Au Luxembourg

08 janvier 2016 12:03; Act: 08.01.2016 14:28 Print

Le procès dit «LuxLeaks» s’ouvrira le 26 avril

LUXEMBOURG – Le parquet de Luxembourg a indiqué vendredi que le procès de trois personnes dont Antoine Deltour et Edouard Perrin se déroulera du 26 avril au 4 mai.

storybild

Trois personnes dont Antoine Deltour (à g.) et Edouard Perrin seront jugées. (photo: Edtpress et DR)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Trois personnes sont renvoyées devant la chambre correctionnelle. Antoine Deltour, ancien employé du cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC), doit répondre, selon les termes exacts du parquet, «de vol domestique, d’accès ou de maintien frauduleux dans un système informatique, de divulgation de secrets d’affaires, de violation de secret professionnel et de blanchiment-détention des documents soustraits». Un autre collaborateur de PwC se voit reprocher les mêmes faits mais postérieurs.

Enfin, le journaliste de «Cash Investigation» (France 2) Édouard Perrin doit répondre comme «coauteur ou complice des infractions de divulgation de secrets d’affaires et de violation de secret professionnel et, comme auteur, de l’infraction de blanchiment-détention des seuls documents soustraits par le second collaborateur».

Ces trois hommes ont percé à jour les accords fiscaux secrets de plusieurs milliards d'euros entre plus de 340 grandes multinationales et le gouvernement luxembourgeois, provoquant l'éclatement du scandale dit «LuxLeaks» le 5 novembre 2014. Quelque 548 rulings, qui concernent la période 2002-2010, ont ainsi été mis au jour grâce aux fuites organisées par les deux collaborateurs de PwC et relayées par le journaliste français.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fonzarelli le 08.01.2016 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des héros de la dénonce de la fraude fiscale rendue légale par des lois spécialement crées. Courage messieurs. Et j'encourage tous ceux qui le peuvent à faire pareil qu'eux.! Il faut mettre un thermes à ces pratiques qui finissent par s'appeler de la fraude sur les citoyens.

  • Vindulux le 08.01.2016 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Personne n'est coupable, avant d'avoir été jugé!

  • Chrystèle GUERIN le 09.01.2016 18:00 Report dénoncer ce commentaire

    Dénoncer l'injustice, c'est une médaille qu'ils devraient recevoir et non pas être traîner devant les tribunaux. Protégeons les lanceurs d'alerte!!

Les derniers commentaires

  • Vivet francoise le 17.04.2016 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    J'y serai ( je veins depuis Grenoble) soutien inconditionnel

  • Nicolas le 01.04.2016 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour la commission EU nous dit que la methode de tax ruling est legal, un autre jour elle nous dit que les tax ruling pratiques au Luxembourg sont en fait des aides d'etat illegales. Luxleak a donc permis cette prise de conscience de la commission et a contribue a l'effort de tax-transparency en EU. Si c'est pas ca le role des lanceurs d'alerte, c'est quoi?

  • Vindulux le 11.01.2016 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    Avec 35 multinationales la Belgique va récupérer 700 millions d'€. Pour 340 multinationales nous pouvons espèrer revevoir 7 milliards d'€.

    • Louis le 26.02.2016 08:22 Report dénoncer ce commentaire

      la perte pour la France est estimée à 15 milliards /an. Merci Junker, Merci l'UE et sa constitution qui ont permis cela de façon légale.

    • Nicolas le 01.04.2016 18:34 Report dénoncer ce commentaire

      Et qu'est-ce qui te dit Louis que la France ne pratique pas non plus le tax-ruling? La transparence n'existe (toujours) pas.

  • Jimmy le 11.01.2016 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    ET voila comment il faut faire quand ont vole des données d'entreprise ou peut importe ce que c'est.. en tout cas il a bien caché son jeux celui la...prendre des infos dans un pays qui lui a donner du travaille et hop ont prends les infos et ont se barre de l'autre côté de la frontière...Cher à tous qui viennent travailler au Lux, n'oublier pas que dans le moment ou vous travailler au Luxembourg qu il n'y a plus de frontière pour vous arrêter.

    • Nicolas le 01.04.2016 18:40 Report dénoncer ce commentaire

      Donc toi tu fermerais les yeux si ton employeur etait hors-la-loi. Est-ce la le role d'un citoyen? Je reformule: est-ce ce genre de societe que tu veux?

  • Anonyme car en danger le 10.01.2016 20:11 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'ai dû déménager à cause d'une telle histoire. Mon voisin travaillait au noir et il touchait des allocations sans y avoir droit. Quand je l'ai dénoncé et qu'il a été sanctionné, j'ai été insulté, pas seulement par lui et sa famille mais tous ceux qui m'ont connu! Comme quoi un donneur d'alerte n'est pas forcément donneur d'alerte pour une autre affaire similaire!