Élections législatives

21 octobre 2013 18:51; Act: 22.10.2013 10:13 Print

DP, LSAP et Déi Gréng feront ménage à trois

LUXEMBOURG - Le DP, le LSAP et Déi Greng ont décidé de former une coalition gouvernementale à trois, renvoyant le CSV dans l’opposition pour la première fois depuis 1979.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail

C'est un coup de tonnerre tiré à trois dans la politique luxembourgeoise! Le DP, le LSAP et Déi Greng ont décidé de faire une coalition à trois pour gouverner le pays, renvoyant l'inamovible Premier ministre Jean-Claude Juncker depuis 1995 et le CSV dans l'opposition. Et ceci pour la première fois depuis 1979! La coalition à trois avait un préambule: obtenir plus de 30 sièges. Depuis dimanche, le DP (13 élus), le LSAP (13) et Déi Greng (6) savaient pouvoir compter sur une majorité (32 sur 60) à la Chambre des députés.

Dans le même temps, le CSV faisait valoir qu'il restait la première force politique du pays avec 33,68% des suffrages (-4,36% par rapport à 2009), 23 députés sur 60 et le meilleur, et de loin, au score personnel avec Jean-Claude Juncker (55 968 contre 67 119 en 2009). Mais forts de ses 32 sièges, le trio DP-LSAP-Greng a vite tranché, prenant de court à la fois le parti chrétien-social, mais surtout le Grand-Duc Henri en pleine phase de consultation avec les représentants de tous les partis.

Denis Berche

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Paolo le 21.10.2013 19:17 Report dénoncer ce commentaire

    C´était à attendre. Qui ne veut pas devenir ministre ! Ca va couter cher au peuple luxembourgeois !

  • The Boss le 22.10.2013 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Le même homme près de vingt ans au pouvoir, même s'il est "bon", cela n'est pas sain du tout pour une vraie démocratie. Le grand homme d'état qu'était Léopold Cédar-Sanghor avait une fois déclaré qu'il avait presque honte que lors de chaque élection présidentielle dans son pays personne ne se présentait contre lui et il avait ajouté: "je n'ai pas vocation d'être un dictateur!". Si dans beaucoup d'autres démocraties les mandats successifs des dirigeants sont limités à deux ou trois c'est qu'il y a de bonnes raisons pour cela. Alors, tentons l'alternance ...

  • SEBASTIEN GALLETTI le 23.10.2013 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    C'est précisément en ce sens que ceci est insensé, intolérable et qui relèvent d'un principe antidémocratique. Même si cela n'est pas inscrit dans le schéma politique, il doit y avoir un devoir moral de l'ensemble de la classe politique ET DU FORMATEUR; il en va de l'image du pays. Il y a une élection des députés qui entraîne la gestion d'un pays par la construction d'un gouvernement qui seulement a pu se faire grâce aux citoyens! Une coalition DP- CSV est possible. Une coalition LSAP- CSV est possible. Ces coalitions sont démocratique puisqu'ils respectent les électeurs et le schéma politique

Les derniers commentaires

  • Geilé le 25.10.2013 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Des guignols aménent a d'autres guignols hihi... ;-) bravo Mr Bettel tenez bon le seul rescapé je sais vous allez couler le Luxembourg ne me dites pas le contraire?Et tout ceux qui sont content vous n'avez rien compris ce type porté pleins d'espoirs vive la démocratie vive nos guignols mdr....!!!

  • DF le 23.10.2013 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    ...que d'avoir, par obligation , à lire tous ces textes. Est-ce qu'il ne faudrait pas filtrer au moins la pire des crasses?

  • PL le 23.10.2013 22:48 Report dénoncer ce commentaire

    Celle-ci est toujours et simplement arithmétique. Quant à la majorité dite écrasante du CSV: si 100 représente le total, alors 33 représente le tiers. Et donc deux tiers des Luxembourgeois n'ont pas voté pour le parti de M. Juncker.

    • Happy Mary le 26.10.2013 16:00 Report dénoncer ce commentaire

      Le Luxembourg a, si je ne me trompe, un scrutin à la proportionnelle, donc, étant donné qu'il n'y a pas deux tours comme en France et qu'il est donc fort improbable qu'un parti obienne plus de 50%, le poste de Premier Ministre devrait selon moi, revenir au parti qui a eu le plus de voix.

  • Vecse le 23.10.2013 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    On parle d'union nationale en temps de crise par rapport à cette coalition, or je sens que cette coalition risque de diviser le pays.

  • Mecki le 23.10.2013 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci n'a plus rien à voir avec les élections! C'est uniquement un plan de longue date contre JCL Juncker, qui je précise, a récolté la majorité des voix! Je n'ai jamais voté le CSV, mais je vais le faire dans le futur! Peut-être d'autres électeurs auront la même réaction et le CSV aura la majorité absolue! Avons-nous les Luxembourgeois vraiment le luxe de piétiner un personnage comme Juncker, qui a tellement de mérite et qui a fait beaucoup de bien pour nous?