Fiscalité contestée

26 mai 2015 08:46; Act: 26.05.2015 10:14 Print

Amazon déclare moins de revenus au Luxembourg

LUXEMBOURG/EUROPE - Le géant de l'Internet a confirmé mardi qu'il déclarait désormais ses revenus dans quatre pays européens, au lieu du seul Grand-Duché.

storybild

Les pratiques fiscales d'Amazon sont contestées mais légales. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Amazon confirme son moindre intérêt pour le Luxembourg. Le groupe américain de distribution a commencé à déclarer ses revenus au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie, selon une déclaration transmise à l'AFP, mardi. Jusqu'à présent, les revenus réalisés dans ces pays transitaient par le Luxembourg, une pratique d'optimisation fiscale légale mais contestée qui permettait in fine de réduire la facture fiscale. Le groupe ajoute travailler à l'ouverture d'une filiale en France.

Cette annonce d'Amazon confirme une information révélée dimanche dernier par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. Le journal évoquait uniquement le cas de l'Allemagne, où le chiffre d'affaires d'Amazon a progressé de 33% en deux ans. Selon le groupe, l'établissement de ces filiales locales en Europe a commencé «il y a plus de deux ans».

Amazon parmi les entreprises ciblées par Bruxelles

Amazon est régulièrement critiqué pour sa politique fiscale, révélée notamment par les documents secrets divulgués dans le cadre de l'affaire LuxLeaks. La plupart de ses profits réalisés en Europe sont enregistrés au Grand-Duché, via le siège social situé dans le Grund, à Luxembourg-Ville, sous la forme de droits de licence ou frais divers. Ces révélations avaient créé la polémique et alerté les autorités européennes.

D'autre grandes entreprises sont dans le collimateur de Bruxelles à cause de leurs montages fiscaux. L'Union européenne enquête ainsi sur les pratiques d'Apple en Irlande, de Starbucks aux Pays-Bas, ou encore de Fiat et donc d'Amazon au Luxembourg. La Commission européenne s'était dans un premier temps engagée à conclure ces procédures, pouvant à terme conduire à des sanctions contre les États mis en cause, à la fin du deuxième trimestre 2015. «Ce délai ne sera pas tenu», a prévenu début mai la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, se refusant à fixer un nouveau calendrier.

(Joseph Gaulier/L'essentiel avec AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grincheux le 26.05.2015 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que certains n'ont pas encore compris le truc d'Amazone. Ils vont certes commencer à payer des impôts dans les autres pays, mais sur leurs bénéfices qui sont manipulés, car ils paient des redevances pour la licence au Luxembourg, cette redevance est imposée plus ou moins o. Donc il vont déclarer peu de bénéfices à l'étranger et transformer leur revenus en redevance de brevets/licence qui sera versée au Luxembourg.....

  • Vindulux le 26.05.2015 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    C’est une très bonne nouvelle pour nous tous et pour les pays de l’UE. Si les pays voisins encaissent plus d’impôts nous sommes également gagnants. Maintenant espérons que notre pays soit sévèrement condamné, pour dissuader d’autres pays de pratiquer la même politique fiscale, trop favorable aux multinationales internationales sans éthiques. Notre GDL ne peut plus continuer à favoriser les évasions fiscales au détriment de nos partenaires.

  • steven le 26.05.2015 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Luxembourg condamne a quoi ! " la pire " chose aui peut arriver ce que amazone rembourse les aides , si c est considéré comme aide, au Luxembourg. donc rien a craindre

Les derniers commentaires

  • Ouvrons les yeux ... le 26.05.2015 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    De l'argent qui va s'optimiser ailleurs ... En ce moment, on voit des holdings qui partent du Luxembourg vers le Panama ou les Caraïbes ou ... Pour Amazon, il est assez simple de changer sa façon d'optimiser via un pays hors UE ...

  • Emile Anthony le 26.05.2015 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi la pression publique peut faire bouger (certains) groupes multinationaux. Mais pour un qui bouge, combien continuent de profiter dans l'ombre?

    • Capisch le 26.05.2015 22:31 Report dénoncer ce commentaire

      La pression publique???? Ils s'en foutent royalement. C'est plutôt la pression des Etats!

  • Grincheux le 26.05.2015 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que certains n'ont pas encore compris le truc d'Amazone. Ils vont certes commencer à payer des impôts dans les autres pays, mais sur leurs bénéfices qui sont manipulés, car ils paient des redevances pour la licence au Luxembourg, cette redevance est imposée plus ou moins o. Donc il vont déclarer peu de bénéfices à l'étranger et transformer leur revenus en redevance de brevets/licence qui sera versée au Luxembourg.....

    • mister_pink le 26.05.2015 11:46 Report dénoncer ce commentaire

      Que voulez-vous dire ? qu'il ne faut pas critiquer leurs pratiques immorales car au final elles nous profitent ?

    • vince vince le 27.05.2015 01:19 Report dénoncer ce commentaire

      non malheureusement j'ai tout compris. ils ce mettent vite fait en règle, et espèrent éviter la rétroactivité de 10 ans sur les vraies impôts qu'ils auraient du payer, on est très très loin du compte, d'autant + qu'on sait en rien ce qu'ils vont payer à l'avenir a chaque états, pour moi c'est clair c'est des clopinettes.

  • steven le 26.05.2015 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Luxembourg condamne a quoi ! " la pire " chose aui peut arriver ce que amazone rembourse les aides , si c est considéré comme aide, au Luxembourg. donc rien a craindre

    • Olivier le 26.05.2015 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sur, dans ce cas, cela serait favorable au Luxembourg. Mais, cela serait une entrée d'argent ponctuelle... Si Amazon doit rembourser les aides recues, il est probable que beaucoup d'entreprises y réfléchiront à deux fois avant de faire des montages fiscaux. Et là il y a beaucoup à craindre. Surtout que la majorité n'ont pas d'activité réelle au Luxembourg à la différence d'Amazon...

  • Vindulux le 26.05.2015 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    C’est une très bonne nouvelle pour nous tous et pour les pays de l’UE. Si les pays voisins encaissent plus d’impôts nous sommes également gagnants. Maintenant espérons que notre pays soit sévèrement condamné, pour dissuader d’autres pays de pratiquer la même politique fiscale, trop favorable aux multinationales internationales sans éthiques. Notre GDL ne peut plus continuer à favoriser les évasions fiscales au détriment de nos partenaires.

    • Olivier le 26.05.2015 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Pas très malin de souhaiter une condamnation sévère du Luxembourg... Je préfèrerait que le Luxembourg fasse enfin l'effort de diversifier son économie et essaie de retenir/attirer des entreprises du secteur industriel.

    • vince vunce le 27.05.2015 01:23 Report dénoncer ce commentaire

      Personne veut une condamnation du luxembourg ( meme si je trouve que tout ca arrive trop tard ). Ce qu'on souhaitent c'est que les multinationales payent chaque états rétroactivement sur le réel impot qu'ils devaient ( moins les quelques miettes captées par le luxembourg qui devra à son tour rembourser chaque états ) Et affaire classé on en parle plus.