Élections législatives

21 octobre 2013 18:51; Act: 22.10.2013 10:13 Print

DP, LSAP et Déi Gréng feront ménage à trois

LUXEMBOURG - Le DP, le LSAP et Déi Greng ont décidé de former une coalition gouvernementale à trois, renvoyant le CSV dans l’opposition pour la première fois depuis 1979.

  • par e-mail

C'est un coup de tonnerre tiré à trois dans la politique luxembourgeoise! Le DP, le LSAP et Déi Greng ont décidé de faire une coalition à trois pour gouverner le pays, renvoyant l'inamovible Premier ministre Jean-Claude Juncker depuis 1995 et le CSV dans l'opposition. Et ceci pour la première fois depuis 1979! La coalition à trois avait un préambule: obtenir plus de 30 sièges. Depuis dimanche, le DP (13 élus), le LSAP (13) et Déi Greng (6) savaient pouvoir compter sur une majorité (32 sur 60) à la Chambre des députés.

Dans le même temps, le CSV faisait valoir qu'il restait la première force politique du pays avec 33,68% des suffrages (-4,36% par rapport à 2009), 23 députés sur 60 et le meilleur, et de loin, au score personnel avec Jean-Claude Juncker (55 968 contre 67 119 en 2009). Mais forts de ses 32 sièges, le trio DP-LSAP-Greng a vite tranché, prenant de court à la fois le parti chrétien-social, mais surtout le Grand-Duc Henri en pleine phase de consultation avec les représentants de tous les partis.

Denis Berche

  • Geilé le 25.10.2013 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pffffffff

    Des guignols aménent a d'autres guignols hihi... ;-) bravo Mr Bettel tenez bon le seul rescapé je sais vous allez couler le Luxembourg ne me dites pas le contraire?Et tout ceux qui sont content vous n'avez rien compris ce type porté pleins d'espoirs vive la démocratie vive nos guignols mdr....!!!

  • DF le 23.10.2013 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle honte...

    ...que d'avoir, par obligation , à lire tous ces textes. Est-ce qu'il ne faudrait pas filtrer au moins la pire des crasses?

  • PL le 23.10.2013 22:48 Report dénoncer ce commentaire

    Majorité

    Celle-ci est toujours et simplement arithmétique. Quant à la majorité dite écrasante du CSV: si 100 représente le total, alors 33 représente le tiers. Et donc deux tiers des Luxembourgeois n'ont pas voté pour le parti de M. Juncker.

    • Happy Mary le 26.10.2013 16:00 Report dénoncer ce commentaire

      Majorité - réponse à PL

      Le Luxembourg a, si je ne me trompe, un scrutin à la proportionnelle, donc, étant donné qu'il n'y a pas deux tours comme en France et qu'il est donc fort improbable qu'un parti obienne plus de 50%, le poste de Premier Ministre devrait selon moi, revenir au parti qui a eu le plus de voix.