Présidentielle française

09 mai 2017 12:40; Act: 09.05.2017 12:54 Print

Pyongyang salue la victoire de Macron

À quelques jours de succéder à François Hollande, le président élu a reçu des félicitations plutôt inattendues.

storybild

Le chef de l'État de la Corée du Nord, Kim Yong-nam.

Sur ce sujet

La Corée du Nord a félicité mardi Emmanuel Macron, pour sa victoire à la présidentielle française, exprimant l'espoir que le nouveau chef de l'État favoriserait «développement et prospérité». La France n'entretient pas de relations diplomatiques officielles avec ce pays reclus doté de l'arme nucléaire. Avec l'Estonie, c'est le seul pays d'Europe à ne pas avoir reconnu Pyongyang.

Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, le message a été adressé au président élu par le chef de l'État de la Corée du Nord, Kim Yong-nam, dont la fonction est largement honorifique. M. Kim a souhaité à M. Macron «de réussir dans son travail responsable en vue du développement et de la prospérité de la France», soulignant que le développement des relations bilatérales serait bénéfique aux peuples des deux pays.

Les tensions sont montées d'un cran ces dernières semaines autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord, qui ambitionne de mettre au point un missile capable d'acheminer une ogive nucléaire sur le continent américain. Washington a déclaré que l'option militaire était sur la table. Le président américain Donald Trump a cependant adouci le ton récemment, déclarant qu'il serait «honoré» de rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

(L'essentiel/nxp/afp)