Commission européenne

12 juin 2014 12:52; Act: 12.06.2014 14:43 Print

Le Parlement resserre les rangs derrière Juncker

Les responsables des principaux groupes politiques au Parlement européen ont réaffirmé jeudi leur soutien à la candidature du Luxembourgeois à la présidence de la Commission européenne.

storybild

La candidature du Luxembourgeois est vivement combattue par certains dirigeants, dont le Britannique David Cameron. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Il y a un soutien grandissant à Jean-Claude Juncker à tous les niveaux» du Parlement européen, a affirmé Manfred Weber, le nouveau chef du Parti populaire européen (PPE, centre droit), qui est resté la première force au Parlement européen, après les élections du 25 mai. «Nous avons un message très clair» pour les dirigeants européens: s'ils choisissent «une autre option que M. Juncker, il y aura une crise institutionnelle», a averti M. Weber, devant la presse, après une rencontre avec Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen.

«Nous ne souhaitons pas en arriver à une situation conflictuelle» mais «la seule majorité qui existe au sein du Parlement européen est celle en faveur» de l'ancien Premier ministre luxembourgeois, a insisté le député européen allemand. Le président du groupe socialiste au Parlement, Hannes Swoboda, a répété «au nom des principes de base de la démocratie» que les dirigeants devaient respecter les résultats de l'élection et lui donner sa chance. Cette candidature est vivement combattue par certains dirigeants de l'UE, au premier rang desquels le Britannique David Cameron, pour qui le Luxembourgeois est à la fois «un homme du passé» et trop fédéraliste.

Nom proposé les 26 et 27 juin

«Le Royaume-Uni n'est qu'un État membre parmi les 28 et il n'y a pas de droit de veto» sur la nomination à la Commission, a souligné M. Weber, qui a qualifié d'«inacceptable» la «campagne de diffamation» orchestrée contre M. Juncker. L'essentiel a relaté ce jeudi que des membres de la famille de Jean-Claude Juncker se sentent harcelés par des journalistes de tabloïds britanniques et ont alerté la police, après que certains d'entre eux ont pénétré dans leur propriété.

M. Weber a insisté sur la nécessité de «respecter le calendrier» qui prévoit que les chefs d’État et de gouvernement proposent un nom lors de leur sommet des 26 et 27 juin. Le Parlement européen se prononcera sur cette proposition lors d'une session plénière à Strasbourg, le 15 juillet. Chargé de mener à bien ce délicat processus, M. Van Rompuy devait rencontrer cette semaine les principaux groupes au Parlement, avant de nouvelles discussions avec les dirigeants, dont la chancelière allemande Angela Merkel qui a réaffirmé mardi son soutien à M. Juncker.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Josy le 12.06.2014 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Esperons que JCJ passe et que les anglais tiennent parole et quittent l'UE en prenant avec eux les danois. On en a marre d'avoir une UE "à la carte". Soit on est dans l'UE avec tout ou rien (Euro, Schengen, ...), et si on veut entrer, alors il faut remplir les conditions minimales. Un homme ayant du caractère comme JCJ est la personne pour tenir une ligne, mais certains le trouvent dangereux car ils ont peur de lui. S'il passe, ils ne pourront plus faire ce qu'ils veulent. La marionette Van Rompuy ferait mieux l'affaire pour eux

  • Gibbes Duhr le 12.06.2014 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a effectivement besoin de gros soutiens pour contrer les gros bonnets de la politique européenne. Espérons que Viviane et Angela lui donneront leur piège à Roberts.

  • Marc le 12.06.2014 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    au moins les anglais ils ont pas peur de fouiller la m* des politiciens luxembourgeois. c'est pas dans le wort qu'on verrait ca. a quand un article sur reding (celle la est encore plus casse-pieds que pinochio)

Les derniers commentaires

  • Rick le 12.06.2014 21:21 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez ce Juncker bashing car si vous êtes au Lux c'est bien grâce à lui et une Europe avec un luxembouegeois à sa tête c'est mieux pour le Lux et pour vous... De Gaulle avait raison... Il ne voulait pas d'anglais dans la communauté européenne car pour lui on irait dans le mur avec ces insulaires... d'ailleurs, pas d'euro, pas de Schengen, pas de .... Pour les anglais....

    • Pragma le 12.06.2014 23:39 Report dénoncer ce commentaire

      @Rick : faudrait ouvrir les yeux ... Les activités au pays ont connu une telle croissance de 1990 à 2005 que n'importe qui aurait réussi ce que vous prétendez que Juncker a fait. Il n'a rien fait de spécial, sauf de brader le pays à Bruxelles pour mieux assoir sa légitimité à un poste européen. Quant à De Gaulle, s'il était encore vivant, alors croyez moi que cela ferait bien longtemps qu'il aurait botter les fesses à Bruxelles et n'aurait jamais vendu son âme avec le traité de Lisbonne, pour lequel d'ailleurs votre Juncker a estimé qu'il n'y avait pas de raison de demander l'avis des citoyens

    • patchwork le 13.06.2014 09:55 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, certes, mais comme nous sommes déjà dans le(s) souvenir(s), me complairai certainement à évoquer ces bonnes ''Années Juncker'' - somme toute exceptionnelles - quand je serai grand-mère, voire arrière-grand-mère ;)

    • Pragma le 13.06.2014 15:28 Report dénoncer ce commentaire

      En effet, ce sera toujours agréable de parler de ces belles années, mais de mon coté je n'utiliserai pas le terme années Juncker car cela risquerait de porter à confusion avec les mauvaises années que nous risquons de connaitre de la faute à ceux qui n'ont rien fait, pire qui nous ont créé des dettes (doublement de la masse salariale de la fonction publique entre 2008 et 2012, qu'il faudra payer pendant une quarantaire d'années) et déficits structurels (non liés à la conjoncture) abyssaux (on est sur une moyenne de 1.3 milliards par an depuis 2008 grâce au laisser aller du gouvernement).

    • patchwork le 13.06.2014 16:00 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, tout n'a pas été rose, et ne comprends pas non plus ces ''faiblesses'' politiques et économiques. Personne n'est parfait ;)

  • Marc le 12.06.2014 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    au moins les anglais ils ont pas peur de fouiller la m* des politiciens luxembourgeois. c'est pas dans le wort qu'on verrait ca. a quand un article sur reding (celle la est encore plus casse-pieds que pinochio)

    • Good Luck! le 12.06.2014 19:33 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'a pas encore compris que c'est un piège. Une fois élu, on lui fouttra tout sur le dos. C'est certainement un homme d'honneur, mais tellement naïf. L'heure n'est plus à la naïveté mais au réalisme. 28 pays si différents composent l'Union. Y arrivera-t-il? C'est vrai qu'il y a eu l'Euro. N'étant pas de son parti, je lui souhaite pourtant Bonne Chance. Je ne voudrais pas avoir sa future place avec des emmerd. du matin au soir. Il devra s'investir complètement dans cette nouvelle aventure européenne. Son futur sera la solitude.

    • Lucien le 12.06.2014 19:34 Report dénoncer ce commentaire

      Et c'est très bien comme ça. De toute façon cette presse est lu que par des idiots de premier plan....

    • Aecher le 13.06.2014 09:03 Report dénoncer ce commentaire

      Attention Marc, ils ne fouillent rien du tout, ce sont des affirmations gratuites! Il ne faut pas tout croire! C'est évident que vous ne trouvez pas de telles informations dans le Wort, mais vous en trouvez quand même chez nous dans d'autres journaux .... que vous qualifiez de non sérieux, Privat par exemple. Les journaux anglais dont vous parlez, ne sont pas plus sérieux que les non sérieux chez nous.

  • Gibbes Duhr le 12.06.2014 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a effectivement besoin de gros soutiens pour contrer les gros bonnets de la politique européenne. Espérons que Viviane et Angela lui donneront leur piège à Roberts.

    • REMIOT JOCELYNE le 13.06.2014 07:55 Report dénoncer ce commentaire

      pourquoi les fonctionnaires europeens ont ils tant d avantages?

  • Josy le 12.06.2014 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Esperons que JCJ passe et que les anglais tiennent parole et quittent l'UE en prenant avec eux les danois. On en a marre d'avoir une UE "à la carte". Soit on est dans l'UE avec tout ou rien (Euro, Schengen, ...), et si on veut entrer, alors il faut remplir les conditions minimales. Un homme ayant du caractère comme JCJ est la personne pour tenir une ligne, mais certains le trouvent dangereux car ils ont peur de lui. S'il passe, ils ne pourront plus faire ce qu'ils veulent. La marionette Van Rompuy ferait mieux l'affaire pour eux

    • Pragma le 12.06.2014 18:01 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous avez envie de continuer à vous suicider à petit feu alors cela vous regarde, mais de grace ne blâmez pas ceux qui veulent s'en sortir. Vous parlez de Juncker sur base de votre sentiment,mais avez vous vérifié ce que vous racontez ? Un homme de caractère ? Il a tout accepté ce que Bruxelles lui a imposé ... Quel caractère et détermination à ruiner le pays ... La TVA c'est lui qui l'a accepté, le secret bancaire idem, l'eau dont le prix a flambé c'est encore lui qui l'a accepté ... Votre super héros, ressemble plus à une super chêvre, et encore une chêvre ca produit quelque chose ...

    • Tun TUN le 12.06.2014 19:32 Report dénoncer ce commentaire

      Cette prétendue incompétence m'a permis de bien vivre au Luxembourg; certainement beaucoup mieux que dans les pays limitrophes.

    • Pragma le 12.06.2014 21:57 Report dénoncer ce commentaire

      Depuis les années 90, toutes les activités au pays ont connu une croissance à deux chiffres et meme les plus idiots avaient de bons résultats. J'aime connu dans une grande banque où on disait que plus le CEO faisait du Golf et plus la banque prograissait (cela lui laissait moins de temps pour faire des boullettes au boulot). Toute cette richesse a été pour beaucoup gaspillée et surtout captée par quelques-uns. Bien sur que l'on en a bien profité, moi aussi, mais ce n'est pas une excuse pour n'avoir rien fait pour l'avenir. Il est encore temps d'agir, mais personne ne bouge ...

    • muller jean-jacques le 13.06.2014 02:43 Report dénoncer ce commentaire

      voila un commentaire tout à fait lucide et clairvoyant,bravo Josy!

  • Mathias le 12.06.2014 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    JCJ mérite mieux que ce qu'en dise les anglais, suédois,... qui pour le coup montrent un visage bien différent de ce que nous avions à l'esprit. Une bonne chose se soutient du Parlement UE. Un début de démocratie européenne.

    • patchwork le 12.06.2014 15:54 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, ces procédés journalistiques et politiques sont plus qu'indignes, car à l'époque nazie les gens vivaient sous le joug de la terreur; s'ils remontent à son père, c'est ''bon signe'' car ils n'ont probablement rien de bien tangible contre lui.

    • Matt B. le 12.06.2014 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord avec vous, vers une démocratie.

    • Pragma le 12.06.2014 18:05 Report dénoncer ce commentaire

      Quand on va avoir les premières faillites de banques qui arriveront en raison des créances douteuses (ou encore Non Performing Loans, estimés à 1500 milliards dans les banques de la zone euro), alors rappelez vous ce que vous écriviez ici sur l'Essentiel, car ce sera Merci à l'incompétence et inaction de votre cher Mr Juncker, du temps où il était président de l'Eurogroupe. L'Italie et l'Espagne et le Portugal ont tous les 3 plus de 10% du total de leurs encours de crédits en créances douteuses. Autant dire que certaines de leurs banques sont en quasi faillite. Cela aurait pu etre évité ...

    • Pragma le 12.06.2014 18:07 Report dénoncer ce commentaire

      Je m'insurge aussi contre ces procédés journalistiques infames, même si je ne porte pas en estime Juncker. Il y a suffisament d'éléments pour démontrer l'incompétence et l'inaction de Juncker aussi bien au niveau de l'Eurogroupe que du Lux ...

    • Mathias le 12.06.2014 22:40 Report dénoncer ce commentaire

      Les faillites de banques aux créances douteuses, et bien nous les avons déjà eu... Rappelez vous une chose, les banque=intermédiaire, et elles ne font qu'user de ce qui est à portée. Les commanditaires c'est vous, moi, les États, les entreprises, ... De plus pas de risque=pas de gains performants, et l'argent facile et surtout accessible à tous est l'ennemie de l'économie telle que nous la vivons. Alors quoi, nous, enfin vous, allez révolutionner le monde... Perso je dis Merci à JCJ pour la qualité de vie au GDL, pas parfaite, mais mieux qu'ailleurs. J'assume...

    • Pragma le 12.06.2014 23:46 Report dénoncer ce commentaire

      Je crains que vous n'ayez pas compris la crise de 2008 et celle de 2011, et surtout le fait que les créances douteuses sont toujours là, et pire encore car elles ne cessent de progresser (rapidement) en raison de la récession économique. Le 28/05, la BCE a elle-même lancé un risque de crash sur les marchés financiers. Les allemands sont en train de passer une loi pour tondre (le terme de la presse allemande) les épargnants à qui les assurances vie ne peuvent plus payer les 3% promis. Mon reproche à Juncker est d'avoir vu ce qui arrivait dès la fin 2003, et de n'avoir rien fait, ni dit ...

    • patchwork le 13.06.2014 20:32 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais souvenez-vous de l'''ambiance'' de l'époque !? S'il avait dit quoique ce soit de sensé, il aurait obtenu l'étiquette d'illuminé, déjà rien qu'ici.