Affaire LuxLeaks

27 avril 2015 12:13; Act: 27.04.2015 16:46 Print

Un journaliste inculpé: le parquet se justifie

LUXEMBOURG - Édouard Perrin, journaliste français, a été inculpé dans le cadre de l'affaire LuxLeaks. Une atteinte à la liberté de la presse?

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Reporters sans frontières, le syndicat national des journalistes en France... Plusieurs voix se sont élevées ces derniers jours pour dénoncer l'inculpation par la justice luxembourgeoise du journaliste français Édouard Perrin, dans le cadre de l'enquête sur les fuites LuxLeaks. Dans un communiqué publié ce lundi, le parquet de Luxembourg met les points sur les i.

«Le droit de ne pas divulguer ses sources n’est pas remis en cause. Il en est de même de la diffusion des informations par la presse. La liberté de la presse et le droit à l’information, piliers de la démocratie, sont toujours assurés», explique le parquet de Luxembourg qui revient sur les raisons de cette inculpation.

Édouard Perrin aurait joué un «rôle actif»

Selon lui, Édouard Perrin n'est pas inquiété par la justice luxembourgeoise pour avoir recueilli des informations mais pour avoir joué un «rôle actif» dans la commission des infractions reprochées au deuxième employé de PwC inculpé en début d'année.

«C’est en effet dans le cadre de l’interrogatoire du second employé que le rôle exact du journaliste a pu être cerné quant à son implication dans la commission des infractions reprochées au dit inculpé. Ce rôle ne se serait ainsi pas limité à recueillir des informations mais, au contraire, aurait consisté à diriger celui-ci dans la recherche des documents qui l’intéressaient tout particulièrement», peut-on lire dans le communiqué du parquet.

Édouard Perrin conserve néanmoins le soutien de sa profession. Après son inculpation, la Fédération européenne des journalistes (EFJ), avec le soutien de l'Association luxembourgeoise de presse (ALJ), s'est déclarée «très alarmée par la procédure judiciaire». La fédération «considère que les charges contre Édouard Perrin sont disproportionnées et violent l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme et l'article 11 de la Charte de l'UE sur les droits fondamentaux».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 28.04.2015 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas eu de vol, ni utilisation de la photocopieuse de l’employeur. Les documents copiés n’ont jamais quittés l’entreprise. Lorsque vous prenez une photo de ma voiture ce n’est pas du vol, je ne subit pas de préjudice (sauf si vous vous asseyez sur le capot). Pour apporter des preuves et pour comprendre le fonctionnement de la fraude. Il est nécessaire de faire des copiés collés, car jamais la police ou la justice luxembourgeoise s’intéresse à ces pratiques non éthiques. Et à la complicité de nos minières avec la finance.

  • steven le 28.04.2015 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jospeh ? Vous rigolez j espère ? Demain le lux peut voter la fin de l impôt des sociétés Sans que personne ne puisse remettre sans en cause ! De deux echanges d infos ? Ok standard international sinon niet !

  • Vesti le 27.04.2015 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les nazis de Kiev ont fait pression sur le magazine de mode "Elle" qui a dû changer sa une du numéro de mai avec Michelle Williams. Les nazis n'ont pas du tout apprécié la robe noire orange de la maison de couture Louis Vitton. Liberté de presse si la presse française (et pour si peu) doit se plier aux nazis ukrainiens?

Les derniers commentaires

  • Geilé le 30.04.2015 21:01 Report dénoncer ce commentaire

    vindulux a raison ce journaliste défend ce qui est indéfendable quel dommage. grrrr grrr grrr

  • Vindulux le 30.04.2015 11:17 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant notre gouvernement s'interroge, sur la protection des lanceurs d'alertes. Pour modifier notre législation archaïque et pour permettre à des personnes de dénoncer les mauvaises pratiques à l'intérieur des entreprises.

  • steven le 28.04.2015 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jospeh ? Vous rigolez j espère ? Demain le lux peut voter la fin de l impôt des sociétés Sans que personne ne puisse remettre sans en cause ! De deux echanges d infos ? Ok standard international sinon niet !

    • vince le 29.04.2015 23:12 Report dénoncer ce commentaire

      je vais vous donner un niet qui risque de faire beaucoup + mal . Si on envisageait que le luxembourg dédommage l'allemagne et la france sur le cout réel des impôts que les mmultinationales auraient dues payer dans les 2 pays précédemment cités sur les longues années ou le luxembourg a enfumer tout le monde . Ou mieux encore que tout les états membres de l'euro sortent et reviennent à leurs monnaies . Ce que d'ailleurs j'aurais depuis longtemps fait .....

  • Vindulux le 28.04.2015 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas eu de vol, ni utilisation de la photocopieuse de l’employeur. Les documents copiés n’ont jamais quittés l’entreprise. Lorsque vous prenez une photo de ma voiture ce n’est pas du vol, je ne subit pas de préjudice (sauf si vous vous asseyez sur le capot). Pour apporter des preuves et pour comprendre le fonctionnement de la fraude. Il est nécessaire de faire des copiés collés, car jamais la police ou la justice luxembourgeoise s’intéresse à ces pratiques non éthiques. Et à la complicité de nos minières avec la finance.

    • @vindulux le 28.04.2015 14:22 Report dénoncer ce commentaire

      heureusement que le ridicule ne tue pas....les comparaisons a 2 cesters!! Et désolé de vous contredire, mais si un voleur de voiture me demande de prendre des photos de votre voiture, de l'emplacement ou elle se trouve, etc...je peut être accusé de complicité si le lien est établi! Ce pseudo journaliste d'un amateurisme sans précédent, a demandé a un complice de voler des documents spécifiques, il a été trop nul ou n'a pas assez arrosé son comlice d'€ (au noir j'imagine ;o)) et mtn son complice l'a ballancé...c'est tout il est punissable.

    • Vinaigre le 28.04.2015 14:37 Report dénoncer ce commentaire

      Arrêtez de divaguer!!!

  • geilé le 28.04.2015 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    En conclusion: j'ai bien ris de vos commentaires fictifs.