procédures d'autorisation (PAP, commodo, autorisation, ...) dure souvent plus de 10 ans! qui a voté ces lois stupides en 2004 et 2011?

  • Sigefroid le 22.09.2013 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    CSV ou les autres, tous ont le même comportement! Ils manipulent des symboles (l'étranger, la langue, le drapeau, la "crise", les pays émergents, l'UE, les parents irresponsables...) pour détourner l'attention des citoyens de leurs incompétence notoire une fois que les difficultés surgissent! C'est simple de dépenser l'argent d'une manne céleste! Leur seul objectif est d'arriver au pouvoir, de s'y maintenir le plus longtemps possible sans partage et de s'assurer au mieux revenus et confort une fois le pouvoir perdu! Que sont donc devenus les "anciens"? Poos, Santer et cie! Petits pensionnés?

Les derniers commentaires

  • Jean -Emile le 20.07.2015 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    quand la suppression de la connotation religieuse du CSV, nous voudrions que la religion ne se mêle pas de politique dans d'autres pays et au Luxembourg, la religion est encore partie prenante d'un parti !

  • 160Mil le 03.10.2013 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Junker pour le CSV tête de liste nationale ainsi tête de liste dans le sud my god impossible Alors il pourra continuer à fricoter avec les Criminels en Cols Blancs ainsi le petit à lunettes d'Esch/Alzette? En plus en entendant ces Lobbyistes -Cols Blancs ils voteront tous pour lui Mais quand seront nous débarrasser de ces bandits du gouvernement qui trempent partout Et dire que certains du peuple sont également pro Junker c'est à se demander ce que les gens ont dans la tête Mes excuses L'essentiel sauf ça me rends malade.

  • Save our Souls le 23.09.2013 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    A force de critiquer Junker et de tirer des boules de feu sur le CSV on peut avoir la réaction inverse que celle voulue, c.à d. les rendre sympa et leur faire remporter une large victoire aux élections...

    • Sigefroid le 23.09.2013 09:57 Report dénoncer ce commentaire

      Il est probable, sauf si soulèvement populaire improbable d'ici là, que le CSV aura sa majorité et ce n'est pas les quelques lecteurs ici qui feront la différence! Le problème n'est pas tant qui sera au non à la Chambre puisqu'elle se remplira de toute façon, mais plutôt, me semble-t-il de la part de certains, de susciter, pour qui s'y intéresse, une réflexion un peu plus large et critique sur l'inconsistance du discours politique et la tromperie des politiciens à l'égard des citoyens! Pour le reste, tout un chacun fait les choix qu'il croit bons ou bien n'en fait pas et se retire du scrutin!

  • Pan dans le CSV le 23.09.2013 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Alphabétisation française ? Déjà ce sera alphabétisation en français - car le français n'est pas la langue d'un seul pays, mais surtout ils vont perdre les élections avec ça !!

  • max le 23.09.2013 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    ne pas faire les même erreurs que l'Italie avec Berlusconi car le premier ministre est Berlusconi 2..